Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2019 NCAA 0

Fiches NFL Draft 2019 : Andre Dillard – Offensive tackle

Fiches NFL Draft 2019 : Andre Dillard – Offensive tackle

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 25, 26 et 27 avril prochains à Nashville.

Cliquez ici pour retrouver toutes les fiches Draft 2019 déjà publiées.

Andre Dillard – Tackle Offensif – 22 ans – Senior – Washington State

Taille : 1m96
Poids : 142 kilos
Position estimée dans la draft : top 20

Mention 2018 : All Pac 12 1st Team

Comparaison NFL : David Bakhtiari (Packers)

Points forts :

– protection du QB
– expérience (42 matchs joués)
– jeu de pieds, fluidité de mouvements

Un sack. Un seul. Voilà ce que Andre Dillard a concédé aux pass rushers de la conférence Pac 12 en 2018. Certes, il a été aidé en cela par le système air-raid de Mike Leach demandant au quarterback de lancer très rapidement le ballon. Le système air-raid, c’est aussi des linemen offensifs alignés avec un peu plus d’espaces entre-eux que de coutume, obligeant ainsi les edge rushers à devoir couvrir plus de distance. De fait, les sacks viennent le plus souvent de l’intérieur après blitz ou franchissement du gap plus important entre-eux. Rarement donc, le left tackle se retrouve responsable du sack.

Ceci étant dit, Dillard montre toutes les qualités d’un lineman capable de protéger le côté aveugle d’un quarterback : grand, costaud et très mobile. Le parfait Dancing Bear cher à Mike Mayock. Il a impressionné les observateurs pendant la semaine du Senior Bowl et après celle-ci, la plupart des sites répertoriant leurs « winners and loosers » de cet évènement avaient Dillard dans la première catégorie. Son modèle : Tyron Smith (Cowboys).

« Le premier joueur que j’ai étudié est Tyron Smith, il est phénoménal, un grand technicien. Lorsque j’observe un tackle je suis attentif à sa posture, à où se porte son regard, à quel angle il prend par rapport à la position de son assaillant. Tyron Smith est un maitre dans tous ces domaines » (seahawks.com)

Au NFL Combine, il confirme ! Fluide dans ses mouvements et rapide dans ses déplacements, il est LE prospect avec le potentiel le plus important pour protéger le côté aveugle du quarterback. Il poste le meilleur temps pour un offensive tackle sur le sprint du 40 yards. Certes, on ne demande pas à un joueur de cette position de sprinter mais cet atelier révèle la rapidité de déplacement, surtout sur les 10 premiers yards. Il remporte en plus l’atelier du broad jump à sa position (saut en longueur départ arrêté).

Là aussi, le football n’est pas une compétition d’athlétisme mais cet atelier met en évidence l’explosivité, notamment du bas du corps, et cela est très important pour un joueur de ligne offensive devant être, à la fois agile et explosif pour contrer les pass rushers adverses.

Points faibles :

– bloc pour le jeu de course
– Longueur de bras
– à droite aussi ?

Si certains ragent parfois des anglicismes utilisés, les anglophones font de même et Andre Dillard est décrit par ses compatriotes comme un finesse tackle. Il manque d’un peu de puissance, tout est relatif, pour ouvrir des brèches pour le jeu au sol. Lorsqu’il arrive sur le campus situé à Pullman (à 400 km de Seattle), il pèse moins de 110 kilos et en a donc pris plus de trente en quatre ans. La recette ? Manger.

« Parfois je mettais mon réveil à deux heures du matin juste pour boire un shaker et je retournais me coucher. Mes entraineurs me conseillaient de manger autant que je le pouvais et surtout au milieu de la nuit » (seahawks.com)

Ses bras ne sont pas courts mais pas les plus longs. En quoi est-ce problématique ? Pour la même raison qu’un boxeur ayant une allonge moins importante que son adversaire, aura un désavantage. Un pass rusher avec de longs bras peut alors toucher/pousser la poitrine du tackle sans que celui-ci ne puisse le faire et donc le repousser. Bien entendu, la technique entre alors en jeu et les meilleurs tackles offensifs savent palier ce déficit quand il existe.

Fils d’un ancien lineman offensif (Washington State aussi), Andre a toujours joué sur le coté gauche de la ligne. Sa seule expérience à droite le fut lors d’un entrainement au Senior Bowl fin janvier 2019.

« J’ai tellement l’habitude d’être appuyé sur ma jambe droite que quand vous changez de coté, votre corps et votre esprit doivent intégrer cela »(spokesman)

Or les franchises NFL ont parfois un besoin d’un coté et moins de l’autre alors une qui ciblerai davantage un tackle droit pourrait ne pas vouloir se pencher sur un espoir ayant construit l’équilibre de son jeu sur la gauche. Ceci dit, les ajustements techniques de ce genre s’acquièrent avec du travail alors pourquoi pas avec lui ? Jawaan Taylor jouait sur le coté droit de la ligne avec Florida et cela n’empêchent pas certains observateurs d’en faire un candidat pour le coté aveugle (à condition que le quarterback soit droitier bien entendu).

Quant au jeu de course comment aurait-il pu mettre en valeur ses qualités dans ce secteur dans une attaque basée sur le jeu aérien ? En moyenne, 52 passes pour 21 courses par match en 2018.

Fit possible

Jets, Jaguars, Bills, Texans, Cardinals, Giants

S’il paraitrait logique au vu des talents disponibles que les Jets s’orientent vers la sélection d’un pass rusher, la possibilité de descendre de quelques places après un échange n’est pas à exclure. Alors, un joueur pour protéger Sam Darnold ferait sens. Cam Robinson des Jaguars est-il fait pour rester sur le coté aveugle ? Bills et Texans ont également besoin d’améliorer ce secteur malgré quelques signatures en free-agency.

Les Cardinals ? Pas question ici d’évoquer le choix numéro un mais plutôt de considérer la possibilité d’un retour au 1e tour via un échange. DJ.Humphries a du mal à justifier sa sélection au premier tour en 2016 et Dillard ne connait que trop bien le système offensif que le nouveau venu Kliff Kingsbury veut implanter dans l’Arizona : le concept de air-raid, dont le maitre n’est autre que Mike Leach, l’entraineur de Washington State.

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Déc à 20:00CAR2.85pariez1.3SEA
15 Déc à 20:00CIN4.2pariez1.13NE
15 Déc à 20:00DET2.6pariez1.35TB
15 Déc à 20:00GB1.38pariez2.5CHI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR

Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1