Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Minnesota Vikings War Room

[Intersaison] War Room : Minnesota Vikings, il faut protéger le cap’tain Kirk


Le dernier match de la saison 2018 vient d’avoir lieu, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2019 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise.

En signant à Kirk Cousins un contrat garanti de 3 ans pour 84 millions de dollars, les Vikings pensaient pouvoir passer un cap supplémentaire en 2018. Parmi les favoris pour le superbowl, les hommes de Mike Zimmer n’ont même pas réussi à atteindre les playoffs, la faute à une ligne offensive inexistante et une défense moins solide. Quelques ajustements bien sentis pourraient permettre à cette franchise d’obtenir en 2019 ce qu’elle espérait en 2018.

LES TAULIERS

  1. Harrison Smith (FS)
  2. Adam Thielen (WR)
  3. Danielle Hunter (DE)

Au Pro Bowl tous les ans depuis 2015, dans la première équipe All-Pro en 2017 et dans la seconde en 2018, Harrison Smith est la clé de voute de la défense des Vikings. 84 plaquages, 3 sacks, 3 interceptions et un fumble forcé, le numéro 22 des violets était encore une fois partout sur le terrain en 2018.

Du côté du pass rush, Danielle Hunter continue sa progression. Avec 14.5 sacks cette année, il a presque réussi à faire oublier la saison compliquée de son compère, Everson Griffen. A seulement 24 ans, et sous contrat jusqu’en 2023, Hunter est l’une des meilleures pioches de Rick Spielman, qui l’avait récupéré en 2015 contre un troisième tour.

En attaque, Adam Thielen a continué sur sa lancée de 2017. Son début de saison a tout simplement été exceptionnel avec 8 matchs consécutifs a plus de 100 yards à la réception, un record en NFL. Si la suite a été plus compliquée pour lui, Thielen termine néanmoins la saison avec 1373 yards en 113 réceptions et 9 touchdowns. Bénéficiant de mains extrêmement sures, il doit aider Kirk Cousins à porter les Vikings vers d’autres cieux.

LES INDÉSIRABLES

  1. Laquon Treadwell (WR)
  2. Andrew Sendejo (SS)
  3. Everson Griffen (DE)

Drafté au premier tour en 2016, Laquon Treadwell n’a jamais eu le rendement espéré. L’ancien d’Ole Miss n’a cumulé que 517 yards et un tout petit touchdown en trois ans. Il lui reste encore une année sur son contrat rookie, empêchant toute coupe qui entraînerait un peu plus de 3 millions de dead money. Mais un échange n’est pas à exclure et certaines rumeurs, début janvier, l’envoyait à Oakland par ce biais.

Après une année 2017 très solide, marquée par une superbe interception sur Drew Brees en playoff, Andrew Sendejo n’a que très peu participé à la dernière saison, notamment à cause d’une blessure à l’aine. Trop souvent blessé, le strong safety n’est pas indispensable et entre, en 2019, dans sa dernière année de contrat. Le couper pourrait rapporter 5,5 millions de dollars à une franchise qui a cruellement besoin d’augmenter son cap space.

Capitaine de la défense en 2017, Everson Griffen a connu une saison 2018 très mouvementée, marquée par des problèmes extra sportifs. Il n’a pu disputer que 11 matchs et n’a cumulé que 5.5 sacks. Trop peu pour un joueur dont l’impact sur le salary cap dépasse les 10 millions. Si son influence sur l’équipe risque de longuement faire hésiter Rick Spielman, le contrat de Griffen permet aux Vikings de pouvoir le couper avec « seulement » un million de dead money.

 

LA PROMOTION INTERNE

Anthony Harris (SS)

Les blessures à répétition d’Andrew Sendejo ont permis à Anthony Harris de se montrer sur ses deux dernières saisons. Décisif contre les Rams en 2017 avec un fumble forcé à 1 yard de la end zone, le jeune strong safety a montré en 2018 qu’il pouvait être un titulaire crédible à ce poste. Il termine l’année avec 46 plaquages, 6 passes déviées et 3 interceptions, en ayant débuté 9 rencontres. Il est actuellement agent libre restreint (les Vikings peuvent s’aligner sur toutes les propositions de contrat) et il semble peu probable qu’il quitte le Minnesota.

 

LES PRINCIPAUX FREE AGENTS (pronostic)

  1. Anthony Barr (LB) IN
  2. Sheldon Richardson (DT) OUT
  3. Anthony Harris (SS) IN
  4. Latavius Murray (RB) OUT
  5. Trevor Siemian (QB) OUT
  6. Nick Easton (OL) IN
  7. Dan Bailey (K) IN
  8. George Iloka (SS) OUT
  9. Marcus Sherels (CB) IN
  10. Tom Compton (OL) OUT
  11. Aldrick Robinson (WR) IN
  12. Matt Wile (P) IN
  13. Brett Jones (C) OUT
  14. Ameer Abdullah (RB) OUT

Les Vikings ne disposent actuellement que de 5 millions de dollars sur le salary cap. Seuls les Eagles et les Jaguars ont moins. Ils vont devoir faire un choix entre Anthony Barr, Sheldon Richardson et Everson Griffen, et il devrait se porter sur le linebacker, à moins que celui-ci ne se montre beaucoup trop gourmand.

Barré par Dalvin Cook, Latavius Murray ne devrait pas être conservé par Minnesota qui dispose de jeunes running backs plein de talent et bien moins chers. Décision difficile à prendre pour Nick Easton, dont une blessure au cou l’a écarté des terrains en 2018. Mais sa bonne saison 2017 pourrait convaincre Rick Spielman de le conserver. Arrivés en cours de saison, George Iloka, Brett Jones, et Ameer Abdullah n’ont pas apporté grand chose et ne devraient pas rester.

Concernant l’équipe spéciale, Dan Bailey, malgré des débuts difficiles, devrait rester le kicker des Vikings en 2019. Peu probable de voir partir Matt Wile, et Marcus Sherels, dont les performances en tant que retourneur de punt restent très correctes.

LES BESOINS

  1. Guard/centre
  2. Defensive tackle
  3. Linebacker
  4. Offensive tackle
  5. Corner back

La ligne offensive a clairement été le point faible de l’équipe cette saison. Et Kirk Cousins n’est pas le seul a en avoir subi les conséquences. Point fort pendant des années avec Adrian Peterson, le jeu de course a été catastrophique. Avec une moyenne de 93 yards au sol par match, les Vikings ont terminé 30ème en NFL dans cet exercice. Récupérer un guard pour ouvrir des brèches serait tout sauf une mauvaise idée.

Même en conservant Barr, le poste de linebacker manque un peu de profondeur. Si Eric Kendricks est un joueur sûr, Ben Gedeon et Eric Wilson peinent à convaincre. Partant du principe que les Vikings ne prolongent pas l’expérience Sheldon Richardson, il va y avoir un trou a combler dans la défense intérieure, à côté de Linval Joseph. Enfin, même si le poste ne manque pas de talent, les violets ont eu quelques soucis au poste de corner, décimé par les blessures en 2018.

LA CIBLE

Matt Paradis (C, Broncos)

Patt Elflein a connu une saison compliquée au poste de centre et l’arrivée de Matt Paradis pourrait permettre aux Vikings d’atteindre enfin le 7ème ciel. De plus, Gary Kubiak, qui vient de rejoindre le Minnesota, connait très bien le joueur, qu’il a eu sous ses ordres. Elflein pourrait alors retrouver le poste de garde droit qu’il occupait à Ohio State et qui lui avait permis d’être sélectionné deux fois dans l’équipe All-Big Ten.

Victime d’une fracture du fibula en novembre dernier, le centre des Broncos n’en reste pas moins une valeur sûre à ce poste, et cette blessure pourrait même avoir fait baisser sa valeur, ce qui peut permettre aux Vikings de s’y intéresser. Seul bémol, et de taille, Paradis est un agent libre restreint.

LE SANG NEUF

Cody Ford (OL, Oklahoma)

Minnesota a d’énormes besoins sur la ligne offensive et devrait drafter à ce poste dès le premier tour. Récupérer un ancien Sooners dès le jeudi soir laissera un bon souvenir aux fans des Vikings. Avec ses 1 mètre 93 et ses 153 kilos, il pourrait permettre à Dalvin Cook de pouvoir enfin laisser parler tout son talent. Ses énormes capacités athlétiques et sa faculté à ouvrir des brèches en font l’un des tous meilleurs prospects de cette cuvée. Si sa blessure au fibula, contractée pendant son année sophomore, peut en refroidir certains, Rick Spielman aurait tout intérêt à prendre Ford s’il tombe au 18ème choix.

Autres choix crédibles : Greg Little (OT, Mississippi), Jawaan Taylor (OT, Florida), Dalton Risner (OT, Kansas State)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Mar à 1:00 CHA 1.95 pariez 1.87 PHI
20-Mar à 1:30 ATL 3.7 pariez 1.27 HOU
20-Mar à 2:00 MIL 1.09 pariez 7.4 LAL
20-Mar à 2:00 MIN 2.9 pariez 1.4 GSW

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une