Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Field Advisor Histoire Los Angeles Chargers

Field Advisor : le ROKiT Field at Dignity Health Sports Park des Los Angeles Chargers

Coup de projecteur sur le domicile provisoire des Chargers.

Nouvelle structure, rénovation, future implantation… qu’importe l’avancée du projet, le stade demeure l’élément de base pour chaque franchise. Il représente à la fois un véritable moyen de pression auprès des municipalités et une extraordinaire machine à cash pour les équipes. Au cours de ce tour d’horizon, TDActu vous propose de découvrir les spécificités de chaque enceinte. Retour à notre première phase, avec les stades actuels accueillant une franchise à temps complet tout au long de la saison.

Cette semaine, nous revenons à Los Angeles pour découvrir le ROKiT Field at Dignity Health Sports Park des Los Angeles Chargers.

Retrouvez les enceintes de la première saison en cliquant sur ce lien.

ROKiT Field at Dignity Health Sports Park, temple du soccer

Le ROKiT Field fait partie du complexe sportif Dignity Health Sports Park, parc sportif polyvalent situé sur le campus de l’université de California State – Dominguez Hills, à Carson, à 18 kilomètres au Sud du centre-ville de Los Angeles. Outre le stade principal, le lieu comprend un terrain de tennis entouré de 8 000 sièges, un vélodrome de 2 450 places (VELO Sports Center), un terrain d’athlétisme en extérieur (2 000 places extensibles à 20 000).

Photo : Dignity Health Sports Park.

En 2017, les Chargers ont rejoint temporairement le foyer des Los Angeles Galaxy en MLS en attendant la sortie de terre du SoFi Stadium prévue en 2020. Comme il a été spécialement conçu pour le soccer, il est tout petit, à peu près la moitié de la taille de l’Oakland Coliseum. Il s’agit même de l’enceinte avec la plus faible capacité de toute la ligue depuis 1965, lorsque les Raiders évoluaient au Frank Youell Field d’Oakland. À titre de comparaison, 102 équipes universitaires ont des stades plus grands que le ROKiT Field, dont 47 sont au moins deux fois plus grands. Cela ne l’empêche pas de fournir des prestations haut de gamme avec les dernières innovations technologiques disponibles, bien calé sur le style de vie de L.A. Sa taille sommaire lui confère toutefois un charme non négligeable, celui de pouvoir suivre la rencontre très près du terrain.

Malgré sa petite taille, l’équipe de la famille Spanos peine à remplir les tribunes. Sur certains matchs, des parties entières sont presque désertes. Cette statistique est aggravée par le fait qu’il semble souvent y avoir plus de fans supportant l’équipe visiteuse parmi les spectateurs présents. La vérité est qu’ils n’ont pas encore une base de fans dans la région et jouent plus un rôle de second couteau dans un endroit où le soccer est roi. Il faut dire aussi que les prix pratiqués sur place n’incitent pas vraiment l’assistance à se déplacer, parmi les plus élevés de la NFL.

Le stade

Le ROKiT Field, stade principal du Dignity Health Sports Park comprend 27 167 places réparties sur deux niveaux dont 41 suites de luxe, 6 suites évènementielles, 14 cabines en terrasse et 1 332 sièges haut de gamme. L’aire de jeu est une pelouse naturelle Bandera Bermuda Grass. Il possède un toit de style européen qui couvre seulement les parties supérieures des tribunes sur 75% de la circonférence, ce qui permet au son d’être emprisonné. Seul le côté Sud est exposé aux intempéries avec l’un des panneaux d’affichage présent. Le second écran géant se trouve à l’opposé, surplombant des suites de luxe.

Éloigné de l’agitation de Los Angeles, ce centre sportif est l’héritage du Sud de la Californie en matière de sport. Il abrite des installations de compétition et d’entraînement de niveau mondial pour des athlètes amateurs, olympiques, universitaires et professionnels. Les résidents peuvent profiter librement de courts de tennis, terrains pour jouer au football, d’une piste de footing de 4,8 kilomètres avec 12 stations de fitness.

Photo : LA Chargers.

Solution provisoire

La saison 2017 a marqué une saison de première pour les Chargers et la NFL, avec le retour de la franchise à Los Angeles et la présence de deux équipes NFL dans la même ville. Membre fondateur de l’AFL, les Chargers ont pris naissance en 1960 à Los Angeles où ils ont élu domicile au Los Angeles Memorial Coliseum, avant de déménager pour San Diego dès la saison suivante. Ils y sont restés pendant plus de 50 ans dont 49 saisons au SDCCU Stadium, anciennement Qualcomm Stadium.

Le promoteur immobilier Alex G. Spanos a acheté l’équipe en 1984. Sous sa direction, l’équipe a grandi jusqu’à atteindre le Super Bowl en 1995 et de là, il souhaitait voir plus grand pour sa franchise. Cela passerait par un stade plus grand et moderne. La fin des années 1990-début des années 2000 marque un tournant dans la ligue, où presque toutes les formations ont construit de nouveaux stades pendant cette période afin d’accroitre leurs revenus. Le Qualcomm Stadium, stade polyvalent qui abritait également les Padres en baseball, manquait de nombreuses commodités modernes dont des suites de luxe et une grande partie des places du niveau inférieur offraient une mauvaise visibilité pour le football.

Les Chargers ont essayé de travailler avec la ville de San Diego pour la construction d’un nouveau stade mais toutes les tentatives ont échoué. Finalement en janvier 2017, l’équipe a annoncé son intention de revenir à Los Angeles faute d’accord avec la municipalité, et rejoignent les Rams en tant que deuxième franchise de la ville. Pendant trois saisons, ils joueront au ROKiT Field de Carson, tandis qu’un nouveau stade sera construit pour les deux équipes et entrera en circulation dès 2020.

Photo : Sports Illustrated.

La construction

Il a fallu un peu de temps à la Major League Soccer après sa formation au milieu des années 90 pour s’implanter dans le paysage sportif américain. Au milieu des quatre sports majeurs, elle a réussi cet exploit en ayant eu recours à une formule gagnante: plutôt que de jouer dans des stades de football gigantesques à moitié vides, les franchises ont préféré avoir leurs propres installations réservées au soccer avec des capacités réduites, la plupart en banlieue. L’un des meilleurs exemples de cette philosophie est le domicile des LA Galaxy. Situé à Carson, à proximité de trois grandes autoroutes, il est l’un des plus grands stades de MLS mais avec ses 27 167 places, il est loin des mastodontes NFL. Fraichement débarqués de San Diego, les Chargers devront s’en satisfaire en attendant mieux, mais il apporte une expérience unique avec une atmosphère très intime où les joueurs sont très proches des tribunes.

En 2002, la société Home Depot (plus grand détaillant au monde de produits pour la rénovation résidentielle), et AEG (propriétaire et opérateur du projet) ont annoncé un partenariat de 10 ans pour la construction du centre d’entraînement national multisport (NTC) sur le campus de l’université de California State – Dominguez Hills (CSUDH). Home Depot s’occupera des travaux et deviendra le commanditaire en titre de l’installation pendant 10 ans. Cette entente, financée par des fonds privés, était la plus importante jamais conclue pour un centre d’entraînement multi-installations et un site sportif non dédié exclusivement à une seule équipe professionnelle.

Photo : Sports Road Trips.

Ce campus sportif ultramoderne de 50 hectares a ouvert ses portes en juin 2003 et sert de lieu d’entrainement pour les meilleurs athlètes du pays. L’aménagement de 150 millions de dollars, dont 87 millions rien que pour le stade principal, comprend en plus des installations sportives, le siège et les infrastructures de la fédération américaine de soccer. Les travaux ont débuté le 26 février 2002. Ils englobaient la rénovation et l’amélioration des équipements existants : mise aux normes olympiques du vélodrome, construction ou rénovations de 36 terrains de tennis en faveur de la Pete Sampras Academy, modification des installations d’athlétisme, de hockey ou de baseball pour les rendre conformes aux normes NCAA. Des logements ont également été construits pour permettre aux équipes de rester sur place.

Le bureau Rossetti Associates de Los Angeles s’est chargé de concevoir les plans du projet, PCL Construction Services a dirigé la construction qui s’est terminée à temps pour l’ouverture officielle en juin 2003. Pour son inauguration, un certain nombre d’évènements spéciaux ont eu lieu. La légende brésilienne Pelé était présente avec d’autres célébrités et dignitaires du monde du soccer au match d’ouverture le 7 juin 2003 lors de la victoire des Galaxy contre les Colorado Rapids 2-0.

En vertu de l’accord initial, le stade se nommait Home Depot Center pendant sa première décennie d’existence. Le 1er juin 2013, la plateforme de vente de billets en ligne StubHub a racheté les droits de dénomination pour les 5 années suivantes et baptisé le lieu StubHub Center. Le complexe a ensuite été renommé Dignity Health Sports Park le 1er janvier 2019. La société de télécommunications ROKiT est devenu partenaire officiel des Chargers le 16 aout 2018; depuis cette date, la marque est accolée au nom principal du centre sportif pour désigner le stade principal (ROKiT Field at Dignity Health Sports Park).

Photo : The Imagen.

Les rénovations

Depuis 2013, AEG et la franchise des Galaxy ont investi plus de 35 millions de dollars pour l’amélioration du stade. Améliorations principalement technologiques. Un nouvel écran vidéo géant de 16 mètres de long sur plus de 6 mètres de hauteur a été rajouté au-dessus de la tribune Sud, en complément du GalaxyTV côté Nord. L’éclairage a été doté de projecteurs à LED haute efficacité qui consomment 60% de moins que les précédents. Des travaux sur le gros oeuvre ont été entrepris avec la création de nouveaux vestiaires capable d’accueillir sur place l’équipe MLS, USL (LA Galaxy II) et les jeunes de l’académie de formation; ce qui en fait la seule franchise à offrir les mêmes installations à toutes leurs sections sportives. L’offre VIP a été enrichie avec l’ajout du Champion Lounge Club et la mise à niveau de l’American Express Stadium Club.

« Un élément clé de notre philosophie consiste à réinvestir continuellement dans nos propriétés à travers le monde pour améliorer l’expérience de nos fans dans nos installations. Ces améliorations supplémentaires font du StubHub Center un lieu haut de gamme, polyvalent et à la pointe de la technologie.» Dan Beckerman, président d’AEG.

Avec l’arrivée des Chargers en 2017, une série de modifications ont été apportées pour satisfaire les deux sports mais au frais de la franchise de football. Des nouvelles sections de sièges ont vu le jour dans les tribunes Nord, Est et dans le coin Sud-Est afin d’accroitre la capacité, des fauteuils rabattables ont remplacé des rangées de gradins dans certaines parties pour améliorer le confort des fans, des zones latérales donnant sur le milieu de terrain ont été surclassées en espaces VIP. Les espaces pour la presse ont été agrandis avec l’apparition de nouvelles cabines radio, secteurs pour la télévision et ses caméras, salles pour les conférence de presse et plateaux télé. Un PC sécurité a été créé et les vestiaires ont une nouvelle fois été modifiés afin de pouvoir contenir des alignements NFL. Des rubans vidéos LED diffusant les différentes statistiques ont été installés le long des tribunes.

« AEG et le LA Galaxy ont travaillé en étroite collaboration avec les Chargers pour améliorer une expérience et une atmosphère déjà de classe mondiale. Cet investissement profitera à nos fans, athlètes et partenaires.»

Un impact sur l’environnement et la communauté

Le Dignity Health Sports Park s’engage à réduire son impact sur l’environnement avec de nombreux projets mis en oeuvre. Les efforts sont axés sur les économies d’énergie et d’eau, le recyclage, l’achat de produits durables et la sensibilisation aux problèmes environnementaux.

En 2016, le ROCKiT Field est devenu le premier stade MLS exclusivement dédié au soccer à fournir un éclairage à LED et le premier stade au monde à posséder un système de stockage d’énergie sur batterie. Afin d’apporter de la « matière première » aux aires de restaurations, le lieu s’est doté d’une serre, d’un poulailler et d’une ferme apicole. Pour réduire la consommation d’eau, les terrains et espaces verts sont arrosés grâce à un système de recyclage des eaux. Des initiatives ont été mises en place visant à encourager le transport alternatif pour se rendre aux évènements comme la navette gratuite dans certains cas, la promotion des options de transports en commun et l’installation de supports à vélos.

Le terrain participe au programme d’entreprise de durabilité environnementale AEG 1EARTH. Celui-ci consiste à échanger les meilleures pratiques avec d’autres sites membres du programme, suivre mensuellement les progrès effectués sur la consommation d’eau, d’énergie et le recyclage des déchets. Il incite les spectateurs à venir aux rencontres à pied, en vélo, transports en commun, covoiturage pour réduire l’emprunte carbone; et trier au maximum les déchets dans les poubelles désignées.

Afin de soutenir les organisations communautaires locales qui améliorent les possibilités d’éducation et de loisirs offertes aux jeunes, le complexe a monté la fondation communautaire ASCSC. En association avec d’autres organisations et fondations liées à AEG, elle a versé plus de 5 millions de dollars aux organismes de bienfaisance et programmes du Sud de la Californie.

Photo : The Gridiron Fields Database.

Évènements organisés

. Soccer : domicile des Los Angeles Galaxy (MLS) depuis 2003, Los Angeles Galaxy II (USL) depuis 2015, Chivas USA MLS) de 2005 à 2014, Los Angeles Sol (Women’s Professional Soccer) en 2009.
Plusieurs matchs de la Coupe du Monde féminine 2003, dont la finale. All-Star Game MLS en 2003. MLS Cup (finale de la MLS) en 2003, 2004, 2008, 2011, 2012, 2014. Final Four NCAA en 2004. Matchs amicaux internationaux et de clubs pendant les préparations estivales.
. Football : domicile de la future franchise de Los Angeles en XFL à partir de 2020. NFLPA Collegiate Bowl de 2012 à 2017 en NCAA. Au niveau lycéen, finale du championnat de Californie entre 2006 et 2014 et Semper Fidelis All-American Bowl depuis 2014 opposant les meilleurs et plus brillants joueurs.
. Rugby : Matchs de l’équipe nationale américaine depuis 2013, dont ceux pour la Coupe des Nations du Pacifique. De 2004 à 2006, USA Sevens (rugby à 7) : compétition internationale comptant pour l’IRB Sevens World Series.
. LaCrosse : domicile des Riptide de Los Angeles entre 2006 et 2008.
. X-Games d’été et les jeux Reebok de Crossfit.
. Plusieurs concerts.
. Le lieu sert de fond pour la publicité, le cinéma et la télévision.
. Pour les Jeux Olympiques de 2028, le parc entier servira pour de nombreuses épreuves dont le rugby à 7, tennis, pentathlon moderne, hockey sur gazon, cyclisme sur piste.

Comment s’y rendre ?

Le complexe sportif est situé au Sud de la sortie Avalon Boulevard de la route 91.
En voiture : du Nord (centre-ville de Los Angeles, Pasadena, Glendale), prendre la 110 Freeway South sur environ 11 kilomètres, puis la 91 Freeway East. Au bout d’un kilomètre, sortir à Avalon Boulevard puis prendre à gauche sur Victoria Street. Le stade et les parkings se trouvent du côté droit de la route.
. Du Nord-Ouest (aéroport international, Santa Monica), prendre la 405 Freeway South et sortir à Vermont. Tourner à gauche sur Victoria Street, poursuivre sur Avalon Boulevard. Le stade et les parkings se trouvent à droite.
. Du Sud (Long Beach, Orange County), prendre la 405 Freeway North et sortir à Avalon Boulevard. Prendre à droite sur University Boulevard. Le stade et les parkings se trouvent sur votre gauche.

La zone est résidentielle avec beaucoup de solutions de stationnement. Attention, les parkings principaux facturent leur service 100$. Opter pour des solutions un peu plus éloignées si vous arrivez tôt.
Les Chargers sont associés à la société Lyft, un service de covoiturage. Un terrain est mis à disposition près de l’école primaire sur Towne Avenue et sert de dépose-minute/ramassage.

En transports en commun : en métro : prendre la ligne bleue, sortir à Del Amo ou Artesia (à 5 kilomètres environ du stade) et finir en bus ou en taxi.
. En bus : prendre la ligne 52, 205 ou 246 qui ont des arrêts sur Avalon Boulevard ou Victoria Street à proximité de l’enceinte. Le bus 52 relie directement le stade au centre-ville de Los Angeles mais la zone traversée est considérée comme l’une des moins sûres du secteur.
. Le Chargers Express : il propose aux fans des navettes gratuites sans escale depuis le Harbour Gateway Transit Center (Silver Line) ou la station Del Amo (Blue Line) jusqu’au complexe sportif. Son service débute 2h30 avant le début du match avec des départs toutes les 10 minutes. Les trajets retour démarrent lorsqu’il reste 6 minutes à jouer au quatrième quart-temps et continuent 1h30 après le coup de sifflet final.

À pied ou vélo : faisable si vous n’êtes pas loin.

Fun Facts

Le lieu peine à faire le plein et pour cause, les prix pratiqués sont assez élevés, typique du marché de Los Angeles, et il n’est pas rare de dépenser plus de 100$ pour une place. Le soleil est un élément à prendre en compte au moment de choisir l’emplacement, il ne faut pas forcement se ruer sur les billets les moins chères. Avec la chaleur californienne et le peu d’ombre dans le stade, choisissez la partie haute de la tribune Ouest ou Est pour vous assoir sous les toits, ou la tribune Sud pour éviter un futur mélanome. Heureusement plusieurs brumisateurs et ventilateurs sont disposés sous les tribunes pour permettre aux fans de rester au frais. Ajoutez le coût élevé du stationnement, des options de restauration et le prix de la sortie peut très vite grimper.

Au niveau culinaire justement, le choix est au rendez-vous mais les versions basiques sont difficiles à trouver. Compte tenu du standing de la région, les plats les plus simples sont sublimés de façon gastronomique avec le tarif adéquat. En plus des stands, des food trucks sont à disposition et offrent des produits encore plus uniques comme le Korean BBQ, le sushi burritos ( un sushi de la taille d’un burritos mexicain) ou le vegetarian BLT à base de betteraves rôties, roquette, confiture de tomate, fromage de chèvre servis sur de pain grillé aux raisins et noix de pécan.

Des zones ont été créées pour accueillir les fans avant la rencontre. Le Chargers Beer Garden, doté de chaises longues et de tables de pique-niques, avec concert, écrans de télévision et bière à la pression ou la Bolts Block Party, plus pour les familles. Dans les halls d’accès aux tribunes, des chargeurs USB sont à disposition ainsi que des bancs pour se détendre à l’ombre. Cependant, l’histoire des Chargers n’est pas présente sur place, il existe juste un Wall of Legends pour quelques joueurs du Galaxy et une plaque commémorant la MLS Cup de 2002.

Pour l’ambiance, rien d’extraordinaire. Flammes et fumée lorsque l’équipe arrive sur la pelouse, survol occasionnel d’avions de chasse, les pom-pom girls et la ligne de percussions des Thunderbolts, coup de canon à chaque touchdown des locaux. Pour les nostalgiques de San Diego, le célèbre chant « San Diego Super Chargers »  n’a pas fait le voyage à Los Angeles, même pas avec une version mise au goût du jour.

Sources : Los Angeles Chargers, Info-Stades, Stadium DB, Stadiums of Pro Football, Stadium Journey, Football Stadium Digest, Football Ballparks, Pro Football Reference, Thrillist, Sports Pro Media, Go Banking Rates.
Visuels : Ben.
Logo : Romain Therasse

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
18 Oct à 2:20 DEN 2.2 pariez 1.5 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.3 pariez 1.45 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une