Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Indianapolis Colts War Room 0

[Intersaison] War Room : des Colts prêts à tirer !

[Intersaison] War Room : des Colts prêts à tirer !

Le dernier match de la saison 2018 vient d’avoir lieu, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2019 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise.

Aujourd’hui place aux Colts. Équipe surprise de la saison 2018, le retour d’Andrew Luck et la cuvée de rookies 2018 ont permis aux Colts de retrouver les playoffs. Avec 100 millions à dépenser cette intersaison et bon nombres d’atouts à la Draft 2019, Indianapolis pourrait bien être l’équipe à suivre avant la reprise.

LES TAULIERS

1. Andrew Luck (QB)
2. Darius Leonard (LB)
3. Ty Hilton (WR)

Le Général Andrew est de retour ! Après quasiment 1 an et demi d’absence, le quarterback des Colts a fait un retour remarqué en 2018. De par son niveau et son leadership, Luck a réaffirmé qu’il était bien le pilier de cette équipe, celui par qui les espoirs en AFC pour les Colts doivent passer. Pour l’accompagner en attaque, il peut compter sur son fidèle lieutenant TY Hilton. Avec une nouvelle saison à plus de 1000 yards à la réception (la 5e en 6 ans), le receveur a encore montré toute son importance dans le jeu des Colts. Ses 2 absences cette saison se sont fait ressentir. Avec ce duo, les Colts sont armés pour la bataille.
Le 3e homme fort n’est qu’en 2e année mais difficile de ne pas le placer ici. Il s’agit de Darius Leonard. Drafté au 2e tour l’an passé, le linebacker a ébloui (rookie défensif de l’année) en étant présent partout sur le terrain avec 163 plaquages, 7 sacks, 8 passes défendues et 2 interceptions. Au-delà de l’impact statistique, Leonard s’est aussi illustré comme le leader et l’âme d’une défense (assez incroyable pour un rookie) qui en avait bien besoin. Indianapolis s’est trouvé un pilier en défense et compte bien se reposer dessus.

LES INDÉSIRABLES

1, Jabaal Sheard (DE/LB)

Placer Jabaal Sheard ici est dur. Depuis son arrivée chez les Colts, le joueur est souvent utilisé et a un niveau correct. Ceci étant, Sheard est le 4e joueur le mieux payé de l’effectif, une situation pas forcément logique en terme de talent pur. Si la franchise décide de se séparer de lui en juin, elle pourrait tout de même économiser 8 millions de dollars. Une somme qu’Indianapolis pourrait très rapidement réinvestir pour faire venir un des top defensive end libre cette intersaison.

Et si les Colts avaient trouvé leur coureur n°1 ?

LA PROMOTION INTERNE

Marlon Mack (RB)

Avec le dossier Le’Veon Bell ou les dernières saisons difficiles pour les coureurs d’Indianapolis, nombre de fans demandaient aux Colts de rapidement trouver une solution à ce poste. Et si la solution était en interne ? En effet, Marlon Mack sort d’une 2e année convaincante avec 908 yards (4,7 yards par portée) et 9 touchdowns. En l’installant définitivement comme le coureur numéro 1 de l’équipe, Fran Reich pourrait bien faire le bon choix et voir son attaque devenir plus équilibrée. Seule petite ombre au tableau, le coureur n’a pas montré grand-chose dans le jeu aérien. Mais laissons tout de même à Mack la possibilité de s’affirmer comme un vrai coureur numéro 1 en 2019.

LES PRINCIPAUX FREE AGENTS (pronostics)

1. Pierre Desir (CB) – IN
2. Margus Hunt (NT) – IN
3. Clayton Geathers (S) – IN
4. JJ Wilcox (S) – OUT
5. Mike Mitchell (S) – OUT
6. Dontrelle Inman (WR) – IN
7. Ryan Grant (WR) – OUT

Pas beaucoup de titulaires libres cette intersaison du côté du côté des Colts. Notons tout de même dans le lot la présence de Pierre Desir le cornerback numéro 1 de l’équipe. En progrès constant, il a de plus en plus le niveau d’un numéro 1 et doit être conservé par les Colts. Un constat renforcé par le niveau moyen de ses partenaires sur ce poste et le manque de cornerbacks de très haut niveau lors de cette free agency 2019.

Derrière cet « indispensable », des joueurs comme Margus Hunt ou Clayton Geathers pourront être resigné suivant leurs prétentions salariales. Quoi qu’il en soit, les Colts n’auraient pas intérêt à aller trop loin pour les conserver.
Il faut quand même souligner qu’avec 3 safeties et 2 receveurs libres, les Colts auront des choix à faire pour ne pas se retrouver trop dépeupler sur ces escouades.

LES BESOINS

1. ligne defensive
2. safety
3. cornerback
4. receveur
5. linebacker

Le foot américain se gagne dans les tranchées pour de nombreux amateurs. Si l’on peut considérer que les Colts ont réglé ces deux dernières années leur souci sur la ligne offensive, il faut maintenant que la franchise s’occupe de la ligne défensive. A l’heure actuelle, celle-ci est composée de joueurs au niveau correct, des joueurs de devoir. Mais pour passer un cap, les Colts doivent aller chercher des top player (free agency ou draft, les deux, peu importe) pour renforcer cette ligne et son apport.

Derrière ce premier besoin, et sans surprise, l’essentiel des autres se trouvent en défense. Comme évoqué plus haut, l’arrière-garde défensive aura besoin de retouche cette intersaison que ce soit au poste de safety ou cornerback. Avec 3 départs potentiels chez les safeties c’est une évidence. Côté conerback, se doter d’un cornerback 2 voire 1bis, est une option intéressante pour les Colts. Enfin, le poste de linebacker pourrait être renforcé.

En attaque, c’est surtout au poste de receveur que le besoin se fait ressentir. Car derrière, TY Hilton, il n’y a pas de vrai receveur numéro 2 dans cette équipe. Ryan Grant a été un flop, Dontrelle Inman est au mieux un receveur numéro 3. Une autre menace en plus de Hilton et d’Ebron serait un plus pour cette attaque et le playbook de Frank Reich.

Trey Flowers oui ! Mais pas que …

LA CIBLE

On l’a dit, les Colts ne devraient pas dépenser trop d’argent sur leurs joueurs libres cette intersaison. En dehors de prolongation avancée, Indianapolis pourrait bien avoir près de 80-90 millions à utiliser en FA cette intersaison ! Avec cette somme, les possibilités sont nombreuses et c’est pourquoi l’on vous propose deux scenarii pour la franchise de l’Indiana :

* Scénario 1 : tout pour la défense → Trey Flowers (DE) et Ndamukong Suh (DT)

Vous vouliez du lourd ? En voici, avec ces deux signatures, les Colts se retrouveraient d’un coup avec deux joueurs expérimentés pour élever le niveau de leur ligne défensive. Dans les deux cas, ils correspondent à des besoins de l’équipe.

Taille, force, explosivité et intelligence de jeu, Flowers ne manque pas d’atout pour faire passer un palier au pass-rush d’Indianapolis. De plus, le défenseur est également solide contre la course et est donc loin d’être un joueur unidimensionnel. Il rejoindrait alors une équipe de playoff et un schéma défensif pouvant lui correspondre. N’oublions pas que son expérience des playoffs et des titres seraient un réel apport dans cette défense.

Ndamukong Suh n’est pas le joueur préféré des fans, mais son talent et son efficacité parle pour lui. Muraille au centre de la ligne, et également efficace pour mettre la pression sur le quarterback adverse, Suh serait un renfort idéal pour les Colts à la fois contre la course et la passe. Son âge (32 ans) pourrait même être un facteur pour permettre aux Colts de le payer un peu moins cher.
A noter que le duo Flowers-Suh a été préféré à un duo DeMarcus Lawrence-Grady Jarrett en raison d’une plus forte probabilité des Colts de pouvoir lutter pour avoir le premier duo. Le franchise tag ou une prolongation de contrat étant plus probable pour le 2e duo.

* Scénario 2 : une free agency équilibrée → Trey Flowers (DE) + Golden Tate (WR)

Dans ce cas-là, on fait le choix d’ajouter un joueur de qualité de chaque côté du ballon. Pour Flowers, on a déjà expliqué l’intérêt qu’il représente.
Concernant Tate, son ajout permettrait enfin aux Colts d’avoir une cible numéro 2 fiable et de haut niveau. Mains sûres, bon sur les routes et surtout capable d’enchaîner les yards après la réception, le receveur apporterait un profil que n’ont pas les Colts. Sa capacité à évoluer dans le slot serait un plus dans le système offensif de Frank Reich. Un trio Tate-Hilton-Luck a de quoi poser des difficultés à bon nombre de défenses en NFL.

LE SANG NEUF

Julian Love – (CB), Notre Dame

Avec les choix n°26 et n°34, les Colts auront la possibilité de drafter 2 joueurs à un intervalle proche. On l’a dit au-dessus, et par rapport à nos scenarii de FA, il faudra drafter un cornerback (scénario 2) ou un receveur (scénario 1). La logique sera donc de prendre à chaque fois le meilleur joueur disponible sur l’un de ces deux postes.

Ceci étant, on a décide se concentrer sur le poste de cornerback, qui nous semble plus important. C’est pourquoi on décide de sélectionner : Julian Love.

Héros de l’ombre de la défense de Notre Dame, Love a pour lui sa vitesse, des qualités techniques indéniables et un bon instinct. Ces atouts lui permettent de compenser une taille un peu « petite » pour le poste. Le jeune joueur ferait beaucoup de bien aux Colts dans le slot. L’autre avantage selon les experts Draft, Love serait prêt dès maintenant à jouer en NFL. Un aspect important pour une équipe qui vise les playoffs.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.35 pariez 2.6 ATL
17 Nov à 20:00 IND 1.55 pariez 2.1 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR