Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2019 NCAA 0

Fiches NFL Draft 2019 : N’Keal Harry – Receveur

Fiches NFL Draft 2019 : N’Keal Harry – Receveur


Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 25, 26 et 27 avril prochains à Nashville.

Cliquez ici pour retrouver toutes les fiches Draft 2019 déjà publiées.

N’Keal Harry – Receveur – 21 ans – Junior – Arizona State

Taille : 1m93
Poids : 100 kilos
Position estimée dans la draft : 20-40

Stats 2018 : 1088 yards et 9 touchdowns (+1 TD à la course et 1 TD en retour de punt)

Comparaison NFL : Alshon Jeffery (Eagles)

Points forts

– Taille et jeu physique
– réception dans le trafic

Après une saison sophomore (2e) à plus de 1000 yards en réception, le natif de St Vincent dans les Caraïbes est nommé dans l’équipe honorifique All Pac 12. Ses atouts : sa taille pour attraper les balles en zone décisive et un jeu physique lui permettant de s’imposer lors de situations contestées, ainsi que pour créer des blocs efficaces pour le jeu de course. Il confirme en 2018 avec 11 touchdowns malgré le fait que toutes les défenses alignent leur meilleur cornerback sur lui, ajoutant souvent un safety pour une prise à deux.

Il arrive donc au NFL Combine en étant considéré comme un des meilleurs receveurs mais certains l’attendent au tournant, notamment sur sa vitesse : il répond avec un temps de 4,53, plus que suffisant en considérant son gabarit. Ses 27 répétitions au bench press représente le meilleur résultat de la position (égalité avec Metcalf) et il est également performant dans les autres ateliers, qu’ils aient des mesures (détente verticale et saut en longueur départ arrêté) ou non, comme les exercices de tracés et de catchs.

En plus de performances confirmant sa production sur les terrains, il montre qu’il sait répondre présent dans un environnement inconnu et alors qu’il se sait attendu. Et, si aucun ne peut en témoigner, il est dit que ses interviews se sont très bien passés, que les franchises ont aimé son caractère et son attitude et cela compte aussi beaucoup. Il confie à arizonasports :

« Les gens de St Vincent travaille dur pour obtenir ce qu’ils ont. C’est de là que me vient mon éthique de travail, ma grand-mère en est d’ailleurs le meilleur exemple »

Points faibles

– séparation

Une des limites qu’il a montré en 2018 est sa difficulté, parfois, à créer de la séparation avec son défenseur. Pourtant, il est costaud et il a prouvé avoir suffisamment de vitesse. Le souci est probablement technique et cela se corrige avec des staffs NFL prêt à passer des heures avec lui, en salle vidéo puis sur le terrain d’entrainement à travailler position du corps, technique de mains et routes. Le potentiel lui, est déjà là.

Fit possibles

Redskins, Ravens, Colts, Cardinals, Jaguars

Si, à l’image de la cuvée 2019, il ne donne pas l’assurance de pouvoir être un WR1, Harry est néanmoins une option solide pour d’ores et déjà contribuer. Gabarit similaire, idem pour la sélection à la draft ? Alshon Jeffery a été sélectionné avec le choix numéro 45 en 2012. Pour lui aussi, les aspirations étaient qu’il soit dans un premier temps une seconde option (derrière Brandon Marshall). Depuis il est devenu une cible prioritaire. Et accessoirement, un vainqueur du Super Bowl. N’Keal se dit : où est-ce que je signe pour le même destin ?

 

 

 

 

 

 

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
21-Avr à 21:30 4.75 pariez 1.21 GSW
22-Avr à 1:00 ORL 3 pariez 1.4 TOR
23-Avr à 4:30 UTA 2.1 pariez 1.72 HOU
24-Avr à 2:00 PHI 1.27 pariez 3.77 BKN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu