Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2019 NCAA 0

Fiches NFL Draft 2019 : Jeffery Simmons – Defensive tackle

Fiches NFL Draft 2019 : Jeffery Simmons – Defensive tackle

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 25, 26 et 27 avril prochains à Nashville.

Cliquez ici pour retrouver toutes les fiches Draft 2019 déjà publiées.

Jeffery Simmons – Defensive tackle – 21 ans – Junior – Mississippi State

Taille : 1m93
Poids : 140 kilos
Position estimée dans la draft : 2e tour

Stats 2018 : 63 plaquages dont 18 pour pertes

Comparaison NFL : Fletcher Cox (Eagles)

Points forts

– puissance
– pass rush moves
– peut occuper les deux postes de DT dans une 43, a les qualités requises pour jouer en 34 DE

18 plaquages pour pertes ! 12 en 2017. Simmons a confirmé au niveau supérieur son statut de lycéen 5 étoiles. Une telle production, un tel potentiel et pourtant sa position (estimée) dans la prochaine draft devrait se situer après les 32 choix du premier tour. Deux raisons à cela : la première est sa blessure au genou gauche survenu début février. Une opération est nécessaire et il devrait rater toute (ou la majorité de) la saison 2019. Difficile alors pour une franchise de miser un choix du 1e tour pour un joueur qui ne pourra pas être sur le terrain. Sans parler qu’il y a toujours une incertitude quant au niveau auquel il reviendra : sera t’il toujours aussi explosif ?

La seconde raison est une affaire de violence quelques semaines avant son entrée à l’université. Sa sœur ayant une altercation physique avec une autre fille, il s’en mêle et donne lui aussi des coups. La fille est alors à terre lorsqu’il la frappe et la scène est filmée ! Tollé général à l’époque même si l’université défend sa recrue. L’histoire n’est plus mentionnée pendant trois saisons, avant de bien entendu ressortir dans les médias alors que le joueur déclare ses intentions de rejoindre le monde professionnel.

Digne héritier de Fletcher Cox et de Chris Jones chez les maroon and white, il est une force pénétrant l’intérieur des lignes offensives adverses. Avec son swim move dévastateur, il marque de son empreinte la si relevée conférence SEC et sans cette blessure, il était considéré comme valant un choix du top 10. Le bagage de cette histoire de violence lui aurait sans doute fait perdre quelques places, néanmoins il était un top 20 assuré. Pour donner une image, son jeu ressemble à un mix se situant entre Cox et Kawann Short (Panthers).

Points faibles

– explosivité après blessure ?

Là, il va devoir espérer qu’une équipe mise sur lui à la manière de ce qu’on fait les Cowboys de Dallas en sélectionnant le linebacker Jaylon Smith. Smith s’est blessé lors de son dernier match universitaire (sur un geste inutile de Taylor Decker/Ohio State/Lions). Alors considéré comme un top 5 de la draft, les Texans ont misé un choix du second tour sur lui en 2016. Une saison sans jouer puis en 2017, il justifie la confiance accordée avec 81 plaquages. 121 en 2018 ! Alors qui tentera ce pari en 2019 sur Jeffery Simmons ?

L’ironie du sort ! La blessure de Jaylon Smith est la raison expliquant que de plus en plus de joueurs universitaires prennent une décision controversée, celle de ne pas jouer le bowl game de fin d’année afin d’éviter tout risque. Simmons lui, malgré une décision claire de se présenter à la draft a néanmoins tenu à jouer ce dernier match avec ses coéquipiers :

« Jouer ce match, je sais ce que cela représente pour mes coéquipiers. Et c’est important pour moi aussi, j’aime ces gars. Cela veut dire beaucoup pour moi de ne pas les laisser tomber pour ce match » (clarion ledger)

L’ironie du sort donc. Contre Iowa, Jeffery Simmons signe 2,5 plaquages pour pertes dont un sack et c’est lors d’un entrainement, quelques semaines plus tard, qu’il se blesse !…

Fit possibles

Packers, Rams, Colts, Jaguars, Lions

Étant donné qu’il ne pourra pas contribuer en 2019, les franchises les plus susceptibles de s’intéresser à lui seront sans doute celles avec un besoin au poste en 2020. Dans un an Mike Daniels (Packers), Michael Brockers (Rams) ou Marcell Dareus (Jaguars) seront libres de contrat, un manager pourrait vouloir anticiper et sélectionner un futur remplacement par le biais d’un joueur très talentueux. Si Sweat (DE) et Abram (S) ont marqué les esprits lors du NFL Combine, les observateurs ne manquaient pas de mentionner que le meilleur joueur de cette université était pourtant absent : Jeffery Simmons.

En 2018, il remporte le Conerly Trophy remis au joueur élu comme le meilleur de l’état du Mississippi. Dans le même temps, son coéquipier Elgton Jenkins remportait le Kent Hull Trophy remis au meilleur lineman offensif de l’état :

« Dès le premier entrainement on a décidé de se rendre meilleur l’un l’autre. Je pense que j’ai été capable d’accomplir plus de choses que les autres défenseurs car eux, n’avaient pas à affronter chaque jour un centre aussi fort que Elgton » (CL)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
26-Mai à 2:30 TOR 1.72 pariez 2.2 MIL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une