Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Transferts

Top 5 Free Agency NFL 2019 : receveurs/tight ends – au bohneur du slot

Les receveurs disponibles sont souvent petits mais costauds cette année.

Avant la free agency, Touchdown Actu vous propose ses traditionnels Top 5 des free agents qui seront disponibles à chaque poste le 11 mars. Premier tour d’horizon ce dimanche, avec les receveurs et tight ends.

Beaucoup, beaucoup de choix parmi les receveurs disponibles cette année. Des bons choix ? C’est une autre histoire. Beaucoup de signatures feront office de pari sur des joueurs souvent irréguliers. Les affaires les plus sûres pourraient se faire dans le slot.

1. Golden Tate – 30 ans

Stats 2018 : 15 matchs (avec les Lions puis Eagles), 74 réceptions, 795 yards, 4 touchdowns.

S’il a été un peu moins en vue lors de sa deuxième partie de saison avec les Eagles, Tate a tout de même capté une trentaine de ballons pour le champion 2017-18. Il a montré en playoffs qu’il peut toujours être là au bon moment. Surtout, il ne faut pas oublier que Tate avait terminé à plus de 1000 yards sur trois des quatre saison précédentes.

Régulier, costaud et expérimenté, son profil est donc le plus complet de la cuvée.

La destination idéale : Tate a lui-même déclaré son amour aux Patriots. On suppose donc qu’il s’agit de sa destination idéale. Les Texans pourraient se régaler avec un profil comme celui de Tate en complément de DeAndre Hopkins.

2. Jared Cook –  31 ans

Stats 2018 : 16 matchs, 68 réceptions, 896 yards, 6 touchdowns. 

Jared Cook sort de deux belles saison à Oakland après une carrière aux allures de montagnes russes. 2018 a même été sa meilleure campagne dans toutes les catégories statistiques. De quoi décrocher sa première sélection au Pro Bowl.

La grande question est de savoir s’il sera capable de tenir ce rythme même une fois qu’il aura pris un gros chèque ?

La destination idéale : Cook faisait partie des rares satisfactions de la saison des Raiders. Il s’est établi comme la cible favorite de Derek Carr. Dans l’intérêt d’un joueur irrégulier et d’une franchise en reconstruction, il serait bon pour tout le monde de poursuivre ensemble.

3. Adam Humphries – 25 ans

Stats 2018 : 16 matchs, 76 réceptions, 816 yards, 5 touchdowns. 

Les résultats collectifs des Buccaneers n’ont pas permis à Humphries de devenir un nom vraiment reconnu, mais l’ancien de Clemson progresse tous les ans. 27 réceptions lors de sa saison rookie en 2015, puis 55 en 2016, 61 en 2017 et 76 l’an dernier. À 25 ans, il est commence donc à s’établir comme une des références immédiates et dans le futur proche pour les équipes qui cherchent un joueur capable d’évoluer dans le slot.

Bruce Arians a déjà annoncé lors d’un point presse qu’il aimerait qu’Humphries revienne à Tampa. Pas difficile à comprendre. Mais beaucoup d’autres équipes pourraient être sur les rangs, et le prix pourrait grimper.

La destination idéale : après quatre ans de défaites, Humphries mérite d’aller voir ce qui se passe dans une équipe qui gagne. Les Cowboys pourraient en faire le remplaçant d’un Cole Beasley qui n’est plus en odeur de sainteté avec la direction. À moins que Bruce Arians n’arrive à le convaincre de le participer à un éventuel renouveau des Bucs.

4. John Brown – 28 ans

Stats 2018 : 16 matchs, 42 réceptions, 715 yards, 5 touchdowns.

Après deux ans de galère, John Brown s’est rappelé au bon souvenir de la NFL l’an dernier. L’occasion de rappeler qu’il avait signé une saison à plus de 1000 yards avec les Cardinals en 2015.

Comme tous les receveurs des Ravens, ses statistiques ont plongé après l’arrivée de Lamar Jackson à la tête de l’attaque. Il a capté 34 ballons lancés par Joe Flacco, puis seulement 8 avec Jackson. Capable d’attaquer en profondeur (17 yards/réception, 7e en NFL) et de réussir des grosses actions, il est probablement l’option la plus explosive de la liste. Des qualités qui s’accompagnent de routes pas toujours impeccables et de mains parfois glissantes.

La destination idéale : et si les Browns se renforçaient avec un ancien rival ? Brown ajouterait une dimension de plus au groupe de Cleveland, avec une touche d’explosivité en complément de Jarvis Landry.

5. Jamison Crowder – 25 ans

Stats 2018 : 9 matchs, 29 rec, 388 yards, 2 touchdowns.

Encore un joueur qui passe souvent inaperçu à cause des performances de son équipe mais qui pourrait faire beaucoup de bien à une équipe qui cherche un receveur compact et polyvalent. Crowder a capté 221 ballons pour 2628 yards et 14 touchdowns sur ses quatre premières saisons. Pas mal pour un joueur sélectionné au quatrième tour et payé moins d’un million de dollars par an.

Une blessure l’a embêté l’an dernier, mais il semble être une valeur plutôt sûre.

La destination idéale : si la tentation de prendre un premier gros chèque est compréhensible, il faut espérer que Crowder ne se précipite pas sur un rôle de numéro un illusoire. L’idéal serait d’aller joueur le lieutenant d’un T.Y. Hilton (Colts) ou DeAndre Hopkins (Texans). Il pourrait s’éclater avec des espaces. Et pourquoi pas s’allier à JuJu Smith-Schuster à Pittsburgh pour faire oublier Antonio Brown ?

Les (bons) joueurs restreints : Robby Anderson et Geronimo Allison

Beaucoup d’équipes aimeraient sûrement pouvoir les recruter, mais Robby Anderson (Jets) et Geronimo Allison (Packers) ne devraient pas bouger. Leurs équipes peuvent s’aligner sur toutes les offres. Anderson, 25 ans, a capté 50 ballons en 14 matchs l’an dernier. Il développe une très bonne relation avec Sam Darnold et devrait encore un des acteurs majeurs de l’attaque new yorkaise en 2019.

Geronimo Allison (25 ans, Packers) avait commencé fort, avec 20 réceptions en 5 matchs, mais il s’est blessé.

Les potentielles bonnes affaires : Tyrell Williams, Devin Funchess, Cordarrelle Patterson, Cole Beasley, Dontrelle Inman, Breshad Perriman, Chris Hogan

Aucun de ces receveurs ne sera un numéro un. Mais tous peuvent apporter quelque chose à un groupe déjà solide. Beasley et Hogan dans le slot. Williams et Inman peuvent faire office de numéro deux.

Funchess et Perriman ont du potentiel. Patterson peut aider sur les retours. Aux équipes intéressées de choisir ce qui peut les intéresser.

Les vétérans : Michael Crabtree, Dez Bryant, Randall Cobb, Pierre Garçon

En ont-ils encore sous la semelle ? Pour Michael Crabtree, les Ravens ont jugé que non. Il a tout de même capté 54 ballons l’an dernier avant de souffrir de l’arrivée de Lamar Jackson. S’il ne créé plus forcément beaucoup de séparation, il devrait encore pouvoir rendre des services.

Autrefois star parmi les receveurs des Packers, Randall Cobb s’est effacé au fil des blessures. Pour Pierre Garçon et Dez Bryant, ce sont aussi les blessures qui ont beaucoup joué ces dernières années.

Les autres principaux receveurs et tight ends disponibles

Kelvin Benjamin, Donte Moncrief, Josh Gordon (restreint), Demaryius Thomas, Ryan Grant, Jermaine Kearse, Bruce Ellington, Chris Conley, Mike Wallace, Phillip Dorsett, Jordan Matthews, Martavis Bryant…

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
21-Avr à 21:30 4.75 pariez 1.21 GSW
22-Avr à 1:00 ORL 3 pariez 1.4 TOR
23-Avr à 4:30 UTA 2.1 pariez 1.72 HOU
24-Avr à 2:00 PHI 1.27 pariez 3.77 BKN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une