Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints War Room 0

[Intersaison] War Room : New Orleans Saints, relever la tête

Des choix de draft qui arrivent tard et peu de place dans le salary cap, la marge de manoeuvre des Saints est réduite.

[Intersaison] War Room : New Orleans Saints, relever la tête

Le dernier match de la saison 2018 vient d’avoir lieu, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2019 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. On approche désormais de la fin avec l’un des finalistes de conférence : les New Orleans Saints.

Ils en sont désormais habitués. La saison dernière, les Saints ont de nouveau subit une élimination crève-cœur. Après le touchdown à la dernière seconde de Steffon Diggs il y a deux ans, c’est en prolongation cette saison que leur sort s’est joué. Une défaite face aux Rams en finale de conférence que les hommes de Sean Payton risquent de ressasser encore longtemps. Notamment cette fameuse action litigieuse.

Sauf que comme il y a un an, il faut désormais repartir de l’avant et préparer la saison 2019. La franchise a les armes pour prétendre de nouveau au titre final, mais attention, elle a peu de marge de manœuvre. Il faudra faire les bons choix pour profiter d’un Drew Brees à qui il ne reste plus beaucoup de saisons devant lui.

LES TAULIERS

1. Drew Brees (QB)
2. Alvin Kamara (RB)/ Michael Thomas (WR)
3. Cameron Jordan (DE)

Avec 3 992 yards et 32 TDs, Drew Brees est toujours l’un des meilleurs quarterbacks de la ligue. Cette saison encore, les Saints s’appuieront sur lui pour faire avancer ce qui était la 3e attaque la plus prolifique de la ligue. Mais le lanceur a 40 ans et commence à montrer de légers signes de fatigue, alors pour ne pas faire la saison de trop, il doit s’appuyer sur des cadres en attaque. Les deux principaux sont déjà tout trouvés : Alvin Kamara et Michael Thomas. Le running back et le receveur sont encore dans leur contrat rookie et malgré leur jeunesse (23 et 26 ans), ils sont déjà parmi les meilleurs à leur poste dans la ligue.

De l’autre côté du ballon, la jeunesse est aussi talentueuse. Entre Marshon Lattimore, Eli Apple, Sheldon Rankins ou Marcus Davenport, les Saints ont de quoi voir venir. Mais le véritable cadre de cette équipe est à chercher dans les tranchées. Il se nomme Cameron Jordan. Le defensive end, Pro Bowler à 4 reprises, est encore sous contrat pour deux ans. En 2019, il sera l’un des hommes de bases du système défensif des hommes de la Nouvelle-Orleans.

LES INDÉSIRABLES

1. Andrus Peat (G)
2. Cameron Meredith (WR)
3. A.J. Klein (LB)

L’écrémage a déjà commencé en Louisiane. Il y a quelques jours, les dirigeants se sont séparés de Kurt Coleman. Après seulement un an sous les couleurs des Saints, le safety est libéré. Un choix qui fait un peu de place dans le salary cap et qui peut faire économiser entre 4 et 5 millions de dollars à la franchise. Pour les mêmes raisons, certains autres joueurs pourraient faire les frais. Le premier qui vient en tête se trouve sur la ligne offensive. Avec un salaire au-delà des 9 millions de dollars, il ne serait pas surprenant de voir Andrus Peat tradé ou échangé avant le début de la prochaine saison.

Parmi la liste des joueurs qui pourraient devenir indésirables, on retrouve Cameron Meridith et A.J. Klein. Le receveur et le linebacker n’ont pas été mauvais avec les Saints cette année et leurs départs, si les dirigeants en décidaient ainsi, ne seraient motivés que par l’aspect financier.

LA PROMOTION INTERNE

Marcus Davenport (DE)

L’an dernier, les Saints ont investi massivement sur Marcus Davenport. En effet, pour récupérer le joueur d’UTSA, New Orleans a envoyé son premier tour de draft 2019 à Green Bay pour passer de la 27e à la 14e position. Cette saison, le défensive end a été solide. Avec environ 30 snaps par match, il a enregistré 4,5 sacks, 13 QB Hits, 7 plaquages pour perte et un fumble forcé en 15 matchs. Une ligne de statistiques correcte qui doit encore s’améliorer cette année.

À son poste, Alex Okafor est free-agent et si le prix demandé est trop haut, les Saints ne pourront pas s’aligner. Ce sera alors le moment pour le pass-rusheur de prendre de l’épaisseur sur cette ligne. Jouer à l’opposée de Cameron Jordan devrait être un avantage et la saison à venir pourrait bien être celle de l’explosion pour Davenport.

LES PRINCIPAUX FREE AGENTS

1. Mark Ingram (RB)
2. Dez Bryant (WR)
3. Teddy Bridgewater (QB)
4. Manti Te’o (LB)
5. Alex Okafor (DE)
6. P.J. Williams (CB)
7. Craig Robertson (LB)
8. Justin Hardee (CB)
9. Will Lutz (K)
10. Michael Hoomanawanui (TE)

Les choix vont être difficiles en Louisiane durant cette intersaison. Les Saint ont pas mal de décisions importantes à prendre. À commencer par l’attaque. Mark Ingram forme avec Alvin Kamara, le duo de running back le plus performants de la ligue. Mais il risque d’être cher et peut prétendre à un poste de titulaire autre part. À voir si les dirigeants arriveront à être convainquants. Pour le reste, il leur faudra décider s’ils veulent garder Dez Bryant et Teddy Bridgewater sur des postes de receveurs et quarterbacks remplaçants importants.

De l’autre côté du ballon, Alex Okafor est la grande inconnue, car lui aussi risque de coûter cher. Sur le second rideau, Manti Te’o et Craig Robertson pourraient faire les frais des explosions d’Alex Anzalone et A.J. Klein. Enfin, le kicker, Will Lutz sera lui free agent restreint et devrait de nouveau être le donneur de coup de pied en chef des Saints.

LES BESOINS

1. Tight end
2. Quarterback
3. Receveur
4. Ligne défensive
5. Ligne offensive
6. Running Back

Avec la retraite de Benjamin Watson et la free agency de Michael Hoomanawanui, les Saints n’ont plus que Josh Hill comme option crédible au poste de tight end actuellement. Le vétéran pourrait devenir numéro 1 dans la hiérarchie, mais il faut absolument un autre joueur pour y apporter de la concurrence. L’autre grand chantier pour New Orleans sera le poste de quarterback. La franchise doit trouver son lanceur remplaçant avec en toile de fond l’idée qu’il prendra la place de Drew Brees une fois le quarantenaire à la retraite.

Ensuite, il faudra s’afférer à trouver des joueurs de rotations sur des postes importants comme ceux sur les lignes offensives et défensives. Enfin les fameuses « skill position » devront être renouvellées car il pourrait bien y avoir des places à prendre derrière Alvin Kamara au sol et Michael Thomas dans les airs.

LA CIBLE

Cole Beasley (WR, Dallas Cowboys)

Pour les Saints, il faut être réaliste, à moins de ne garder aucun des free-agent cités au-dessus, la franchise va avoir très peu de millions à alouer à partir du 13 mars. Il va falloir recruter intelligemment. C’est pourquoi, Cole Beasley serait la cible parfaite. D’abord parce qu’il devrait être moins cher que certains autres receveurs sur le marché (Randall Cobb, Adam Humpries…).

Ensuite parce qu’il collerait parfaitement au système de New Orleans. Depuis que Willie Snead n’est plus là, la franchise cherche un joueur qui peut performer dans le slot. Beasley apporterait une option supplémentaire à Drew Brees et l’attaque de la Lousiane.

LE SANG NEUF

Irv Smith (TE, Alabama)

Le jeudi 25 avril, le jour du premier tour de draft, les Saints seront au chômage technique. En effet, à moins d’un trade pour remonter, New Orleans n’a aucun choix lors des 32 premiers. Il faudra donc attendre (tard) le lendemain et le 62e joueur appelé pour enfin voir la franchise de la Louisiane récupérer un rookie. À partir de là, il est difficile d’imaginer précisément quel sera leur choix.

Comme on l’a dit le poste de tight end est une priorité pour Sean Payton et son staff lors de cette intersaison. Avec une cuvée qui s’annonce talentueuse, il pourrait bien rester un ou deux joueurs intéressants à ce poste. Irv Smith est annoncé en fin de premier tour voire début de deuxième. Avec un peu de chance, New Orleans pourrait le voir tomber au 62e rang et récupérer celui qui était la soupape de sécurité de Tua Tagovailoa à Alabama cette saison (44 réceptions, 710 yards et 7 touchdowns).

Autres choix crédibles : Isaac Nauta (TE, Georgia), Kelvin Harmon (WR, N.C. State), Riley Ridley (WR, Georgia), Terry Beckner (DT, Missouri), T.J. Edwards (ILB, Wisconsin)…

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR