Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

NFL Scouting Combine 2019 : le bilan de la 1re journée

Garrett Bradbury, la force tranquille du Combine.

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine, qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine draft. Lors de cette première journée, ce sont les linemen offensifs, les running backs et les joueurs d’équipes spéciales qui réalisaient les différents exercices devant les coaches et les recruteurs des franchises NFL. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ?  C’est l’occasion pour TouchdownActu de faire un premier point sur ces joueurs qui sont l’avenir de la NFL.

L’HOMME DU JOUR

Garrett Bradbury (C, NC State)
Aux portes du premier tour avant cette journée phare de l’intersaison, Garrett Bradbury a été le lineman le plus en vue et le plus complet. Non content d’être solide sur le développé couché avec 34 répétitions (deuxième derrière la belle surprise Sua Opeta), le centre est passé sous la barre des 5 secondes sur le sprint de 40 yards avant de faire preuve d’une stupéfiante fluidité de déplacement sur les ateliers. Il apparait clairement comme un premier tour en puissance … voire comme un top 20 à l’heure actuelle.

LA DECEPTION

Elijah Holyfield (RB, Georgia)
Attention, il est important de relativiser. Dans l’Indiana, Elijah Holyfield n’arrivait pas sans pression. Fils du célèbre boxeur Evander, celui qui était la doublure des Bulldogs en 2018 a eu du mal à faire tourner des têtes, dans une classe de coureurs très homogène. Son sprint en 4.87 fait tâche, même si le Géorgien a plus le profil d’un casseur de plaquages que d’un feu-follet. Son Pro Day s’annonce tout aussi crucial, pour éviter d’attendre le troisième jour de la draft pour être sélectionné.

EN HAUSSE

Andre Dillard (OT, Washington State)
Et si le Combine avait enfin mis en lumière le meilleur tackle pur de cette draft ? Certes, Andre Dillard a un physique à développer, mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus dur en NFL. Par contre, en plus de la technique, le joueur de « Wazzu » a confirmé qu’il était hyper athlétique. La meilleure marque sur le sprint et le saut vertical ainsi que la prestation la plus convaincante sur les changements de direction. Pour lui aussi, le premier tour n’a rien d’illusoire.

Justice Hill (RB, Oklahoma State)
Capable de bloquer et de capter des ballons, Justice Hill a marqué les esprits sur le sprint en faisant usage d’une excellente pointe de vitesse. Un temps canon de 4.40 qui lui offre le meilleur chrono devant Darrell Henderson et le replace dans la discussion pour une place dans le top 5 de la position.

Miles Sanders s’est montré réactif sur la pelouse du Lucas Oil Stadium.

Chris Lindstrom (G, Boston College)
Cette classe de linemen offensif devient de plus en plus intrigante, à chaque jour qui passe. Déjà bien côté, Lindstrom a réalisé une prestation plus solide, avec un sprint sous les 5 secondes et une mobilité salvatrice pour un possible bon décrocheur chez les pros. Premier tour en vue ? Sauf grosse cata, on en prend la direction.

Miles Sanders (RB, Penn State)
Comme l’an passé, un coureur des Nittany Lions a fait le show. Sans avoir forcément les meilleures marques sur tous les ateliers, Sanders a dégagé une impression de facilité durant les drills, avec un jeu de jambe et des appuis qui auront sûrement attiré l’oeil de certains scouts. Comme beaucoup d’autres de ses collègues, il a des arguments pour être sélectionné au 2e ou 3e tour.

EN BAISSE

Greg Little (OT, Ole Miss)
Au « duel » avec Dillard, pour le statut de meilleur tackle pur côté aveugle, Little a perdu du terrain par rapport à son adversaire direct ce vendredi. Non content d’avoir manqué le développé couché, le prospect de Mississippi a semblé un peu lent sur certains ateliers, ce qui interroge sur son aptitude à répéter les erreurs sous la pression des plus grands pass rushers.

LE MYSTERE

Cody Ford (G, Oklahoma)
Sans être désastreux, Cody Ford a quelque peu déçu sur sa capacité à devenir un tackle à l’échelon supérieur. Idem pour ceux qui en faisaient un top 15 voire top 10 à coup sûr. le lineman des Sooners a sans doute perdu quelques places à la prochaine draft, mais n’en garde pas moins le calibre d’un premier tour, avec du bon et du moins bon. Pro Day à suivre de très près pour l’intéressé !

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
21-Avr à 21:30 4.75 pariez 1.21 GSW
22-Avr à 1:00 ORL 3 pariez 1.4 TOR
23-Avr à 4:30 UTA 2.1 pariez 1.72 HOU
24-Avr à 2:00 PHI 1.27 pariez 3.77 BKN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une