Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

NFL Scouting Combine 2019 : le bilan de la 2e journée

D.K. Metcalf, une prestation XXL au Combine !

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine, qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine draft. Chaque jour, TDActu vous rapporte ce qu’il faut retenir de ce rendez-vous des meilleurs espoirs du football américain. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ?

L’HOMME DU JOUR

D.K. Metcalf (WR, Ole Miss)
Déjà considéré comme l’athlète le plus pur au poste de receveur, malgré son imposant gabarit, D.K. Metcalf a littéralement écoeuré la concurrence ce samedi. Après un temps canon de 4.33 sur le sprint (au lendemain de 27 répétitions sur développé couché), le talent des Rebels a démontré toute sa puissance lors des différents ateliers de position. Tout n’est pas parfait dans son jeu, mais une telle prestation en fait clairement un top 15, voire un top 10 de la prochaine draft.

LA DECEPTION

Lil’Jordan Humphrey (WR, Texas)
L’attente était moins flagrante pour le grand receveur des Longhorns. Mais à la lutte pour entrer dans les 3 premiers tours de la draft, Lil’Jordan Humphrey a sans doute perdu gros à Indianapolis. En cause, un chrono désastreux de 4.75 sur le sprint, qui le place derrière six quarterbacks ! Pas génial quand on aspire à devenir une menace après réception dans la ligue. Le reste de sa journée n’a pas été plus convaincante, et sans un Pro Day efficace, le Texan devra sans doute attendre le troisième jour de la draft pour entendre son nom prononcé sur le podium.

EN HAUSSE

Miles Boykin (WR, Notre Dame)
Un peu sorti de nul part, Miles Boykin a confirmé ses qualités athlétiques, en jouant les premiers rôles dans bon nombre d’ateliers. Des performances qui ne tempèreront pas les inquiétudes sur son déficit de puissance, mais qui auront le mérite d’en faire un prétendant au 3e ou 4e tour.

Noah Fant (TE, Iowa)
Sans un immense D.K. Metcalf, Noah Fant aurait sans doute été l’homme du jour. Moins en vue que son coéquipier d’Iowa, T.J. Hockenson, depuis le début du processus draft, l »intéressé a mis un point d’honneur à reprendre un peu de momentum. Résultat : la meilleure marque des tight ends sur 40 yards (4.50, rien que ça !), sur saut vertical, sur le saut en longueur et sur l’atelier des changements de direction. Il semble actuellement étonnant de ne pas voir le joueur des Hawkeyes être sélectionné dès le jeudi soir en avril prochain.

Noah Fant s’est employé pour affoler les compteurs.

Emmanuel Hall (WR, Missouri)
Cible prioritaire de Drew Lock, à Missouri, Emmanuel Hall a prouvé qu’il n’était pas dépendant de son quarterback pour réussir chez les pros. Outre son superbe temps de 4.39 sur 40 yards, le « faux-lent » n’a pas tremblé sur les exercices avec des mains globalement sûres. Projeté au 3e tour, il a les arguments pour loucher sur le 2e avec un Pro Day réussi.

N’Keal Harry (WR, Arizona State)
Marquise Brown absent, pour blessure, certains receveurs avaient l’occasion de refaire leur retard grâce au Combine. C’est le cas d’A.J. Brown, coéquipier de D.K. Metcalf, mais aussi et surtout de N’Keal Harry. Joueur physique avec de bonnes mains, le joueur des Sun Devils s’est souvent vu reprocher son manque de vitesse. Des doutes atténués, grâce à un temps correct de 4.59, vu son gabarit. Harry reste plus que jamais un nom à suivre en fin de premier tour de draft.

Drew Lock (QB, Missouri)
Dans la foulée du Senior Bowl, Drew Lock a été propre et efficace sur ses lancers lors de ce Combine. Et pour ne rien gâcher, il a délivré un stupéfiant 40 yards (4.69) démontrant sa faculté à prolonger les jeux si besoin est. Avec sa prestation, le joueur de Missouri a assuré son statut de top 3 quarterback et a de fortes chances de voir le premier tour de la prochaine draft.

EN BAISSE

Kelvin Harmon (WR, NC State)
Son Combine n’a rien d’infamant, mais Harmon est sans doute celui qui a le moins gagné dans le top 5 des receveurs. Ses mains fiables ont sauvé l’essentiel, mais en NFL, les qualités athlétiques prévalent et cela pourrait coûter quelques plumes au diamant de North Carolina State.

Kaden Smith (TE, Stanford)
Autre joueur qui a peiné à contester les critiques à son égard, Kaden Smith a réalisé des drills de bonne figure, mais avec un certain déchet sur le Gauntlet. Grâce à une faible classe de tight end, il reste l’un des principaux noms sur la position, mais une sélection dans les 3 premiers tours semble encore utopique le concernant.

LE MYSTERE

Kyler Murray (QB, Oklahoma)
Le processus draft peut être à la fois excitant … et terriblement consternant. Arrivé à Indianapolis, Kyler Murray a choisi de boycotter tous les ateliers du Combine. Pourtant, au vu de certains scouts, il a gagné des points. Comment ? En étant mesuré avec une taille officielle d’1m79. De quoi raviver les folles rumeurs faisant de lui le pick préférentiel des Cardinals avec le premier choix de la draft. Pourtant, outre cette hype purement contextuelle, on ignore toujours le niveau de celui qui laisse planer le doute après avoir pris un gros risque en quittant la MLB et son statut de premier tour. Avec un Haskins et un Lock précis dans les ateliers, Murray s’est quand même mis un poil plus de pression dans l’optique de son Pro Day.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Avr à 2:00 BKN 2.2 pariez 1.69 PHI
19-Avr à 3:00 SAS 1.61 pariez 2.35 DEN
19-Avr à 4:30 4.2 pariez 1.23 GSW
20-Avr à 1:00 ORL 2.55 pariez 1.53 TOR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une