Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Super Bowl

4 équipes, 1 Superbowl: 4 possibilités!

Il ne reste plus que quatre équipes dans la course au titre attribué lors du Superbowl XLVI, disputé le 5 février au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis.

Alors, avant ce weekend de Finales de conférences, revenons sur les possibilités de Superbowl et tout ce qui sera sous-jacent dans chaque opposition.  Au-delà de l’opposition de deux très fortes équipes, chaque Superbowl potentiel contient sa petite histoire, d’ailleurs souvent rabâchée jusqu’à l’écœurement par les médias américains.

New England Patriots –  San Francisco 49ers:

Tom Brady pourrait bientôt rattraper son idole d'enfance, Joe Montana

Commençons par l’opposition entre les deux équipes  restantes  les mieux classées (évidemment, de chaque conférence…). Le match serait alors diamétralement opposé entre l’une des attaques les plus efficaces de la NFL, ayant scoré 57 touchdowns,  et la meilleure défense de la Ligue, qui n’a encaissé que 3 touchdowns à la course cette saison et qui a intercepté 23 ballons (2ème derrière les Packers).
Le match serait aussi l’occasion pour Tom Brady de briller face à l’équipe qu’il admirait et supportait lorsqu’il était enfant (il est né et a grandi à San Mateo, dans la banlieue Sud de San Francisco) et une victoire lui permettrait même de rejoindre son idole d’enfance, Joe Montana, au palmarès du nombre de Superbowl remportés, avec 4 bagues de champion (mais en 5 tentatives pour Brady alors que Montana n’en a perdu aucun). Il y aurait aussi, pour Brady, un certain symbolisme à remporter ce titre sur les terres historiques de son plus grand rival, Peyton Manning, même si ce dernier n’a pas joué de la saison.
Enfin, cette finale verrait s’affronter l’équipe la plus glorieuse des années 80 et celle qui a dominé les années 2000, les Dallas Cowboys ayant assuré la transition dans les années 90.

New England Patriots- New York Giants:

Les Giants avaient dominé les Patriots en 2008

Cet affrontement serait un remake du Superbowl XLII, joué dans le désert de l’Arizona au mois de février 2008 et qui avait vu les Giants défier tous les pronostics et réduire à néant les espoirs des Patriots de finir la saison et les playoffs invaincus, comme le firent les Dolphins en 1972.
Cette revanche est le match que tous les fans de New England attendent, comme l’a expliqué Bill Simmons (alias le Sports Guy d’ESPN) dans son podcast de mardi, où il décortiquait les matches du week-end dernier avec Mike Lombardi, l’expert de nfl.com.
Les forces des deux équipes sont sensiblement identiques à celles de 2008.
Côté  Giants , on compte sur des défensive-ends monstrueux (Pierre-Paul remplaçant Strahan) et un quarterback décisif capable d’atteindre des cibles efficaces (Nicks et Cruz se substituant à Burress) mais le jeu de course n’est pas aussi fort qu’en 2008.
Pour les Pats, le jeu est toujours centré autour d’un quarterback, maître de la ligne d’avantage, mais la plus grande diversité de receveurs (Moss remplacé par Gronkowski et Hernandez, Welker restant l’élément stable) ne devra pas faire oublier que la tranquilité de Brady au sein de la poche de protection sera la clé d’un match gagné pour l’équipe de Belichick, tant la défense aérienne des Patriots est perméable.
Sur le papier, c’est certainement l’opposition la plus excitante des quatre possibilités tant les matchups devraient être de toute beauté.

Baltimore Ravens – San Francisco 49ers:

Aurons-nous droit au "Harbowl II" ?

D’un matchup de toute beauté, nous passons à ce qui opposerait deux des trois défenses les plus dominantes de la Ligue (les Texans faisant le nombre), pas forcément un gage de grand spectacle. Nous n’assisterions surement pas à une orgie offensive tant les deux attaques ont eu des courbes de performances sinusoïdales pendant la saison.
Baltimore et son running-back, Rice, aurait fort à faire face à la défense ultra-efficace des 4çers, emmené par les 2 Smith (Aldon et Justin) et les infatigables linebackers Willis et Bowman. En attaque, on pourrait douter que Jim Harbaugh, le coach des Ravens, puisse laisser Vernon Davis amasser 180 yards en réception, privant ainsi Alex Smith de sa meilleure arme.
A vrai dire, ce Superbowl marquerait surtout les esprits pour l’opposition entre les deux frères Harbaugh, John et Jim, dans ce qui ne manquerait pas d’être surnommé le « Harbowl » par les médias américains. Après avoir été les premiers frères à se rencontrer en tant qu’entraineurs principaux en saison régulière (lors du match de Halloween, remporté par les Ravens), ils rentreraient alors un peu plus  dans l’histoire de leur confrérie.

Baltimore Ravens- New York Giants:

Ray Lewis avait été magistral en 2001

La dernière alternative possible est, elle, un remake du Superbowl XXXV joué à Tampa Bay au mois de janvier 2001 et qui avait vu les Ravens empocher leur premier (et seul) titre de champion, seulement cinq années après leur création. Même si la défense des Ravens de cette année est performante, elle n’arrive pas au niveau de celle d’alors, considérée comme l’une des plus dominantes de tous les temps, avec celle des Bears de 1985.
Les Giants, bien qu’aucun joueur actuel ne faisait alors partie de l’effectif, auraient surement à coeur de venger cette terrible raclée (34-7) encaissée des mains de Ray Lewis, MVP du match, et d’une défense qui n’avait pas laissé Kerry Collins et son attaque marquer le moindre point (les 7 points découlèrent d’un retour de mise en jeu).
Les Ravens, pour leur part, voudraient voir certains de leurs membres (Lewis, Reed) finir leur carrière en apothéose avant de prendre une retraite bien méritée et, enfin, récolter les fruits de l’excellent travail fait ces trois dernières années.

Quels que soient les résultats des matches de ce dimanche, chaque Superbowl possible regorge donc de petites et grandes histoires qui seront contées pendant les 15 jours nous séparant du grand match tant attendu.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.52pariez2.05GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une