Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

AAF

Une semaine en AAF : San Diego chavire, San Antonio déroule

Arrivée de Johnny Manziel à Memphis, Orlando n’est plus invaincu, festival aérien à San Diego et cavalier seul de San Antonio, voilà le programme de cette sixième semaine de compétition.

La première moitié de la saison achevée, la pression commence à s’intensifier pour les équipes qui espèrent accrocher les playoffs. Avec la première défaite d’Orlando, l’étau se ressert en tête du classement et il ne reste plus que quatre rencontres pour faire la différence.

Salt Lake Stallions (2-4) –Memphis Express (1-5) : 22-9

Les deux équipes au plus faible bilan ouvraient le bal samedi soir, à la recherche d’un second souffle pour essayer d’endiguer la spirale négative. Décidément, Memphis a bien du mal avec ses quarterbacks cette année. Après les piètres performances de Christian Hackenberg en début de saison, son remplaçant Zach Mettenberger a été contraint de quitter le terrain prématurément à la suite d’une blessure à la cheville. Coup dur pour Memphis qui se s’est jamais relevé de ce coup du sort et surtout d’un premier quart-temps cauchemardesque. La semaine prochaine, ils pourront compter sur un nouveau maitre à jouer dans leur effectif, Johnny Manziel. L’ancien Heisman Trophy passé par les Browns (NFL) et les Alouettes (CFL) dans les rangs professionnels, a été réclamé par la franchise du Tennessee à l’issue de la rencontre, les Commanders (détenteurs des droits du joueur suite à son passage à Texas A&M en NCAA) ayant renoncé à ses services.

Sur son terrain, Salt Lake a fait le trou dès la première série offensive, sans jamais être inquiété sur le reste de la partie. Après plus de 5 minutes de jeu, 75 yards et 12 actions, Josh Woodrum (24/37, 243 yards, 2 touchdowns, 1 interception) a trouvé le tight-end Nick Truesdell (5 réceptions, 67 yards, 1 touchdown) plein centre pour les six premiers points. Les Express n’ont pas connu la même réussite. Sur le tout premier snap, Karter Schult (4 plaquages, 2 sacks) a sacké Mettenberger qui a du laisser sa place à Brandon Silvers (23/37, 242 yards, 1 touchdown) pour la suite du match, blessé à la cheville gauche sur l’action. Le premier quart-temps s’est terminé comme il a commencé avec une nouvelle passe de touchdown de Woodrum, cette fois pour Anthony Denham (4 réceptions, 42 yards, 1 touchdown). 16-0 pour les locaux, les tentatives de conversion à deux points réussissant dans les deux cas.

Troisième quarterback de la saison, Silvers a rendu une copie honorable pour une première mais pas suffisant pour faire revenir son équipe. Il a tout de même réussi une passe de touchdown en fin de première mi-temps pour réduire le score à 19-9, le running back Zac Stacy (11 courses, 31 yards + 4 réceptions, 27 yards, 1 touchdown) étant sa cible pour l’occasion. La défense de Memphis a pourtant tout mis en oeuvre pour rester en vie. Le touchdown de Stacy est intervenu après un fumble récupéré, Arnold Tarpley a réussi une interception sur la série suivante mais l’attaque n’a pas pu capitaliser avant le retour aux vestiaires. En deuxième période, deux autres fumbles ont été provoqués, dont un dos à leur propre end-zone, empêchant les Stallions de s’envoler un peu plus.

La pause a semble-t’il coupé les jambes des deux équipes, seul Salt Lake a rajouté trois petits points dans le dernier acte. Les Express vont désormais se concentrer sur la santé de Mettenberger pour faire face à la grosse défense de Birmingham la semaine prochaine. À moins que la signature de Manziel ne soit une réponse à leurs interrogations.

Orlando Apollos (5-1) – Arizona Hotshots (3-3) : 17-22

Match accroché qui a vu la victoire surprise d’Arizona, une pénalité dans les dernières secondes ont empêché les Apollos de rester invaincus. Le moment clé du match reste la quatrième tentative ratée par Orlando à 2:10 minutes de la fin du troisième quart-temps alors qu’ils étaient menés 14-9. Le quarterback Garrett Gilbert (23/48, 268 yards, 2 touchdowns, 1 interception) n’a pas réussi à obtenir une nouvelle série, ou plutôt la défense adverse l’en a empêché, soulignant son excellent travail tout au long du match. Elle a résisté par trois fois à cette situation de jeu au cours de la rencontre, et a pris le dessus sur le meilleur passeur de la ligue qui n’était que l’ombre de lui même pendant les trois premiers quarts. Il a même connu sa première interception de l’année juste avant de revenir aux vestiaires.

Bien que dominante, c’est bien l’escouade défensive des Hotshots qui a permis aux hommes de Spurrier de revenir dans le match dans le dernier acte. Deux pénalités pour brutalité et interférence de passe ont coûté 55 yards et ont maintenu les floridiens encore en vie, Gilbert se chargeant de faire payer l’addition. Sur une passe de 17 yards, il a trouvé son receveur Jalin Marshall (6 réceptions, 98 yards, 1 touchdown) pour passer devant d’une unité, avant de réussir la conversion à deux points pour prendre un field goal d’écart au tableau d’affichage (17-14).

Sur la série suivante, Arizona a aussi bénéficié des erreurs défensives de son adversaire, à son tour sanctionné de pénalités pour interférence de passe. Le running back Jhurell Pressley (13 courses, 57 yards, 1 touchdown) a parcouru le petit yard nécessaire pour rejoindre la end-zone et permettre aux visiteurs de repasser devant (17-22). À deux minutes de la fin, ils ont même récupéré le ballon sur leurs propres 45 yards à la suite d’un fumble de Gilbert, récupéré par Olubunmi Rotimi. Pensant pouvoir faire fructifier cette perte de balle, ils n’ont pu faire tourner le chronomètre que pendant une minute avant de laisser une dernière chance aux locaux, privés de temps morts dans cet ultime assaut.

Gilbert a poussé son équipe jusque dans les 10 yards adverses mais alors qu’il voulait remettre en jeu rapidement en jetant la balle au sol pour arrêter l’horloge, il a été pénalisé d’un faux départ sur l’action. Cette pénalité a enlevé 10 secondes à l’horloge, mettant fin à la partie et infligeant aux Apollos leur première défaite.

Atlanta Legends (2-4) –San Antonio Commanders (4-2) : 6-37

C’est simple, il n’y a pas eu de match, San Antonio dominant de bout en bout une rencontre où ils ont excellé dans tous les secteurs de jeu. Le quarterback texan Logan Woodside (17/23, 164 yards, 2 touchdowns) a parfaitement contrôlé son attaque, répartissant le ballon entre toutes ses cibles, dont une superbe passe de touchdown de 33 yards pour Evan Rodriguez sur sa seule réception de la soirée.

Irrégulière jusque là, l’escouade défensive à rehausser son niveau, ne concédant que six petits points. C’est surtout sa capacité à forcer les pertes de balle qui a influé sur le résultat final, interceptant Aaron Murray à trois reprises, dont un pick-six de Derron Smith.

Les  équipes spéciales ont également participé à la fête avec le retour de punt victorieux de Greg Ward Jr. peu avant la mi-temps. Avec cette troisième victoire consécutive, San Antonio prend les commandes de la conférence Ouest. Pour Atlanta, Murray (30/41) a bien fini statistiquement, distillant ses 215 yards et un touchdown à neuf receveurs différents, mais ses trois interceptions lancées ont été fatales à l’élan de son équipe qui a eu bien du mal à imprimer un rythme.

San Diego Fleet (3-3) – Birmingham Iron (4-2) : 29-32

Dans un match très disputé et offensif, l’équipe qui a eu la dernière possession a gagné. San Diego est parvenu à égaliser à moins de cinq minutes du terme grâce à un touchdown de Francis Owusu (1 réceptions, 13 yards, 1 touchdown) mais la conversion à deux points ratée a laissé le champ libre à Luis Perez. Avec suffisamment de temps à jouer, il a maitrisé à la perfection ce dernier drive et a gagné le terrain nécessaire pour mettre dans de bonnes conditions son kicker. À 44 yards de distance, Nick Novak (2/2), ancien de la maison Chargers à l’époque San Diego, ne s’est pas fait prier pour offrir une victoire à la dernière seconde, permettant ainsi à Birmingham de regoûter aux joies du succès après deux revers consécutifs.

Pour une fois, les deux attaques étaient à la fête avec de gros chiffres pour les deux quarterbacks, malgré quatre interceptions cumulées. 359 yards, 3 touchdowns pour Perez (27/49); 311 yards, 3 touchdowns pour son homologue californien Mike Bercovici (17/34). Avec de tels chiffres, les receveurs ont pu gonfler leurs lignes de stats, à l’image de L’Damian Washington (Birmingham – 4 réceptions, 128 yards, 2 touchdowns) et Dontez Ford (San Diego – 3 réceptions, 182 yards). À ce petit jeu, Washington a gagné moins de terrain que son adversaire, mais il a réussi à scorer par deux fois, dont un touchdown de 77 yards.

Plus prolifique, Ford n’a pas rejoint la end-zone adverse malgré deux longues courses après réception. Échouant chacune à quelques centimètres de la ligne, elles ont idéalement placé ses partenaires pour marquer sur les actions suivantes.

Aucune équipe ne parvenant à se détacher, il ne restait plus qu’à déterminer celle qui pourrait faire la différence, et Perez a maitrisé à la perfection sa fin de match pour porter les Iron vers la victoire. La semaine prochaine, les deux formations se déplaceront alors qu’elles tentent de rester dans la course pour une place en playoffs. Les pensionnaires d’Alabama semblent en bonne position à l’Est avec deux victoires d’avance sur son poursuivant le plus proche. Encore vierge de victoire sur la route, le chemin est plus ardue pour San Diego, à la lutte avec San Antonio et Arizona pour un des deux strapontins disponibles.

La semaine prochaine

Samedi 23 mars à 19h00* : Atlanta Legends (2-4) – Orlando Apollos (5-1).
Dimanche 24 mars à 01h00* : San Antonio Commanders (4-2) – Salt Lake Stallions (2-4).
Dimanche 24 mars à 21h00* : Arizona Hotshots (3-3) – San Diego Fleet (3-3)
Lundi 25 mars à 1h00* : Memphis Express (1-5) – Birmingham Iron (4-2).

* En heures françaises.

Advertisement
tdabanniereunibet
Parier en ligne avec
8 Sep à 19:00 CAR 2.1 pariez 1.55 LAR
8 Sep à 19:00 CLE 1.33 pariez 2.7 TEN
8 Sep à 19:00 JAX 2.45 pariez 1.4 KC
8 Sep à 19:00 MIA 2.6 pariez 1.35 BAL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème AAF

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR