Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 2 : Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche (19h)

Dur à croire mais vrai : les Buccaneers, les Bears et les Chiefs ont désormais un bilan de deux victoires pour zéro défaites. Encore plus dur à croire : les Vikings et les Cowboys n’ont toujours pas gagné en 2010. Au terme d’une première partie de soirée riche en fin de match à suspense et en sensations, les surprises de la semaine 1 ont confirmé leur bonne forme et les favoris bousculés ont confirmé qu’ils sont encore loin de leur efficacité maximum. A noter aussi la seconde victoire des Steelers sans Ben Roethlisberger grâce à une défense encore une fois exceptionnelle. Voici tout ce qu’il faut retenir des premiers matchs de la semaine 2 :

Mauvaise soirée pour Favre : 3 interceptions et une défaite.

Minnesota Vikings (0-2) – Miami Dolphins (2-0) : 10 – 14
Brett Favre avait une occasion de signer un drive de la victoire à moins de deux minutes de la fin. Au lieu de ca, sa dernière passe, sur une 4e et 7 s’est écrasée au sol. Sur la possession suivante, les Dolphins n’ont plus eu qu’à faire tourner l’horloge jusqu’à leur deuxième victoire de la saison. Les Vikings ont connu un match difficile en attaque. Brett Favre (22/36, 225 yards, 3 int) a été intercepté 3 fois et Adrian Peterson (28 courses, 145 yards, 1 TD) a été celui qui a vraiment tenu la baraque. Si les Vikes’ sont resté dans le match jusqu’au bout, c’est surtout grâce à la maladresse de Ricky Davis et Ronnie Brown qui ont chacun perdu un fumble à des moments ou leur équipes semblait prendre le large. La défense de Miami a été exemplaire. En plus d’intercepter Favre à trois reprises, elle a stoppé Peterson sur une 4e et 1 yard à 1 yard de la end zone alors qu’il aurait pu inscrire le touchdown de la gagne à 2mn21 de la fin du match. Dans le 3e quart temps, les défenseurs des Dolphins avaient réussi à arracher le ballon des mains de Favre dans sa end zone avant de le recouvrir pour un touchdown défensif.
A noter : Percy Harvin a quitté le match a cause d’une blessure à la hanche.

Green Bay Packers (2-0) – Buffalo Bills (0-2) : 34 – 7
S’ils ont eu un peu de mal à finir en beauté leurs premiers drives, les Packers ont ensuite tranquillement empilés les points sans jamais être inquiétés. Même sans vrai appui au sol, Aaron Rodgers (19/29, 255 yards, 2 TD) a passé une bonne soirée, tout comme Jermichael Finley (4 rec, 103 yards). Pas vraiment une bonne soirée par contre pour Trent Edwards (11/18, 102 yards, 2 int). La seule satisfaction du jour pour Buffalo vient du retour en forme de Marshawn Lynch qui a parcouru 64 yards en 17 courses avec quelques beaux coups d’éclats.

Cleveland Browns (0-2) – Kansas City Chiefs (2-0) : 14 – 16
Tout s’est joué à quelques centimètres. A 2 minutes de la fin, avec l’avantage, les Chiefs décident de tenter leur chance sur 4e et 1 yard pour garder le ballon et manger le chrono. Thomas Jones (22 courses, 83 yards) se jette et après mesure, les arbitres constatent que le ballon a passé la ligne de first down pour quelques centimètres. Ça suffit pour assurer la victoire des Chiefs. Menés 14 à 10 à la mi-temps suite à des touchdowns de Peyton Hillis (8 courses, 35 yards, 1 TD) et Josh Cribbs (3 rec, 74 yards, 1 TD), les Chiefs n’ont pas laissé les Browns marquer le moindre point en seconde mi-temps. Deux field goal ont ensuite suffit à assurer la victoire. Matt Cassel (16/28, 176 yards, 2 int) peut remercier sa défense tant sa prestation n’a pas été à la hauteur de celle d’un joueur a plus de 10 millions de dollars.

Jay Cutler a été un des bourreaux des Bears.

Dallas Cowboys (0-2) – Chicago Bears (2-0) : 20 – 27
Du jeu au sol ? Il n’y en a quasiment pas eu dans ce match. Marion Barber, le meilleur coureur de la rencontre, n’a parcouru que 31 yards. C’est dans les airs que tout s’est passé. Et c’est Jay Cutler qui s’en ai le mieux sorti avec un superbe 21/29 pour 277 yards et 3 touchdowns. Le quarterback des Bears a bien distribué le ballon a ses receveurs dont un touchdown à Devin Hester (4 rec, 77 yards, 1 TD) auteur sur l’action d’une superbe réception à une main. Sa défense l’a bien aidé en interceptant deux fois Tony Romo (34/51, 374 yards, 1 TD, 2 int) et un volant un fumble à Roy Williams. Miles Austin a aussi signé un match exceptionnel (10 rec, 142 yards) mais en vain. Les Cowboys sont revenu fort en fin de match mais trop tard. Menés de 7 points, ils n’ont pas récupéré l’onside kick tenté et laissé les Bears faire tourner le chrono jusqu’à la victoire, la deuxième de la saison. Pour les Cowboys, c’est déjà la crise. Alors que beaucoup les voyaient au Superbowl il y a quelques semaines, ils ont perdu leurs deux premiers matchs.

Atlanta Falcons (1-1) – Arizona Cardinals (1-1) : 41 – 7
Les Cardinals n’ont fait illusion que pendant un quart temps et demi. Au milieu de la seconde période, Tim Hightower a dynamité la défense des Falcons pour un touchdown sur une course de 80 yards. Ensuite, plus rien. Derek Anderson (17/31, 161 yards, 2 int) n’a pas réussi à mener son attaque. Les Falcons ont dominé cette rencontre sans soucis malgré la blessure à l’aine de Michael Turner. Jason Snelling a parfaitement pris le relais avec 129 yards et 2 touchdowns en 24 courses. Matt Ryan (21/32, 225 yards, 3 TDs) a aussi été parfait. La déroute des Cardinals a été telle que le rookie Max Hall a pris le relais d’Anderson en fin de match. Le temps pour lui de réussir deux passes : une pour un de ses receveurs, l’autre pour un défenseur adverse.

Carolina Panthers (0-2) – Tampa Bay Buccaneers (2-0) : 7 – 20
Rien ne va plus à Carolina. Après avoir lancé une interception et perdu un fumble, le peu productif Matt Moore (6/16, 125 yards, 1 TD, 1 int) a été envoyé sur le banc dans le quatrième quat-temps. Le rookie Jimmy Clausen (7/13, 59 yards, 1 int) n’a pas fait beaucoup mieux tandis que le duo DeAngelo Williams (17 courses, 54 yards) et Jonathan Stewart (8 courses, 43 yards) n’a toujours pas retrouvé l’efficacité des deux dernières saisons. Ca s’est beaucoup mieux passé pour les Bucs’ qui, en plus de retrouver une défense solide, voient leurs jeunes pousses progresser à vitesse grand V. Josh Freeman (12/24, 178 yards, 2 TD) n’a pas fait d’erreur et le receveur rookie Mike Williams (2 rec, 54 yards, 1 TD) a encore marqué. Cela faisait 5 ans que les Buccaneers n’avaient pas gagné leurs deux premiers matchs de l’année.

Première titularisation depuis près de 4 ans réussie pour Michael Vick qui a mené les Eagles à la victoire.

Detroit Lions (0-2) – Philadelphia Eagles (1-1) : 32 – 35
Alors que les Eagles semblaient largement détachés, comptant jusqu’à 18 points d’avance au milieu du dernier quart, les Lions sont revenus à 3 points à 1mn50 du terme avant de recouvrir l’onside kick et de se donner l’occasion d’égaliser ou de passer devant. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas réussi à progresser et on du rendre le ballon après une quatrième tentative manquée. Si c’est la défense des Eagles qui a assuré la victoire, l’attaque a aussi largement brillé. Michael Vick n’a pas manqué le rendez-vous pour sa première titularisation depuis presque 4 ans avec un match très solide : 21/34, 284 yards, 2 TDs et 7 courses pour 37 yards. Grâce à ses esquives ou ses courses, Vick a parfois permis aux Eagles de poursuivre des séries offensives qui semblaient compromises. LeSean McCoy (16 courses, 120 yards, 3 TDs) est l’autre grand bonhomme de ce match.

Cincinnati Bengals (1-1) – Baltimore Ravens (1-1) : 15 – 10
Les deux dernières actions de Joe Flacco se sont terminées par un sack et une interception. Le symbole d’une rencontre ultra-défensive ou les Bengals n’ont pas réussi le moindre touchdown tout en réussissant à s’imposer grâce à 5 field goal de Mike Nugent. La défense des Ravens n’a donc toujours pas encaissé le moindre touchdown cette saison mais cette performance n’a pas été suffisante pour compenser la catastrophique journée de Joe Flacco (17/39, 154 yards, 1 TD, 4 int) qui a été intercepté 4 fois. Carson Palmer (16/35, 167 yards) n’a pas été exceptionnel mais il a au moins eu le mérite de garder le ballon dans cette vraie bataille de tranchées.

Tennessee Titans (1-1) – Pittsburgh Steelers (2-0) : 11 – 19
On ne gagne pas un match en perdant 7 ballons. Les Titans ont perdu 7 ballons. Ils ont perdu.Vince Young (7/10, 66 yards, 2 int) a été intercepté 2 fois, Kerry Collins (17/25, 149 yards, 1 TD, 1 int)  l’a ensuite remplacé pour tenter de faire mieux mais il a aussi été capté par la défense une fois. Trois interceptions pour deux quarterbacks auxquelles les Titans ont ajouté 4 fumbles perdus. La defense des Steelers a donc été impériale. Elle a même fait taire Chris Johnson qui n’a gagné que 34 yards en 16 courses, la première fois depuis 12 matchs qu’il ne franchit pas la barre des 100 yards. Dans ces conditions, Pittsburgh n’a pas eu à forcer en attaque. Et ca tombe bien car Dennis Dixon (4/6, 18 yards) a quitté le match avec une entorse du genou au cours du 2e quart temps et a laissé sa place à Charlie Batch qui n’a pas réussi à mener son équipe au moindre touchdown. Jeff Reed a assuré le scoring au pied. Le seul touchdown des Steelers a été inscrit en tout début de match, sur le coup d’envoi, avec un retour de 89 yards d’Antonio Brown.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une