Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2019 0

Fiches NFL Draft 2019 : Amani Oruwariye – Cornerback

Fiches NFL Draft 2019 : Amani Oruwariye – Cornerback

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 25, 26 et 27 avril prochains à Nashville.

Cliquez ici pour retrouver toutes les fiches Draft 2019 déjà publiées.

Amani Oruwariye – Cornerback– 23 ans – Senior (RS)– Penn State

Taille : 1m85
Poids : 92 kg
Position estimée dans la Draft : 3e tour

Stats 2018 : 13 matches, 50 plaquages dont 1 pour perte, 3 interceptions, 1 passe déviée, 1 fumble forcé

Comparaison NFL : Dominique Rodgers-Cromartie

Points forts

– Gabarit
– Technique
– Bon athlète

Amani Oruwaryie possède le gabarit idéal pour pouvoir lutter avec les receveurs les plus physiques de la NFL. Il offre également une polyvalence plutôt rare. À l’aise en couverture homme à homme grâce à sa capacité à ne pas se faire bousculer à la ligne de scrimmage et à son habileté à trouver le ballon, Oruwaryie a également montré de belles choses en couverture de zone. Son instinct est excellent et il est  conscient de sa capacité à se retrouver rapidement sur le receveur si bien qu’il laisse parfois un peu d’espace entre lui et son vis à vis pour piéger le quarterback adverse et l’obliger à lancer dans sa direction. Face au jeu de course, il utilise également son instinct pour éviter de gros gains au sol de la part de l’équipe adverse. Oruwaryie est un guerrier sur le terrain. Il a donné le meilleur de lui même sur chaque snap en 4 ans à Penn State.

Points faibles

– Couverture verticale
– Plaquages incertains
– Changements de direction 

Oruwaryie a trop souvent été piégé en profondeur par des speedsters pour ne pas que ça en devienne un point inquiétant de son jeu. Il doit absolument progresser dans ce domaine et bousculer ses adversaires à la ligne de scrimmage afin qu’ils ne parviennent pas à prendre de l’avance sur lui. L’ancien Nittany Lion est également sujet à des plaquages manqués à cause d’une approche trop timide face aux joueurs qui arrivent à pleine vitesse en face de lui. Il pourrait aussi rencontrer quelques problèmes contre les meilleurs coureurs de tracés de la NFL car sa taille le désavantage au moment de devoir faire de gros changements de direction. Ce qui ne fait pas de lui un top prospect au poste de cornerback est simplement qu’il ne possède pas la marge de progression d’un Greedy Williams ou d’un Byron Murphy.

Fit possible

Pittsburgh Steelers, Philadelphia Eagles, Denver Broncos, Detroit Lions

À Pittsburgh, sans parler de remplacer Artie Burns, il faudrait au moins apporter de la concurrence pour élever le niveau de jeu du secondary des Steelers qui est certes plutôt jeune à l’exception de Joe Haden, mais qui doit absolument franchir un palier. Jalen Mills a navigué entre blessures et inconstance l’an passé et il est peut-être tant de passer à autre chose car il devient de plus en plus une distraction inutile pour Philadelphie. Du côté de Denver, Chris Harris a été abandonné par les cornerbacks présent dans l’effectif ses dernières années. Un trio Harris, Oruwaryie avec Bryce Callahan en position nickel pourrait s’avérer gagnant. À Motor City, Darius Slay est un peu dans le même cas que Chris Harris à Denver. Il faut améliorer ce secondary et Matt Patricia a déjà eu du succès avec des cornerbacks similaires à Oruwaryie.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR