Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

Draft NFL : les 5 équipes qui n’ont pas le droit de se rater en 2019

Garder le rythme dans sa division, rester au sommet ou reconstruire. La Draft sera essentielle pour ces cinq équipes.

La Draft est importante pour tout le monde en NFL. Mais pour certaines équipes, les jours à venir vont être un enjeu encore plus lourd. Qu’il s’agisse de reconstruire, de confirmer ou de ne pas s’écrouler, les dirigeants de ces franchises vont avoir une énorme pression.

Arizona Cardinals – 10 choix

Logique. Qui a plus de pression que l’équipe disposant du premier choix ? Mais du côté de Phoenix, les choses pourraient prendre une drôle de tournure. Kliff Kingsbury est un coach tout neuf, qui pourrait avoir envie de « son » quarterback. Mais Steve Keim, le manager général, lui, est en poste depuis 2013. C’est lui qui a sélectionné Josh Rosen l’an dernier.

Que faire ? Abandonner Rosen, déjà, au risque de perdre dans un échange et de voir le choix de l’an dernier briller ailleurs ? Le garder et voir Murray dynamiser une autre équipe ? Choix cornélien pour une équipe qui a surtout besoin… d’une ligne offensive.

C’est bien le grand paradoxe de la Draft pour Arizona. Tout le monde parle du quarterback, mais il y a des trous à combler quasiment partout ailleurs dans l’effectif. La meilleure idée pourrait donc être de reculer dans la Draft et de repeupler au maximum les rangs. Il y a des décisions importantes à prendre. Et pas qu’une seule.

Oakland Raiders – 8 choix

À force d’envoyer leurs stars voir ailleurs, les Raiders sont désormais un acteur majeur de la Draft. Quatrième, vingt-quatrième et vingt-septième choix. Oakland sera trois fois sur le podium lors du premier tour. Là encore, l’effectif est largement à renouveler. Pour une franchise normale, ce serait déjà beaucoup. Mais il y a une couche de folie supplémentaire. Depuis le retour de Jon Gruden, chaque geste, chaque signe en provenance d’Oakland est scruté et décortiqué. Panique ou pas, Gruden et Mike Mayock sont sous pression. Ce dernier, ancien spécialiste Draft de NFL Network, risque les railleries au moindre faux pas. Toujours plus facile depuis un plateau télé, hein ?

La Draft s’annonce défensive, et ça tombe bien. Les noir et argent ont besoin de talent de ce côté du ballon.

Si le staff croit vraiment en Derek Carr, il y a moyen de relancer cet effectif. Le tout sera de ne pas craquer sur un énorme échange pour Kyler Murray, qui ferait basculer la soirée dans la folie.

Pittsburgh Steelers – 10 choix

Et maintenant ? Le’Veon Bell est parti. Antonio Brown est parti. La franchise six fois championne n’a pas joué les playoffs et la gestion de l’effectif semble poser des questions. L’occasion de faire venir une nouvelle cuvée de jeunes qui adhère au message de Mike Tomlin.

Les signatures de Mark Barron, Steven Nelson ou Donte Moncrief ne sont pas des solutions définitives. Il faut des cibles et des linebackers de qualité. C’est essentiel dans une division AFC Nord qui semble désormais échapper à Pittsburgh. Cleveland a blindé son effectif. Les Ravens vont encore être solides. Les Steelers ne doivent pas se rater pour garder le rythme.

New York Giants – 12 choix

Quarterback ou pas ? C’est la grande intrigue de l’intersaison pour les Giants depuis l’an dernier. Dwayne Haskins aime New York. Est ce que Dave Gettleman aime Dwayne Haskins ? Est ce que Dave Gettleman croit vraiment qu’Eli Manning peut encore porter cette attaque ? Va-t-il choisir de renforcer la défense, qui en a aussi bien besoin ?

Après avoir s’être débarrassé d’Odell Beckham, probablement le plus gros talent de la franchise avec Saquon Barkley, le manager général est sous pression. Pour le moment, le suspense est total.

Kansas City Chiefs – 7 choix

Ils ont le MVP. Ils étaient en finale de conférence. Et pourtant, les Chiefs se présentent devant les sélections avec beaucoup de questions. Leur défense était 31e sur les yards encaissés la saison dernière. Elle a perdu Dee Ford et Justin Houston, ses deux meilleurs sackeurs. Eric Berry a été coupé. Tyreek Hill a de nouveaux soucis potentiels avec la justice. Il y a bien des choses à régler.

Un choix du premier tour a déjà été utilisé pour faire venir Frank Clark. Kansas City n’a donc plus le 29e choix. Osé mais logique pour une équipe qui joue le titre.

Ils ont deux sélections en fin de second tour. Brett Veach, le manager général, va donc devoir jouer serré. Carlos Hyde, Emmanuel Ogbah, Alex Okafor, Tyrann Mathieu ou Bashaud Breeland ont été des signatures solides pendant la free agency, mais il faut ajouter quelques pépites pour s’assurer que les rouges restent au sommet.

Mentions honorables

Les Colts pour confirmer la belle cuvée de l’an dernier. Les Packers pour compléter une belle free agency. Les Lions pour un Matt Patricia qui doit déjà avoir chaud aux fesses. Les Falcons parce que la défense reste à reconstruire et que cela pourrait coûter sa place à Dan Quinn.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
21-Mai à 3:00 POR 2.3 pariez 1.7 GSW
22-Mai à 2:30 TOR 2.15 pariez 1.73 MIL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une