Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Declarations Draft

Daniel Jones trois ans sur le banc des Giants ? Les réactions des managers NFL après le 1er tour de la Draft

Toutes les principales réactions des managers NFL après le premier tour de la Draft.

Trente-deux joueurs ont été appelés en NFL jeudi soir. Il en reste encore beaucoup à venir, mais les managers NFL ont évidemment déjà été appelés à réagir sur leurs premières sélections.

Petit florilège des explications et rumeurs après le premier jour.

David Gettleman : Les Giants pourraient laisser Daniel Jones sur le banc pendant trois ans

Les Giants ont finalement choisit un héritier pour Eli Manning (QB) en sélectionnant Daniel Jones avec le sixième choix. Si l’objectif est que ce dernier prenne les rênes de l’attaque New Yorkaise, aucun échéancier n’est officiellement posé. Mais le General Manager Dave Gettleman a jeté le trouble en insinuant que Big Blue pourrait adopter une tactique identique aux Packers, qui avaient laissé Aaron Rodgers grandir trois ans dans l’ombre de Brett Favre.

Interrogé pour savoir si le plan pour Eli manning est de faire sa dernière année, Gettleman a répondu « absolument pas ».

« Peut être que nous suivront le modèle de Green Bay, quand Rodegers a attendu trois ans. Qui sait ? » a dit Gettleman a Ryan Dunleavy de NJ Advance Media. « Vous ne pouvez jamais avoir trop de talent à une position. Nous avons sélectionné un quarterback que nous pensons être un franchise quarterback. C’est l’alpha et l’oméga de cette histoire. »

Toujours est-il que le choix du nouveau visage de la franchise a été fait sur le tard. Gettleman a admis qu’il n’avait pas vu en personne Jones avant le Senior Bowl. Trois séries auraient suffit à convaincre le décideur des Giants.

Les Cardinals ont reçu des appels

Arizona a été convaincu par Kyler Murray (QB), au point de le sélectionner avec le premier choix de la draft alors la franchise a déjà Josh Rosen dans son effectif. Le General Manager Steve Keim a déclaré que plusieurs franchises l’ont contacté à propos de Rosen, mais que cela ne signifie pas que les Cardinals vont échanger l’ancien premier tour 2018 (ProFootballTalk.com). Le club n’a aucun problème à l’idée de conserver les deux quarterbacks, considérant notamment l’impact des blessures à ce poste. Robert Klemko de Sports Illustrated a même rapporté que Keim n’a commencé à répondre aux sollicitations concernant Rosen qu’au moment du début de la draft.

« Nous n’avons pas pour spécialité de nous séparer de bons joueurs de football. » a dit Keim à Darren Urban du site officiel de l’équipe.

L’entraineur Cliff Kingsbury a déclaré qu’il avait parlé avec Josh Rosen pour l’informer avant la sélection de Murray.

Les Jets n’ont pas trouvé l’offre adéquate

Le General Manager des Jets Mike Maccagnan n’avait pas caché son intention d’échanger le troisième choix de la draft et les spéculations ont couru longtemps sur un possible échange. Finalement le Gang Green a conservé sa place et a sélectionné le defensive tackle d’Alabama Quinnen Williams.

« Absolument, il y a eu des équipes avec lesquelles nous avons parlé, avant la draft, pendant le décompte, mais finalement il n’y a jamais eu d’offre qui nous a donné envie d’y revenir. » a dit Mccagnan au New York Post.

Manish Mehta du New York Daily News précise que les Jets ont été en contact avec les Raiders et les Bills pendant le décompte.

Mike Mayock explique pourquoi il a renvoyé ses prospecteurs chez eux

Le General Manager des Raiders Mike Mayock a expliqué qu’il avait pris la décision de renvoyer chez eux les prospecteurs de la franchise trois semaines avant la draft afin de resserrer les rangs et d’éviter les fuites. Il les a informé le 19 avril, et le club ne les a pas contacté avant les trois sélections du premier tour.

« J’ai pris la décision il y a trois semaines et je n’en ai informé personne. » a déclaré Mayock à Scott Bair de NBCSportsBayArea.com. « C’était ma décision. Et quand le travail a été terminé… J’ai hérité d’un groupe de prospecteurs, et certain resteront avec nous, d’autres pas, de leur volonté ou pas. A la fin de la journée, quand le travail a été fini, je les ai rassemblés, je leur ai dit respectueusement et professionnellement que le travail était fini, je les ai remerciés et dit que nous resterions en contact. Et 40 minutes plus tard il y a avait une fuite, ce qui n’a fait que renforcer la décision. »

Les Steelers sont montés pour « un joueur unique »

Le General Manager de Pittsburgh Kevin Colbert avait déclaré vouloir sélectionner des joueurs pour pourraient avoir un impact immédiat sur le terrain. Fidèle à ses propos, il a choisit de monter dans l’ordre de sélection afin d’obtenir les droits du linebacker Devin Bush. Colbert a qualifié Bush de « talent unique » qui ne serait plus disponible plus tard dans la draft.

« En tant que linebacker intérieur, son jeu est vraiment orienté vers ce qui est nécessaire à la position dans le jeu moderne de la NFL. » a dit Colbert au Pittsburgh Post-Gazette. « Il peut défendre la course mais il a également des qualités exceptionnelles en couverture. Nous étions très très enthousiastes de pouvoir monter pour sélectionner un jeune joueur, un jeune homme, comme Devin Bush. »

La dernière fois que les Steelers étaient monté au premier tour de cette manière pour un joueur défensif, il s’agissait du safety Troy Polamalu.

Bills : un échange n’était pas près d’arriver

Le General Manager des Bills Brandon Beane a déclaré à Jay Skurski du Buffalo News que les rumeurs de montée ou de descente de Buffalo dans le premier tour de draft avaient été enflées. Les Bills auraient été en contact avec les Jets pour le 3e choix, mais aucun accord n’a eu lieu. Les opportunités de descendre étaient là, mais la possibilité de sélectionner Ed Oliver a été trop forte.

« Comme nous le faisons toujours, il y avait beaucoup d’exploration, notamment pour savoir ce que les autres vont faire.  » a dit Beane. « Ces rapports ont été enflés. Il n’a jamais été question de compensation ou quoi que ce soit. C’est, pour moi, le moment où les choses deviennent sérieuses dans un échange, quand vous parlez des paramètres qui seront nécessaires à monter ou descendre. »

« J’ai vraiment réalisé cette semaine que le neuvième choix était précieux. Denver pouvait potentiellement être à la recherche d’un quarterback, je crois que juste après nous Pittsburgh est monté. Il y a avait beaucoup de choses que nous pouvions faire, dans n’importe quel sens, mais nous avions décidé que si un joueur que nous considérions valable à ce choix nous arrivait, nous allions prendre l’opportunité de l’avoir et pas de le perdre. »

Eric DeCosta a lancé les dés

Eric DeCosta a choisit de faire son premier échange avant de faire son premier choix en tant que General Manager des Ravens. Baltimore a récupéré un 4e et un 6e tour dans un échange avec Philadelphie pour reculer de trois places dans le 1er tour. Pourtant il y a eu le doute que les Eagles ne prennent le joueur que les Ravens convoitaient, le receveur Marquise Brown. Ils ont sélectionné le offensive tackle Andre Dillard, permettant aux violets d’accrocher leur cible avec le 25e choix.

« Pour être honnête j’étais nerveux que Philly puisse prendre Brown. » a dit DeCosta selon ProFootballTalk.com. « Mais c’est un risque calculé. Nous avions d’autres joueurs que nous aimions. Nous aimons les échanges. Ca avait du sens de flamber, de lancer les dés, alors nous l’avons fait. »

La profondeur de la draft a incité les Colts à sortir du premier tour

Indianapolis a été très efficace au second tour de la draft l’an dernier, et visiblement la franchise compte bien réitérer la performance. Le General Manager Chris Ballard dispose de trois choix de deuxième tour après leur décision d’échanger leur 26e choix avec Washington. Les Colts ont désormais les choix 34, 46 et 59, ainsi que le choix 89 dans le troisième tour.

« Je suis patient, je ne panique pas – nous ne paniquons pas. » a dit Ballard au Indianapolis Star. « Nous restons naturel face à notre plan, et nous prendrons les décisions. Ce choix 34 va vraiment attirer beaucoup de gens. Nous allons voir. »

« La profondeur ? C’est pour ça que nous avons choisit de descendre. Nous avons réfléchit au potentiel de trois choix de second tour, c’est ce qui a fait penjcher la balance… Je ne voit pas la même profondeur que l’an dernier en haut de la draft. Je crois vous l’avoir déjà dit il y a quelques semaines, entre les choix 11, 12, 15 jusqu’au choix 70, je pense que c’est une question de saveur, de qui vous aimez, de qui vous voulez. Nous avons eu de bons joueurs au début du second tour l’an passé. Nous pensons pouvoir recommencer. »

Les Browns ont essayé de revenir dans le premier tour avec trois cibles en vue

Cleveland a été spectaculairement active pendant la free agency, obtenant notamment le receveur star Odell Beckham dans un échange avec les Giants. Mais cela laissait la franchise de l’Ohio sans sélection pendant le premier tour de la draft 2019. Le General Manager John Dorsey a avoué que les Browns ont essayé de retrouver une place dans cette première série de choix, avec trois cibles précises en tête.

« Il y avait trois joueurs que nous regardions et qui pouvaient nous aider, vous savez au moment où ils ont été sélectionnés, j’ai pensé que la compensation était trop élevée pour monter aussi haut. [NDLR : le premier choix des Browns est le choix 49] » a dit Dorsey à Mary Kay Cabot du Cleveland Plain Dealer. « Nous sommes dans une position maintenant où il faut juste être patient, nous nous mettrons au travail demain, et nous regarderons toujours les opportunités. Mais la compensation était trop élevée pour notre organisation. »

« Je suis très heureux d’avoir obtenu Odell Beckham avec le 17e choix de la draft 2019. » a malicieusement conclut Dorsey.

Les Titans ont pardonné Jeffery Simmons

Jeffery Simmons (DT) a frappé une femme alors qu’il était au lycée. La scène a même été filmée. Mais les Titans n’y pensent plus.

« Il y a des mauvaises personnes, et il y a des gens bien qui vont de terribles erreurs », a expliqué Mike Vrabel, le coach, au Tennessean. « C’est un super gars qui a fait une horrible erreur. »

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR