Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Notes de la draft – AFC Ouest : les Broncos tiennent-ils leur franchise quarterback ?

À Denver, on a cherché le futur. Ailleurs, on se renforce tranquillement.

L’heure du conseil de classe a sonné ! Après la Draft, voici l’évaluation de chaque équipe, division par division. Les évaluations, dans l’ordre de qualité : excellence, félicitations, compliments, encouragements, avertissements, inquiétant. Conseils de classe déjà publiés : AFC Sud 

Pour l’AFC Ouest, les Denver Broncos devaient réussir une bonne draft pour opérer enfin une reconstruction nécessaire. Le bilan est un peu plus contrasté pour les autres équipes.

Denver Broncos : félicitations

Choix : Noah Fant (TE, N° 20), Dalton Risner (OL, 41), Drew Lock (QB, 42), Dre’Mont Jones (DT, 71), Justin Hollins (OLB, 156), Juwann Winfree (WR, 187) 

Au moment où Denver se retrouve à devoir effectuer son choix en 10e position, premier coup de tonnerre : le choix est échangé aux Steelers contre le choix 20, le choix 52 et un choix de troisième tour 2020. Une aubaine pour une équipe devant combler des manques à de nombreux postes.

Le besoin principal des Broncos était une ligne offensive intérieure. Il aurait donc été intéressant de voir si l’équipe aurait quand même pris le tight end Noah Fant en 20e position si Garrett Bradbury et Chris Lindstrom étaient disponibles. Cela étant dit Fant, un des deux tight ends les plus attendus, apporte une cible de choix pour le quarterback titulaire (probablement Joe Flacco en 2019), qui bénéficiera d’une excellente soupape de sécurité.

En deuxième tour les Broncos ont su ajouter Risner, un excellent joueur de ligne offensive extrêmement polyvalent, et le jeune quarterback Drew Lock. Les deux joueurs étaient parfois attendus au premier tour, et il sera intéressant de voir si les Broncos parviendront à faire avec Lock ce qu’ils n’ont pas su faire avec Brock Osweiler et Paxton Lynch : développer le futur titulaire long terme de la franchise. Le reste des choix est également cohérent, avec notamment la sélection de Justin Hollins, joueur athlétique qui doit encore parfaire sa technique, mais peut devenir un joueur de rotation très intéressant.

Kansas City Chiefs : compliments

Choix : Mecole Hardman (WR, N° 56); Juan Thornhill (DB, 63); Khalen Saunders (DT, 84); Rashad Fenton (CB, 201); Darwin Thompson (RB, 214); Nick Allegretti (OG, 216)

Après l’affaire Kareem Hunt, et maintenant l’affaire Tyreek Hill, Kansas City avait besoin de sourire un peu. Dans ce contexte la draft plutôt réussie de la franchise est un rayon de soleil bienvenu. Le premier mouvement de cette draft a été d’échanger, notamment, le choix du premier tour contre Frank Clark. Le reste de la draft a suivi une logique implacable : trouver un remplaçant pour Hill, étoffer le comité de coureurs et, enfin, renforcer la défense.

Hardman, le receveur de Georgia, apporte de la profondeur à l’effectif mais également un joueur capable de servir de retourneur pour les punts et les kickoffs. Les arrivées de Thornhill et Fenton démontrent une envie de renforcer la défense à la passe, un des gros problèmes de l’équipe l’année dernière. Saunders vient renforcer une ligne un peu tendre pour la NFL, et Allegretti aura surement, à terme, pour rôle de compenser le départ de Mitch Morse vers les Bills.

Si les Chiefs ont fait le maximum pour renforcer l’équipe, le fait est que le probable futur licenciement de Hill risque de faire mal à cette équipe. Les Chiefs devront démontrer qu’ils peuvent, sans le receveur clé, réussir une saison aussi bonne que 2018. De plus, le recrutement de plusieurs joueurs faibles contre la course (Saunders, Fenton) pourrait être préjudiciable lors des affrontements cruciaux contre les Chargers cette saison.

Oakland Raiders : encouragements

Choix: Clelin Ferrell (DE, N° 4) ; Josh Jacobs (RB, 24); Johnathan Abram (S, 27); Trayvon Mullen (CB, 40); Maxx Crosby (DE, 106); Isaiah Johnson (CB, 129); Foster Moreau (TE, 137); Hunter Renfrow (WR, 149); Quinton Bell (EDGE, 230) 

Les Raiders étaient attendus le premier jour avec trois sélections au premier tour, et ils ont surpris. Tout d’abord en choix 4 ils ont opté pour Clelin Ferrell alors que des joueurs considérés comme supérieurs, comme Josh Allen, étaient disponibles. Cependant, il n’est pas forcément absurde d’avoir choisi le joueur de Clemson, qui semble convenir le mieux au système défensif des Raiders.

Après avoir  choisi Jacobs en 24, qui est considéré comme le meilleur coureur de la cuvée, les Raiders étonnèrent à nouveau avec le safety Abram en 27. Si ce poste est de plus en plus fondamental, il n’est pas forcément aussi important dans un système utilisant beaucoup de « two deep zone », sous la coupe de Paul Guenther.

Le reste de la draft semble suivre une logique implacable, qui consiste à trouver le meilleur joueur disponible, quel que soit le poste . Et de ce côté là, la sélection est plutôt réussie : un pass rusher (Crosby), un tight end solide (Moreau) et un receveur sous-estimé (Renfrow).

Los Angeles Chargers : encouragements

Choix : Jerry Tillery (DT, N° 28); Nasir Adderley (S, 60); Trey Pipkins (OT, 91); Drue Tranquill (LB, 130); Easton Stick (QB, 166); Emeke Egbule (OLB, 200); Cortez Broughton (DT, 242)

Nous arrivons sur la dernière équipe de cette division, celle possédant certainement le moins de faiblesses dans l’effectif. Les Chargers ont su rechercher des joueurs de valeur, et renforcer l’équipe de manière solide sans être spectaculaire.

Ils ont ignoré les besoins en ligne offensive pour sélectionner le defensive tackle Jerry Tillery. Apparemment, ils n’étaient pas aussi inquiets que certaines équipes à propos de l’opération à l’épaule que le joueur a subit, et sa sélection renforce une ligne qui en a besoin.

Adderley est un joueur polyvalent qui remplacera sûrement Jahleel Addae et complétera parfaitement Derwin James. Pipkins, le choix de troisième tour, pose question. Il est un projet nécessitant beaucoup de travail et de temps, et était prévu beaucoup plus tard dans la draft. Apparemment, le besoin était trop fort pour les Chargers.

Un autre besoin de LA était les defensive backs. Drue Tranquill et Emeke Egbule ont été choisis. Globalement, on peut dire que les cinq derniers tours ont principalement eu pour vocation de travailler la profondeur de l’effectif et non de trouver de nouveaux titulaires.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR