Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

Notes de la draft – NFC Sud : les Panthers se renforcent, les Falcons interrogent !

L’heure du conseil de classe a sonné ! Après la Draft, voici l’évaluation de chaque équipe, division par division. Les évaluations, dans l’ordre de qualité : excellence, félicitations, compliments, encouragements, avertissements, inquiétant. Conseils de classe déjà publiés : AFC Sud – AFC Ouest – AFC Est – AFC Nord – NFC Est NFC Ouest.

Dans une division ou chaque équipe a des objectifs différents, plusieurs équipes ont pu surprendre par des choix inattendus. Seuls les Panthers semblent sortir du lot dans une division qui recueille des notes très moyennes.

Carolina Panthers : encouragements

Choix : Brian Burns (DE, N° 16); Greg Little (OT, 37); Will Grier (QB, 100); Christian Miller (DE, 115); Jordan Scarlett (RB, 154); Dennis Daley (OT, 212); Terry Godwin (WR, 237)

Le choix de Brian Burns, joueur explosif de Florida State, est clairement une réussite. Le joueur pouvait être attendu plus haut et il existait un vrai besoin pour les Panthers. Dans la même logique le choix de Greg Little correspond à un besoin fort de protection de Cam Newton. Le joueur semblait réellement désiré par l’équipe qui a échanger un troisième tour pour pouvoir gagner 10 places et le sélectionner en début de second tour.

Le choix de Grier au troisième tour est plutôt logique, cela correspond à sa valeur et donne enfin un remplaçant de valeur au poste de quarterback. Le reste des choix permettent de combler de renforcer la profondeur à certains postes. Miller peut apporter en défense sur la ligne s’il ne se blesse pas, Scarlett apporte un choix supplémentaire en tant que coureur.

New Orleans Saints : encouragements

Choix : Erik McCoy (C, N° 48); Chauncey Gardner-Johnson (S, 105); Saquan Hampton (S, 177); Alize Mack (TE, 231); Kaden Elliss (LB, 244)

Seulement 5 choix dans cette draft, notamment à cause de l’échange permettant le choix de Davenport au premier tour en 2018. Le premier choix effectué par les Saints est celui qui fait le plus de sens, avec la retraite de Max Unger. McCoy, dont certains analystes le plaçaient au premier tour, ou tout début de second tour tombe finalement en 48e choix chez les Saints. Un choix de valeur à un poste qui en a besoin, le combo gagnant.

Si Gardner-Johnson peut, grâce à sa polyvalence, apporter un impact immédiat, le développement de Hampton, Mack et Elliss pourrait prendre plus de temps. Voir le jeune safety de Florida tomber au quatrième tour est surprenant, les Saints on su en profiter. Pas sûr que ces trois-là puissent apporter immédiatement à la franchise de Louisiane.

Tampa Bay Buccaneers : avertissements

Choix : Devin White (LB, N° 5); Sean Bunting (DB, 39); Jamel Dean (CB, 94); Mike Edwards (S, 99); Anthony Nelson (OLB, 107); Matt Gay (K, 145); Scott Miller (WR, 208); Terry Beckner Jr. (DT, 215)

Parfois les choix d’une équipe surprennent, mais dans d’autres situations c’est la stratégie globale qui interpelle. Les Buccs avaient des besoins sur beaucoup de postes, c’est une certitude, mais la plupart des analystes s’accordaient pour dire qu’un besoin important se situait sur la ligne offensive. Cependant après avoir choisi Devin White, potentiel futur leader de la défense, les dirigeants de la franchise de Tampa Bay se sont concentrés sur les defensive backs, comme l’année dernière.

Le choix de Bunting est un risque important puisque de nombreux cornerbacks, disponible en 39e position, étaient considérés comme plus gros potentiel. L’avenir nous fera peut-être mentir mais c’est toujours un risque supplémentaire. Nelson est un pick intéressant qui, sur le long terme, peut devenir titulaire en NFL.

Encore une fois le choix de ne pas s’occuper des besoins en ligne offensive, coureurs ou receveurs reste un grand point d’interrogation concernant les Buccs, Winston risque de devoir négocier une année cruciale pour lui sans beaucoup de renforts.

Atlanta Falcons : avertissements

Choix : Chris Lindstrom (OG, N° 14); Kaleb McGary (OT, 31); Kendall Sheffield (CB, 111); John Cominsky (DE, 135); Qadree Ollison (RB, 152); Jordan Miller (CB, 172); Marcus Green (WR, 203)

À l’image des Buccaneers, on ne comprend pas forcément la logique des Falcons sur cette draft. Typiquement,  le choix de Lindstrom est une illustration de cette incompréhension : Si le joueur est un top prospect capable d’être titulaire pendant 10 ou 15 ans en NFL, il ne répond pas au besoin principal de l’équipe : la défense! Plus précisément le poste de defensive tackle, qui ne sera pas du tout renforcé pendant la draft.

Même problématique pour McGary, joueur qui viendra renforcer la ligne offensive des Falcons mais la défense est encore une fois oubliée. En l’absence de choix du 2e et 3e tour, c’est au 4e tour que la franchise de Géorgie s’est tourné vers les lignes arrières.

Le choix des defensive backs Sheffield et Miller, et du defensive end John Cominsky viennent donc renforcer l’effectif sur des postes qui en ont besoin. Le choix de Sheffield est intéressant, même si le joueur nécessite un peu de temps avant d’être vraiment prêt pour la NFL, il est talentueux mais encore un peu brut. Cominsky est un joueur solide, mais son potentiel semble limité. Le choix de Ollison est logique, l’équipe ayant besoin d’un coureur puissant pour compléter le comité de coureur.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une