Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Jets Top 50 2019

Top 50 – n°36 : Jamal Adams, cogner et parler

Dur au mal, mais aussi polyvalent, Jamal Adams est là pour régner sur le poste de safety.

Du 15 mai au 3 juillet, TDActu vous présente son premier Top 50 des joueurs NFL. Pour arriver à ce classement, chaque membre de la rédaction a voté pour les 50 joueurs qu’il aimerait avoir dans son équipe pour débuter la saison à venir. Ces classements ont ensuite été compilés pour former le Top 50 final. L’occasion de débattre, mais aussi de présenter 50 profils à ceux qui découvrent la NFL.

Jamal Adams – Safety – New York Jets

Carte d’identité : 23 ans, 1m85, 98 kilos
Draft : 1e tour, choix 6 en 2017
CV : ProBowl 2018
Stats 2018 : 115 plaquages, 3,5 sacks, 13 passes défendues, 1 interception
Stats en carrière : 197 plaquages, 5,5 sacks, 18 passes défendues dont 1 interception

Après une saison remarquable sur le plan individuel en 2018, il est élu pour jouer le Pro Bowl et il s’y distingue en remportant le titre honorifique de MVP défensif… ainsi qu’en créant le buzz après avoir plaqué la mascotte des Patriots. Voilà qui situe le personnage.

Adams est agressif sur le terrain, et dans le vestiaire il est un leader malgré son jeune âge. Cette personnalité, qui séduit autant ses coéquipiers que les fans, ne date pas d’aujourd’hui : Jamal Adams est âgé de sept ans et évolue dans les ligues d’enfants. Comment y joue-t-il ? De la même façon qu’aujourd’hui : physique !

« Mon père m’a dit qu’il fallait jouer de façon agressive. Enfant j’ai été exclu de pas mal de matchs parce que je cognais trop fort » (nola.com)

Cogner et parler. En grandissant Jamal regarde des matchs de son père et s’aperçoit que ce dernier aime parler avec ses adversaires. Plus tard, Le samedi, les deux regardent surtout les matchs de LSU et de Florida, deux universités réputées pour leurs defensive backs, deux programmes avec des joueurs correspondants au profil qu’aime le jeune Jamal : ça cogne et ça tchatche. Il n’a pas encore dix ans mais sait déjà que plus tard, il veut jouer pour une de ces deux universités.

En 2014 il rejoint donc les Tigers de LSU et bien que débutant (freshman), il joue les 13 matchs de la saison : 66 plaquages dont un sack. Ses aptitudes physiques sont au-dessus de la moyenne et son éthique de travail est hors-norme. Le cornerback Tre’Davious White (Bills) le confie en 2015 à nola.com.

« Dès la fin de la présaison, il connaissait déjà les jeux défensifs dans son intégralité. Il est le seul freshman que j’ai vu venir aux entrainements avec un carnet, il notait tout ce que le coordinateur défensif disait. »

Capable de cogner les coureurs dans la boite comme de prendre l’espace et de couvrir l’arrière de la défense, il fait le bonheur des Jets depuis la Draft 2017.

« On ne s’attendait pas à ce qu’il soit disponible aussi bas », se réjouissait Todd Bowles, le coach de l’époque. « On pourra l’aligner n’importe où sur le terrain et en plus il est un leader. »

Un choix que les verts ne regrettent pas.

À Savoir

– Son père George Adams a remporté le Super Bowl 21 en tant que coureur des New York Giants avant de terminer sa carrière chez les désormais rivaux de son fils : les Patriots de New England.

– Si les fans de Baton Rouge ont apprécié son style de jeu agressif, ils se sont amusés également de ses flops. Le flop est un terme désignant un joueur tombant à terre après un choc pourtant pas assez violent pour provoquer une chute. Les Américains utilisent le terme de soccer-style flops.

LSU

source : sbnation

Lui se défend en disant qu’il est prêt à tout pour aider son équipe, comme pénaliser son adversaire de 15 yards pour une faute anti-sportive. Ses flops ont fait le buzz parmi les fans, entre ceux qui y trouvaient une justification pour détester LSU ou au contraire, les fans des Tigers se servant de ces images pour chambrer leurs rivaux.

Entendu dans la rédaction

« Le futur boss des safeties », Raphael Masmejean.

« Dans une ligue faible en strong safety de qualité, Adams est une denrée rare et les Jets peuvent être heureux. Ils ont un titulaire pour les 10 années à venir », Victor Roullier.

Le Top 50 (cliquez sur le nom pour accéder à l’article)

50. Jadeveon Clowney (DE, Houston Texans) – 89 points
49. Jason Kelce (C, Philadelphia Eagles) – 92 points
48. Melvin Ingram (LB/DE, LA Chargers) – 93 points
47. Philip Rivers (QB, LA Chargers) – 100 points
46. T.Y. Hilton (WR, Indianapolis Colts) – 101 points
45. Chris Jones (DT, Chiefs) – 105 points
44. Cam Newton (QB, Panthers) – 113 points
43. Adam Thielen (WR, Vikings) – 118 points
42. Cameron Jordan (DE, Saints) – 119 points
41. Chandler Jones (DE, Cardinals) – 119 points (égalité départagée par le meilleur classement)
40. David Bakhtiari (OT, Packers) – 121 pts
39. Trey Flowers (DE, Lions) – 123 pts
38. Harrison Smith (S, Vikings) – 128 pts
37. Zack Martin (OG, Cowboys) – 131 pts
36. Jamal Adams (S, Jets) – 156 pts


Méthodologie : pour arriver à ce Top 50, les membres de la rédaction de TDActu ont chacun rempli leur Top 50 personnel. Ils ont ensuite été compilés en attribuant 50 points au premier, 49 points au second, et ainsi de suite. Tout ça pour donner un classement compilant tous les votes de la rédaction.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.33 pariez 2.7 ATL
17 Nov à 20:00 DET 2.6 pariez 1.35 DAL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR