Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Top 50 2019

Top 50 – n°5 : Julio Jones, gladiateur des temps modernes

L’arme ultime de l’attaque des Falcons. Un investissement que la franchise n’a jamais regretté.

Du 15 mai au 3 juillet, TDActu vous présente son premier Top 50 des joueurs NFL. Pour arriver à ce classement, chaque membre de la rédaction a voté pour les 50 joueurs qu’il aimerait avoir dans son équipe pour débuter la saison à venir. Ces classements ont ensuite été compilés pour former le Top 50 final. L’occasion de débattre, mais aussi de présenter 50 profils à ceux qui découvrent la NFL.

Julio Jones – Receveur – Atlanta Falcons

Carte d’identité : 30 ans, 1m90, 100 kilos
Draft : 1e tour, choix numéro 6 en 2011
CV : 6x ProBowl, AllPro en 2015 et 2016, champion universitaire en 2009, participation au Super Bowl 51
Stats 2018 : 133 réceptions pour 1677 yards (12,6), 8 touchdowns
Stats en carrière : 10 731 yards et 51 touchdowns (+ 834 et 8 TDs en playoffs)

« Il est trop fort. Je suis tellement chanceux de jouer avec lui depuis toutes ces années. »

Le compliment est signé Matt Ryan à SB Nation. Et effectivement, si Julio Jones a désormais trente ans, son impact ne faiblit pas. En 2018 il est ciblé 170 fois par son quarterback et ce chiffre est le plus élevé de toute la ligue. 1677 yards, là aussi cela le classe numéro un. 80 de ses 133 réceptions donnent à l’équipe un first down. Jones offre à son équipe une combinaison taille/puissance/vitesse exceptionnelle.

Ce que les stats ne montrent pas, c’est qu’il ne se contente pas de jouer son rôle de receveur. Lorsque l’équipe attaque au sol, ses équipiers peuvent compter sur son engagement en tant que bloqueur.

« La passe ne m’est pas destinée, et alors ? Dois-je m’arrêter de jouer pour autant ? C’est du football. Et puis qui n’aime pas délivrer un choc ? », assure-t-il à AL.com.

Et des chocs, il en a délivré quelques-uns en huit saisons. Son passé en tant que safety dans les équipes de jeunes l’aide certainement dans ce domaine. Ci-dessous, une passe trop longue de Matt Ryan qui aurait du se transformer en interception. Aurait du.

Thomas Dimitroff, en charge de la gestion sportive de la franchise de Georgie, ne regrette surement pas son agressivité lors de la draft 2011 : un saut de la 26e à la 6e place pour pouvoir y sélectionner le receveur formé à l’université d’Alabama. Cinq choix de draft ont été nécessaire pour finaliser la transaction : Phil Taylor, Greg Little, Owen Marecic et Brandon Weeden.

Le choix restant, un 4e tour 2012, a été utilisé pour qu’à leur tour les Browns montent dans la draft l’année suivante pour y sélectionner… Le coureur Trent Richardson.

À savoir

– Julio était le prénom d’un ami de sa mère, décédé avant la naissance du joueur et c’est en hommage à cet ami qu’il est surnommé ainsi. Surnommé. Julio n’est pas son vrai prénom mais un surnom, la façon dont sa mère le nomme depuis qu’il est enfant. Son nom figurant sur son état civil : Quintorris Lopez Jones.

Les médecins lui ayant annoncé qu’elle attendait une fille, Queen songe à la nommer comme elle. Mais c’est un garçon qui nait le 8 février 1989 alors ce sera Quintorris.

« Moi j’aime bien Quintorris. Savez-vous ce que cela signifie ? Cela veut dire gladiateur. Moi ça me plait » (ESPN)

Entendu dans la rédaction

« J’ai du mal à réaliser à quel point il est fort tant il est régulier dans ses performances. », Raoul Villeroy

« le receveur le plus régulier en NFL. Un des meilleurs à son poste. Pour devenir LE meilleur, il doit progresser (tout étant relatif) dans la endzone, 11 touchdowns en deux ans ce n’est pas assez pour un joueur aussi fort. », Victor Roullier

« Je ne sais pas s’il est LE meilleur receveur de la ligue (je ne me pose pas forcément la question) mais dur de trouver un mec aussi fort sur différents registres. Tracés, matchup, raffut, prise de vitesse … un vrai caméléon. », Gregory Richard

Le Top 50 (cliquez sur le nom pour accéder à l’article)

50. Jadeveon Clowney (DE, Houston Texans) – 89 points
49. Jason Kelce (C, Philadelphia Eagles) – 92 pts
48. Melvin Ingram (LB/DE, LA Chargers) – 93 pts
47. Philip Rivers (QB, LA Chargers) – 100 pts
46. T.Y. Hilton (WR, Indianapolis Colts) – 101 pts
45. Chris Jones (DT, Chiefs) – 105 pts
44. Cam Newton (QB, Panthers) – 113 pts
43. Adam Thielen (WR, Vikings) – 118 pts
42. Cameron Jordan (DE, Saints) – 119 pts
41. Chandler Jones (DE, Cardinals) – 119 pts (égalité départagée par le meilleur classement)
40. David Bakhtiari (OT, Packers) – 121 pts
39. Trey Flowers (DE, Lions) – 123 pts
38. Harrison Smith (S, Vikings) – 128 pts
37. Zack Martin (OG, Cowboys) – 131 pts
36. Jamal Adams (S, Jets) – 156 pts
35. AJ Green (WR, Bengals) – 160 pts
34. Myles Garrett (DE, Browns) – 169 pts
33. Quenton Nelson (G, Colts) – 188 pts
32. Joey Bosa (DE, Chargers) – 208 pts
31. Le’Veon Bell (RB, Jets) – 209 pts
30. Dont’a Hightower (LB, Patriots) – 213 pts
29. DeMarcus Lawrence (DE, Cowboys) – 217 pts
28. Darius Leonard (LB, Colts) – 239 pts
27. Derwin James (FS, Chargers) – 243 pts
26. Earl Thomas (S, Ravens) – 347 pts
25. Michael Thomas (WR, Saints) – 368 pts
24. Fletcher Cox (DT, Eagles) – 387 pts
23. Todd Gurley (RB, Rams) – 388 pts
22. Bobby Wagner (LB, Seahawks) – 395 pts
21. Jalen Ramsey (CB, Jaguars) – 399 pts
20. Travis Kelce (TE, Chiefs) – 402 pts
19. Alvin Kamara (RB, Saints) – 403 pts
18. Stephone Gilmore (CB, Patriots) – 410 pts
17. Luke Kuechly (LB, Panthers) – 445 pts
16. Andrew Luck (QB, Colts) – 445 pts
15. Saquon Barkley (RB, Giants) – 459 pts
14. Russell Wilson (QB, Seahawks) – 473 pts
13. Antonio Brown (WR, Raiders) – 475 pts
12. Ezekiel Elliott (RB, Cowboys) – 484 pts
11. Tom Brady (QB, Patriots) – 485 pts
10. Odell Beckham (WR, Browns) – 513 pts
9. Drew Brees (QB, Saints) – 535 pts
8. J.J. Watt (DE, Saints) – 562 pts
7. Aaron Rodgers (QB, Packers) – 594 pts
6. Von Miller (LB, Broncos) – 605 pts
5. Julio Jones (WR, Falcons) – 644 pts


Méthodologie : pour arriver à ce Top 50, les membres de la rédaction de TDActu ont chacun rempli leur Top 50 personnel des joueurs qu’ils choisiraient pour débuter la saison à venir (sur leur forme à l’instant T). Ils ont ensuite été compilés en attribuant 50 points au premier, 49 points au second, et ainsi de suite. Tout ça pour donner un classement compilant tous les votes de la rédaction. 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.33 pariez 2.7 ATL
17 Nov à 20:00 DET 2.6 pariez 1.35 DAL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR