Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Buzz Histoire

Baseball, basketball, athlétisme ou bobsleigh : ces joueurs NFL qui ont brillé dans un autre sport

Il n’y a pas que le football américain dans la vie.

Kyler Murray, le quarterback d’Oklahoma, ancien vainqueur du trophée Heisman, sélectionné avec le 9e choix de la draft MLB par les Okland Athletics a mis fin à plusieurs semaines de suspens sur son avenir en étant drafté avec le premier choix par les Arizona Cardinals en avril.

Il rejoint une longue de liste de joueurs de football ayant brillé dans un autre sport. Si le baseball et le basketball sont les plus souvent concernés, certains sports sont parfois…. surprenants.

John Elway – Le chantage du baseball

De la même façon que Murray, Elway fait jouer le suspens en 1983. Il est d’abord sélectionné en fin de second tour de la draft MLB 1981 par les New York Yankees. Alors qu’il est encore quarterback pour l’université de Stanford, il joue également au baseball en ligue mineur pour les Oneonta Yankees en 1982. Pressenti comme le premier choix de la draft NFL 1983, Elway n’a aucune envie d’être sélectionné par les Colts de Baltimore, qui annonceront les premiers.

Il faut dire que les Colts sont une des pires franchises de la NFL, avec à leur tête un propriétaire instable, Robert Irsay. Elway menace une première fois les Colts de s’engager avec les Yankees, qui lui proposent alors un contrat. En coulisses, ses agents s’activent pour provoquer un échange du choix. Celui-ci n’arrive finalement jamais et les Colts choisissent Elway avec le premier choix. Il déclare alors à l’issue de la draft qu’il choisit le baseball. Six jours plus tard, les Broncos trouvent un accord avec les Colts en envoyant Chris Hinton, Mark Hermann et leur choix du premier-tour 1984 contre John Elway. Il fait depuis partie des meubles dans le Collorado, avec deux Super Bowls remportés comme quarterback titulaire et un poste de general manager depuis 2011.

Bo Jackson – le football au second plan

A la différence de Elway, Murray ou encore Deion Sanders, Bo Jackson a toujours mis le baseball en priorité. Meilleur joueur universitaire de l’année en 1985, les Buccaneers le sélectionnent avec le premier choix à la draft 1986. Il refuse pourtant de jouer en Floride et signe avec les Royals de Kansas City en 1986. Il joue 9 saisons en MLB avec une sélection au All-Star Game en 1989 (remportant le titre de MVP de la rencontre par la même occasion). Al Davis, propriétaire des Raiders, le convainc de rejoindre l’équipe en 1987 et le choisit au 7ième tour de draft NFL la même année.

Le compromis est trouvé : Jackson joue au football une fois la saison MLB terminée. Sa carrière NFL ne dure que quatre saisons et 38 rencontres mais il marque la ligue en étant sélectionné au Pro Bowl en 1990 : il est le seul joueur à avoir été All-Star dans deux sports différents.

Deion Sanders – le double jeu

A la différence de Bo Jackson, le football est le premier choix de Sanders. Comme il le raconte dans l’excellent documentaire 30 for 30 pour ESPN, il y a Deion Sanders et Primetime. Deux personnalités pour deux sports. En octobre 1992, il tente le pari fou de participer à deux matchs professionnels pour deux sports différents au cours la même journée : l’après-midi à Miami face aux Dolphins et le soir à Pittsburgh avec les Braves pour la quatrième rencontre de la finale de conférence.

Déshydraté après la rencontre de football, il n’est finalement pas aligné par son coach. Il reste le seul sportif à avoir participé à la fois au Super Bowl et aux World Series (la finale de baseball).

Charlie Ward – l’appel de la balle orange

Pour les amateurs de basket, Charlie Ward est connu pour sa carrière avec les Knicks de New York dans les années 90. Meneur remplaçant, il est notamment avec PJ Brown l’instigateur de la bagarre générale entre le Heat et les Knicks durant les playoffs 1997. Mais Ward est aussi un excellent joueur de football. Heisman Trophy en 1993 avec Florida State, il est promis à une grande carrière NFL par certains experts.

Il décide de porter son choix sur sa carrière NBA s’il n’est pas drafté au premier tour de la draft 1994 NFL. Il n’est au final sélectionné par aucune équipe, sa taille posant question, tout comme sa motivation après son désir affiché pour la NBA.

Jahvid Best – de coureur à sprinter

Premier tour de draft en 2010, sélectionné par les Detroit Lions, la carrière de Jahvid Best dure à peine deux saisons, la faute à des commotions cérébrales à répétition avec complications. En 2013, à seulement 24 ans, il est libéré par les Lions et met un terme à sa carrière de footballeur.

Sa seconde carrière de sprinter démarre alors. Avec un meilleur temps de 10,16 secondes sur 100m, il se qualifie pour les Jeux Olympiques de Rio en 2014 sous le drapeau de Sainte Lucie, l’ile de son père. Il sera éliminé au premier tour.

Julius Peppers – Dr J ou Dr Peppers ?

Le néo-retraité Peppers est l’un des meilleurs défensive- end de l’histoire de la NFL. Avec une carrière sur 17 saisons pour 9 sélections au Pro Bowl, il est le leader de la défense des Panthers dans les années 2000.

Mais Julius Peppers est aussi un formidable joueur de basket. Membre des Tar heels de North Carolina entre 1999 et 2001, il participe au Final Four NCAA dès la première année, avec une défaite en finale face aux Gators de Florida State. Son ancien coach à North Carolina, Matt Doherty déclare en 2015 à ESPN.

« Je suis persuadé que si Julius avait mis le basket-ball en priorité, il aurait pu jouer en NBA. Il avait l’instinct, ce n’était pas juste un rebondeur ou un joueur explosif, il pouvait passer, mettre des tirs à mi-distance et avait de très bonnes mains ».

Josh Lambo – Des pieds et des mains

Josh Lambo est un original. Il réussit à se distinguer dans un sport qui se joue avec le pied grâce à ses mains et dans un sport qui se joue avec les mains grâce à ses pieds. L’actuel botteur des Jaguars de Jacksonville a une carrière de footballeur derrière lui entre 2008 et 2011. Gardien de but professionnel en ligue mineure américaine, il est membre de l’équipe U-17 des Etats-Unis durant la coupe du monde 2007, affrontant notamment les futurs stars Belges Eden Hazard ou Christian Benteke.

A 21 ans, en 2012, il raccroche les crampons de soccer pour ceux du football américain avant de devenir l’année dernière l’un des botteurs les plus sûr de la NFL.

Marquise Goodwin – le grand saut

Le receveur des 49ers s’est fait une place en NFL en devenant un titulaire régulier à San Francisco depuis 2 saisons. Il met aussi à profit ses qualités athlétiques exceptionnelles en athlétisme en rivalisant avec les meilleurs sauteurs en longueur du monde.

Il participe à 22 ans aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 pour les Etats-Unis, atteignant la finale dès son premier essai avec un saut à 8m11. Il termine finalement 10e du concours. Il retente sa chance en 2015 mais n’arrive pas à se qualifier pour les mondiaux. Marquise n’abandonne pour autant pas l’athlétisme, déclarant même viser les JO de Tokyo en 2020 dans une récente interview.

Hershell Walker – Le couteau suisse

Walker est une athlète hors pair. Heisman Trophy, double Pro Bowler, il terrorise les défenses entre 1986 et 1997 avec notamment les Cowboys et les Vikings. Walker est aussi un excellent sprinter qui court le 100m en 10,26 secondes.

Mais Walker brille aussi dans des sports plus originaux : le bobsleigh tout d’abord. Walker est membre de la délégation américaine aux Jeux Olympiques d’Albertville en 1992, participant aux épreuves à quatre et à deux. Il pratique également les arts martiaux. Il prend part à deux combats victorieux en MMA entre 2007 et 2010. A 50 ans, il est toujours bien conservé et déclare réaliser encore 1500 pompes et 3500 redressement assis par jour.

Jared Allen – du sack au balai

Peut-être la reconversion la plus WTF du lot. Depuis sa retraite en 2015, le Pro Bowler à cinq reprise s’est lancé dans une nouvelle carrière au Curling. Accompagné de l’ancien quarterback Marc Bulger et des anciens Titans Keith Bulluck et Michael Roos, ils ambitionnent de représenter les Etats-Unis aux Jeux-Olympiques de 2022.

Si les résultats ne sont pour l’instant pas au rendez-vous, les quatre anciens pro bowlers gardent espoir.

Ils ont également étés bons ailleurs qu’au football américain

Tim Tebow (Baseball), Johnny Manziel (Baseball), Michael Westbrook (Art martiaux), Hines Ward (Ironman),  Randy Dean (Handball), Jarryd Hayne (Rugby), Jeremy Bloom (Ski acrobatique), Terrelle Pryor (basketball), Russell Wilson (baseball)

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR