Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

France

Casque de Diamant : Black Panthers – Cougars (24-7) : Thonon retrouve les sommets

Sous un temps très chaud et intense, ce remake de la finale 2015 a consacré les hauts-savoyards pour la troisième fois.

Thonon-les-Bains Black Panthers – Saint-Ouen l’Aumône Cougars : 24-7

Thonon-les-Bains abordait la rencontre dans la peau de grandissime favori et tout le monde s’attendait à ce qu’il gagne cette après-midi. C’est ce qu’ils ont fait mais non sans mal, bien ralentis par de valeureux Cougars au cours des 24 premières minutes.

Toute cette attente s’est ressentie dans le début de rencontre où leur indiscipline et des petites erreurs ont failli leur coûter cher. Les haut-savoyards peuvent remercier leur défense agressive, qui les a empêché de sombrer malgré les nombreuses pertes de balle.

Le quarterback Clark Evans détenait les clés du match. Sous contrôle en première mi-temps, les Black Panters n’ont rien produit. Dans le second acte, il a eu le temps nécessaire pour montrer qu’il était bien le patron du championnat français cette saison. Même avec 5 pertes de balle à son crédit. Les hommes de Fabien Ducousso ramènent enfin le titre après deux échecs successifs, le troisième après le doublé en 2013 et 2014.

Les Black Panthers fébriles offensivement

Surfant sur leur fin de saison et leurs deux qualifications décrochées sur la route, rien ne résiste à Saint-Ouen en ce début de rencontre. Des deux côtés, le jeu au sol est de mise, avec en vedette les quarterbacks, plutôt à l’aise cette saison dans l’exercice. Alors que Thonon contrôle le tempo, les franciliens prennent les devants en exploitant le fumble récupéré par l’homme de ligne Olivier Bordin. Erreur qu’ils font payer cash en inscrivant le premier touchdown après une longue course de leur maitre à jouer Luke Casey (0-7). Un drive bien maitrisé où ils ont converti une quatrième tentative et bénéficié d’une double pénalité pour hors-jeu et surtout un plaquage la tête en avant d’Anthony Rodrigues qui s’est vu expulsé pour le reste du match.

Casey, au four et au moulin, alterne entre jeu au sol et passe courte, mais c’est bien une de ses erreurs qui coute l’égalisation à son équipe. Bien pressé, il est intercepté par Kevin Helios alors qu’il veut se débarrasser de la balle. Le defensive back montagnard ne fait pas prier et convertit l’offrande en touchdown (7-7). Une véritable aubaine, tant ils n’y arrivent pas offensivement.

La suite du second acte est du même acabit. Thonon accumule les pénalités qui annihilent les actions positives. Les Black Panthers perdent même un troisième ballon après une interception de Maxime Roger. Sa défense tient bon et redonne une chance à l’attaque à moins de deux minutes de la pause. Clark Evans se réveille et trouve ses différentes cibles pour finir aux portes de la zone rouge. Malheureusement, ce sursaut ne s’est pas concrétisé au tableau d’affichage, avec la tentative de field goal ratée à 21 yards.

Les Cougars mettent le genou à terre et les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score de parité. Saint-Ouen arrive à faire déjouer la seule équipe invaincue de la saison. À l’image des playoffs, ils mettent la pression sur le quarterback adverse et créent des pertes de balle.

Réveil après la pause

Le head coach Ducousso a-t-il fait trembler les murs pour sortir ses joueurs de la sieste ? En tout cas, Thonon revient en force. Fraichement élu meilleur joueur de la saison, Evans roule sur défense saint-ouennaise dès le retour aux affaires en deuxième mi-temps. Au sol, il se charge lui-même de placer idéalement son équipe avec de longues chevauchées. Bien protégé, il a enfin du temps pour lancer et montre qu’il est aussi habile dans l’exercice en distribuant à tous ses receveurs. Après plusieurs petits gains, il sert idéalement Benjamin Plu en profondeur qui se joue de son garde du corps pour attraper le ballon au bon moment en fond de end-zone (14-7).

Ce même Plu est une nouvelle fois la cible d’une longue passe sur la série suivante, mais il échoue sur les 1 yard adverse. Le running back suèdois Kasper Wedberg se charge d’enfoncer le clou dans les airs (21-7). Un double coup derrière la tête qui marque les protégés de Xavier Mas, qui n’arrivent plus à rien. Avec ou sans ballon. Malgré un troisième fumble récupéré au milieu du terrain, puis un quatrième sur leur 1 yard, les val d’oisiens paraissent sans réponse et au bout physiquement. Thonon rajoute 3 nouveaux points pour creuser un peu plus l’écart (24-7) définitif.

Le banc des montagnards peut exulter et vider la glacière sur leur head coach. Justement titrés, ils ont dominé de la tête et des épaules la saison 2018-2019 : meilleure attaque et défense, 12 victoires en 12 matchs, MVP de la saison. Cerise sur le gâteau, Benjamin Plu est élu meilleur joueur de ce 25ème casque de diamant.

Photos : Tiffany Amisse.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.33 pariez 2.7 ATL
17 Nov à 20:00 DET 2.6 pariez 1.35 DAL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR