Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

Draft supplémentaire : mode d’emploi, fonctionnement et joueurs éligibles

La draft supplémentaire est proche, l’occasion de faire le point sur cet événement

Le 10 juillet va se dérouler la draft supplémentaire (« supplemental draft »), qui donne une opportunité aux franchises NFL de sélectionner des joueurs éligibles au profil intriguant. Le fonctionnement de cette sélection est particulier, et le processus est parfois obscur.

S’il est rare de voir des joueurs sélectionnés durant cette draft, deux joueurs avaient été choisis en 2018 (Sam Beal et Adonis Alexander).

La draft supplémentaire, qu’est-ce que c’est ?

Voici la définition de cette draft selon la NFL, les critères seront détaillés ensuite :

En juillet, la ligue organise une sélection supplémentaire pour les joueurs dont l’éligibilité a changé depuis la draft NFL. Un joueur ne peut pas refuser d’être éligible à la draft de la NFL pour être éligible à la draft supplémentaire.

Les équipes ne sont pas obligées de participer au repêchage supplémentaire ; si elles le souhaitent, elles peuvent enchérir sur le joueur en indiquant à la ligue le tour dans lequel elles souhaiteraient engager un joueur spécifique. Si aucun autre club ne souhaite enchérir sur ce joueur, ils sont récompensés par le joueur et perdent un choix de draft NFL de l’année suivante qui correspond au tour attribué au joueur.

Si plusieurs équipes soumettent des offres pour le joueur, le plus offrant se voit attribuer ce joueur et perd le choix de repêchage correspondant.

1. le joueur doit connaître un changement d’éligibilité

La situation du joueur doit donc avoir changé. Par exemple un joueur qui se retrouve suspendu en NCAA, et ne peux donc pas faire sa dernière année, peux demander à intégrer directement la NFL dans cette draft supplémentaire. Le joueur doit avoir quitté le lycée depuis 3 ans et doit être dans sa dernière année d’éligibilité en université.

2. le fonctionnement des enchères

Les enchères de la draft supplémentaires sont cachées, les équipes ne savent pas qui sont les joueurs réclamés par les autres équipes et à quel niveau. Ainsi pour être concret, une équipe va envoyer une enchère à la NFL, indiquant le joueur voulu et le tour que l’équipe souhaite sacrifier pour ce dernier. Car si l’équipe gagne les enchères, elle renonce à un choix de draft correspondant à l’enchère dans la cuvée suivante. Lorsque les Giants ont sélectionné Sam Beal au 3e tour de la draft supplémentaire en 2018, ils ont alors perdu le choix de 3e tour de la draft 2019, ce n’est donc pas un choix anodin.

En cas d’égalité la priorité est donnée à l’équipe étant dans le tier d’équipe le plus bas (les équipes sont dans trois groupes de 8 équipes, préalablement définis par la NFL), et si elles sont dans le même tiers il y a un tirage au sort.

Les plus grands joueurs de l’histoire de la draft supplémentaire

Si les sélections sont rares et que tous les joueurs ne réussissent pas, il y a du beau monde qui a vu son nom être appelé dans cette draft bonus.

Le plus connu est le Hall of Famer Chris Carter, choisi en 1987 par les Philadelphia Eagles, mais qui explosera chez les Vikings au point de devenir un des plus grands joueurs à son poste dans les années 90.

Parmi les joueurs récents, nous pouvons mentionner le talentueux mais difficilement gérable Josh Gordon, receveur des Patriots actuellement suspendu, et le quarterback/receveur Terrelle Pryor, actuellement aux Jaguars.

Les joueurs éligibles en 2019

Actuellement, cinq joueurs sont éligibles à la draft supplémentaire :

Marcus Simms, WR, West Virginia : receveur rapide et productif en NCAA, il pourrait intéresser des équipes en recherche d’un joueur explosif.

Shyhem Cullen, LB, Syracuse : Cullen est un joueur physiquement impressionnant, mais son manque de production avec the Orange est criant avec 43 plaquages et un sack en trois ans.

Devonaire Clarington, TE, Northland Community College : énorme recrue en 2015 de Texas, Clarington a connu une carrière chaotique avec deux transferts, et n’a jamais pu démontrer son potentiel.

Jalen Thompson, S, Washington State : c’est LE favori de cette draft, le seul à avoir une vraie chance d’être sélectionné. Titulaire durant trois saisons, il a réussi 121 plaquages (11,5 pour pertes), 17 passes défendues et 6 interceptions. Durant ses saisons sophomore et junior, il a été considéré comme un des meilleurs safety de la conférence Pac 12.

– Bryant Perry, DB, Saint-Francis : Perry a joué deux saisons à Mesabi Range College dans le Minnesota où il a réalisé 55 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception et 6 passes déviées en 13 rencontres. Transféré à Saint-Francis, il a cumulé 24 plaquages, 3 passes déviées en 7 matchs la saison dernière.

Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR