Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Carolina Panthers Preview 2019

Preview NFL 2019 – Carolina Panthers : la saison de tous les dangers

Les Panthers veulent rebondir, mais la tâche s’annonce rude.

La présentation équipe par équipe de la saison 2019 continue ! Au programme aujourd’hui : les Carolina Panthers. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

La saison 2018 des Panthers a bien commencée avec 6 victoires sur les 8 premiers matches. Malheureusement pour eux, 7 défaites d’affilée ont coûté les playoffs à la franchise de la Caroline. Dans une division NFC Sud où les Saints sont une fois encore les grands favoris, et où les Falcons sont revanchards, il faudra des grosses performances pour accrocher les playoffs.

Si les Panthers disposent de joueurs de très haut calibre, et que la draft a été plutôt réussie, l’effectif contient quand même des faiblesses importantes qui devront être comblées par une progression des joueurs en place.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites

Mouvements à l’intersaison

Durant cette intersaison, la priorité des Panthers était claire : renforcer les tranchées. Et c’est plutôt réussi. Sur la ligne offensive, le centre Matt Paradis vient apporter son talent et son expérience, alors que les rookies Greg Little et Dennis Daley viennent renforcer le poste de tackle, le premier nommé ayant une grande chance de devenir titulaire dès sa première année. La re-signature de Daryl Williams est également intéressante dans l’optique d’un éventuel alignement en tant que guard.

Le recrutement de la première ligne défensive est encore plus impressionnant, avec notamment l’arrivée de deux joueurs expérimentés : le defensive end Bruce Irvin (6,5 sacks en 2018) et surtout le defensive tackle Gerald McCoy (6 sacks en 14 matches), revanchard après une séparation difficile avec les Buccaneers. S’ajoute à cela le choix de Brian Burns au premier tour de draft, preuve d’une vraie envie de renouvellement sur ces postes.

Le départ de Thomas Davis est un évènement important pour l’équipe car, si à 36 ans il n’est plus aussi dominant qu’en 2013-2015, il reste un leader du vestiaire qui devra être remplacé. Luke Kuechly est toujours là, mais il doit trouver un nouveau lieutenant lui permettant d’encadrer les jeunes joueurs d’effectif.

Arrivées notables : Matt Paradis (C), Taylor Heinicke (QB), Bruce Irvin (DE), Gerald McCoy (DT), Chris Hogan (WR), T.J. Barnes (DT), Destiny Vaeao (DT), Thomas Duarte (TE), Aldrick Robinson (WR)
Re-signatures : Kyle Love (DT), Eric Reid (S), Colin Jones (S), Daryl Williams (OT), Cameron Artis-Payne (RB)
Draft : Brian Burns (DE), Greg Little (OT), Will Grier (QB), Christian Miller (DE), Jordan Scarlett (RB), Dennis Daley (OT), Terry Godwin (WR)
Pertes notables : Matt Kalil (OT), Thomas Davis (OLB), Devin Funchess (WR), David Mayo (LB), Catanzaro (K), Mike Adams (DB), Captain Munnerlyn (DB), Ryan Kalil (C), Julius Peppers (DE), Kyle Love (DT), Da’Norris Searcy (S)

Le(s) point(s) fort(s)

Après une saison rookie prometteuse, Christian McCaffrey a littéralement explosé en 2018 avec 1 965 yards au total et 13 touchdowns. Aussi dangereux à la passe qu’à la course, il va sans doute bénéficier des renforts sur la ligne offensive pour espérer reproduire une performance semblable en 2019. S’il est devenu indispensable dans l’attaque, les Panthers vont devoir trouver une solution pour réduire son utilisation, lui qui a participé à 91,3% des actions offensives l’année dernière. Même si le joueur veut continuer sur le même rythme, un équilibre doit être trouvé pour préserver la santé de la jeune star.

L’autre gros point fort de cette équipe est le front seven, dont l’approche tactique va être totalement bouleversée avec un passage dans une configuration 3-4 « hybride ». Sur la première ligne, l’effectif est profond, avec notamment les nouveaux arrivants Irvin, McCoy et Burns (2 sacks sur la première semaine de présaison), mais également le solide Mario Addison et le double Pro Bowler Kawann Short, joueur talentueux et polyvalent. L’interrogation concerne surtout Dontari Poe, décevant en 2018 et en recherche de rédemption cette saison.

La ligne de linebackers est également solide, avec Luke Kuechly, un des meilleurs middle linebacker de la ligue, mais le talent ne s’arrête pas là. Shaq Thompson est en progression chaque année et est devenu un très bon titulaire en NFL, et le choix de quatrième tour Christian Miller aura l’occasion de prouver de quoi il est capable.

Le(s) point(s) faible(s)

La grosse interrogation est le poste de tight end, où Greg Olsen revient d’une deuxième blessure consécutive au pied en 2018. Le joueur de 33 ans n’a disputé que 16 matches sur les deux dernières saisons, et il n’existe aucune garantie qu’il puisse retrouver son niveau, condition indispensable au fonctionnement de l’attaque des Panthers. D’autant plus que sur le banc, les solutions de remplacements ne sont pas forcément nombreuses, le favori étant le jeune Ian Thomas (333 yards et 2 touchdowns en 2018), qui devra montrer en 2019 qu’il est capable de progresser pour devenir titulaire sur le moyen terme dans la franchise de la Caroline.

Le dernier point d’inquiétude est le poste de receveur, où les Panthers ont fait un pari risqué, celui de miser sur la jeunesse. Si le potentiel de Curtis Samuel et surtout de D.J. Moore est énorme, il n’y a aucune certitude que ce potentiel va se réaliser en 2019, d’autant plus que le premier nommé est fragile physiquement. Le reste du groupe est composé de joueurs correct mais qui ne sont pas des titulaires en puissance (Torrey Smith, Chris Hogan, Jarius Wright).

Les dernières indications du camp d’entraînement laissent supposer que Greg Van Roten a de fortes chances de rester titulaire au poste de guard gauche, après une saison d’apprentissage 2018 très difficile. Cam Newton doit être protégé et cela passera par de meilleures performances du joueur, qui doit montrer de réels progrès en 2019.

Facteur(s) X

Le facteur X de cette saison est le MVP 2015, le quarterback Cam Newton (3 395 yards, 24 touchdowns et 13 interceptions, 94,2 d’évaluation en 2018), dont la santé physique inquiète depuis maintenant plusieurs mois. Bien que titulaire 14 fois la saison dernière, il a passé une majeure partie de la saison blessée, notamment au niveau de l’épaule droite, ce qui l’a obligé à subir une arthroscopie après la saison. C’est la deuxième fois en deux ans qu’il est opéré du bras.

Newton doit retrouver l’intégralité de ses capacités physiques et redevenir la double menace qu’il est si les Panthers veulent avoir une chance de gagner la terrible division NFC sud.

Les Panthers ont tenté de se couvrir en cas de blessure du quarterback, en sélectionnant notamment Will Grier, l’ancien joueur de West Virginia, au troisième tour de la draft, mais ce cas de figure serait loin d’être idéal pour la franchise.

Le joueur à suivre : Taylor Moton

Après le poste de quarterback, celui de tackle gauche est un poste central dans les attaques modernes en NFL. Quand, en plus, votre lanceur est fragilisé physiquement, le protéger devient la priorité absolu. Le joueur de Western Michigan a fait une belle saison rookie, et on peut légitimement attendre encore mieux cette saison. Le recrutement de Matt Paradis peut permettre également à Moton d’apprendre au côté d’un joueur ayant remporté un titre NFL en tant que titulaire.

Calendrier

Rams, Buccaneers, @Cardinals, @Texans, Jaguars, @Buccaneers, @49ers, Titans, @Packers, Falcons, @Saints, Redskins, @Falcons, Seahawks, @Colts, Saints

En résumé

Après une année 2018 en dents de scie, les Panthers ont préparé l’année 2019 avec ambition. Avec des lignes renforcées et un Christian McCaffrey capable de disséquer les défenses en NFL, la franchise de la Caroline dispose de nombreux atouts cette saison.

Cependant, l’équipe va devoir compter sur une progression des jeunes joueurs, notamment au poste de receveur et de free safety. Il faudra également prendre soin des blessés, en premier lieu Newton et Olsen, afin de pouvoir rivaliser avec les Saints et les Falcons pour le titre de division.

Le pronostic :  8 victoires – 8 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.4 pariez 1.42 JAX
20 Oct à 19:00 DET 1.95 pariez 1.65 MIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR