Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Vie de la ligue

La deadline pour le franchise tag fixée à aujourd’hui

Le compte à rebours final est enclenché

Jadeveon Clooney (Texans, OLB), Grady Jarrett (Falcons, DT) et Robbie Gould (49ers, K) ont jusqu’à ce soir 22h00 (heure française) pour signer de nouvelles offres pluriannuelles. Passé ce délai, ils ne seront plus éligibles à une prolongation avant 2020 et devront jouer sous leur tag respectif pour la prochaine saison.

Il est peu probable qu’il y ait un drame du niveau de Le’Veon Bell cet été, mais cela ne veut pas dire que quelques rebondissements ne sont à prévoir.

Explications

Les trois joueurs concernés continuent de porter l’étiquette de tag non-exclusif, ce qui signifie que chaque joueur a le droit de négocier avec une autre équipe. S’il signe une proposition de contrat ailleurs, l’équipe qui l’a taggé a le droit de s’aligner pour le retenir. Au contraire, si elle décide de le laisser partir, l’équipe qui l’a signé doit en plus céder 2 choix du premier tour de la Draft en compensation. S’il signe son tag non exclusif, le joueur reçoit un contrat garanti d’un an au même tarif que pour un tag exclusif. La valeur de ce contrat est égale à la plus grosse somme entre : 120% de son ancien salaire ou la moyenne du salaire des 5 joueurs les mieux payés à son poste. Clowney devrait donc gagner 15,97 millions de dollars, Jarrett 15, 21 millions et 4,97 millions pour Gould.

Cette situation n’est pas sans risque, l’équipe a le droit de retirer le tag, le joueur se retrouve alors free agent et peut dire au revoir à une année de salaire garanti. Par exemple, si San Francisco trouve un remplaçant à Gould, la franchise peut retirer son offre et le libérer. Cela n’arrive pas souvent, mais ce n’est pas sans précédent. Demandez à Josh Norman alors à Carolina en 2017. Ils peuvent aussi être échangés à un prix plus abordable que deux choix du premier tour, bien que de tels accords engendrent généralement un contrat à long terme pour le joueur concerné. Frustrés, les joueurs contraints de jouer sous le tag font souvent l’impasse sur les activités d’intersaison ou les camps d’entrainement, et ne se présentent qu’au début de la saison pour toucher la plénitude de leur salaire. À l’image du nouveau running back des Jets l’an dernier, ils peuvent poursuivre leur bras de fer et rater des rencontres, ils ont alors jusqu’au 12 novembre pour signer, sinon ils ne seront plus éligibles pour jouer en 2019.

C’est signé

Six joueurs se sont vus tagger pendant cette intersaison, trois d’entre eux ont déjà signé.

En avril, les Cowboys ont offert 105 millions sur 5 ans, dont 65 millions garantis, au defensive end DeMarcus Lawrence. Cela représente le plus gros montant garanti jamais versé à joueur autre qu’un quarterback.

Taggé par les Chiefs, le linebacker Dee Ford a ensuite été échangé à San Francisco contre un second tour de draft en 2020 avant de signer cette entente. En contrepartie, la franchise californienne lui a offert un contrat de 5 ans qui peut dépasser les 87 millions de dollars.

Dans le même cas de figure, le defensive end Frank Clark a quitté Seattle pour Kansas City. En échange, les Chiefs ont envoyé leur premier tour de draft de 2019, un échange de choix du troisième tour de cette même cuvée, et un second tour en 2020. Un chèque de 104 millions sur 5 ans, dont 62 millions de garantis l’attendait en guise de bienvenue dans le Missouri. Cette somme peut dépasser celle de Lawrence si certain bonus sont activés.

En négociations

Clowney et les Texans sont au point mort, l’ancien numéro 1 de la draft a donc choisi de faire l’impasse sur le programme hors saison. Étant donné que les joueurs taggés ne sont techniquement pas sous contrat, il n’est donc pas sujet à des amendes. À moins d’un retour de flamme inattendu, il ne devrait reprendre sa place que pour préparer le déplacement à la Nouvelle Orleans lors de la première journée.

Même son de cloche pour le kicker des 49ers. L’homme veut retourner à Chicago où sa famille vit toujours et qui, par coïncidence, a besoin d’un botteur. Cependant, les Niners n’ont aucune intention de le laisser filer. À juste titre, Gould étant l’un des plus précis en 2018 avec une seule tentative manquée (97,1 % de réussite sur field goals).

L’affaire de defensive tackle d’Atlanta est la mieux engagée. Jarrett a déjà signé son tag et a participé au mini-camp obligatoire. Le propriétaire Arthur Blank et le manager général Thomas Dimitroff ont indiqué qu’une entente à long terme devrait arriver, mais ils doivent d’abord s’occuper du cas Julio Jones en priorité.

Advertisement
tdabanniereunibet
Parier en ligne avec
6 Sep à 2:20 CHI 1.48 pariez 2.25 GB
8 Sep à 19:00 CAR 2.1 pariez 1.55 LAR
8 Sep à 19:00 CLE 1.33 pariez 2.7 TEN
8 Sep à 19:00 JAX 2.45 pariez 1.4 KC

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR