Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA

NCAA 2019 – Top 10 des matchs à ne pas rater

Du spectacle sur le terrain et en tribunes, la saison NCAA 2019 va égayer vos samedis.

C’est parti pour le football universitaire saison 2019. Si deux matchs ont été avancés au 24 aout (Florida-Miami et Hawaii-Arizona), la première semaine de compétition débute ce jeudi 29 et se poursuit tout au long du week-end avec notamment le choc Oregon-Auburn dans le stade des Cowboys de Dallas. L’occasion pour Touchdown Actu de vous présenter les forces en présence, mais surtout les joueurs à suivre dans l’optique d’une éventuelle arrivée en NFL.

Parce qu’il y a beaucoup de joueurs que vous verrez évoluer en NFL en 2020 ou en raison d’une rivalité digne d’un Bears-Packers ou d’un Steelers-Ravens, voici les 10 matchs NCAA à ne pas rater en 2019. Pour la 150e saison du football universitaire, voici notre sélection, forcément subjective et restrictive.

10. Washington State-Houston. Semaine 3, vendredi 13 septembre

Non, il ne s’agit pas d’une rivalité historique. Peu de prospects intéressants pour la NFL. Et pourtant ce match mérite bien sa mention dans notre top 10, avec tout de même une mise en garde : amateur de défense, passez votre chemin. La fameuse Air Raid dont vous entendez parler avec l’arrivée de Kliff Kingsbury en NFL est la propriété intellectuelle, ou presque, de Mike Leach l’entraineur des Cougars de Washington State. En face, le spectaculaire quarterback D’Eriq King et ses 36 touchdowns à la passe en plus de ses 14 inscrits au sol en 2018. Le tout avec un nouveau venu en tant qu’entraineur, Dana Holgersen qui l’an passé conduisait la prolifique attaque du West Virginia de Will Grier (Panthers). Autant dire qu’il devrait y avoir du travail pour ceux chargés de gérer le tableau d’affichage.

9. Colorado-Stanford. Semaine 11, samedi 9 novembre

Cette rencontre pourrait n’être que le premier épisode de la saison 2019 : les deux facs jouant dans la division nord (Colorado) et sud (Stanford) de la conférence Pac 12, pouvant donc se retrouver en finale de conférence. Les deux programmes sont conduits par un quarterback de bon niveau, KJ Costello (Stanford) et Steven Montez (Colorado). Le duel le plus intéressant sera sans nul doute celui opposant le formidable receveur (et homme à tout faire) de Colorado, Laviska Shenault junior face aux defensive-backs des Cardinals, notamment Paulson Adebo et ses 23 passes défendues en 2018.

8. Oregon-Auburn. Semaine 1, samedi 31 aout.

Opposition inhabituelle entre deux équipes ne jouant pas dans la même conférence (Pac 12 et SEC). Une confrontation permettant de voir le très prometteur quarterback de Oregon, Justin Herbert, face à la meilleure ligne défensive du pays (Derrick Brown, Nick Coe, Marlon Davidson, TD Moultry). Oregon possède également une très bonne ligne offensive, rendant le duel des tranchées encore plus intéressant. Le tout dans le sublime écrin d’Arlington, siège des Cowboys de Dallas, en primetime s’il vous plait.

7. Syracuse-Clemson. Semaine 3, samedi 14 septembre

Le champion en titre. L’armada. Connu pour la qualité de sa ligne défensive en 2018, Clemson devrait cette année briller avec ses nombreux joueurs en attaque possédant le fameux « niveau élite » : du quarterback Trevor Lawrence au coureur Travis Etienne et les receveurs Justyn Ross et Tee Higgins. Un duel de facs jouant en orange. Les Orangemen de New-York ont pour particularité d’avoir battu Clemson en 2017 et de les avoir obligé à un comeback dans le dernier quart-temps en 2018. À nouveau un match accroché ? Pas sur.

6. Washington-Utah. Semaine 10, samedi 2 novembre

Tout comme l’opposition classée numéro 9, ce match pourrait être le premier mais pas le dernier entre deux adversaires pouvant se retrouver en finale de conférence Pac 12. Une opposition pour ceux voulant observer les defensive-backs en prévision de la prochaine draft. Réputés pour avoir formé des arrières défensifs du calibre de Marcus Peters, Budda Baker, Sydney Jones ou Byron Murphy, les Huskies de Washington alignent en safety un joueur aussi petit (1m73) qu’explosif : Myles Bryant.

L’université de Utah elle, possède deux des meilleurs defensive-backs du college football : le cornerback Jaylon Johnson et le safety Julian Blackmon. Et quoi de mieux pour aider la couverture qu’une ligne défensive performante ? Leki Fotu à l’intérieur et Bradlee Anae à l’extérieur auraient mérité de figurer dans notre top 10 par position. Autant dire que le quarterback Jacob Eason (en provenance de Georgia) devra être vigilant pour donner la victoire aux fans les plus fidèles de la conférence (69000 de moyenne).

5. LSU-Florida. Semaine 7, samedi 12 octobre

Si LSU a perdu son leader en la personne d’un Devin White, drafté par Tampa Bay avec le 5e choix 2019, la fac de Baton-Rouge possède néanmoins de nombreux atouts et notamment en défense avec des playmakers sur les trois niveaux. Ce sera d’ailleurs une opposition mettant en lumière de nombreux joueurs défensifs avec un avenir en NFL puisque les Gators seront représentés en 2020 à Las Vegas par l’edge rusher Jabari Zuniga, le linebacker David Reese ainsi que le cornerback CJ.Henderson. En attaque, les floridiens espèrent que le quarterback Feleipe Franks confirmera les progrès entrevus en 2018.

À noter, les fans de l’état de Louisiane, et leurs origines Françaises, encouragent leur équipe par un « Geaux Tigers »! Ceux de Florida, les deux bras tendus en avant, frappent leurs mains en imitant la mâchoire d’un crocodile se refermant sur sa proie. Ce sera la 66e rencontre entre ses deux universités jouant dans la conférence universitaire la plus relevée : South Eastern Conference (ou SEC).

4. Georgia-Notre Dame. Semaine 4, samedi 21 septembre

Finaliste malheureux à l’issue de la saison 2017, Georgia possède dans son effectif les joueurs pour atteindre de nouveau la finale universitaire : 7 font partis de notre top 10 par position dont 5 en attaque. En face, les casques dorés de l’université catholique. Deux universités parmi les plus populaires du pays, nul doute que le Sanford Stadium sera plein à craquer (92 000 spectateurs de moyenne en 2018). Si Notre Dame a des atouts en attaque tel que le quarterback Ian Book et son receveur Chase Claypool face à l’excellente secondary de Georgia, le duel vaut surtout dans l’autre sens. D’un coté Jake Fromm à la mène, protégé par Andrew Thomas et soutenu par le coureur D’Andre Swift. De l’autre, le formidable pass-rush de « combatifs Irlandais » emmenés par Khalid Kareem, Julian Okwara et Daelin Hayes. L’équipe remportant la bataille des tranchées fera un pas encore plus décisif vers la victoire que lors de tout autre opposition.

le Sanford Stadium de l’université de Georgia

3. Texas-Oklahoma. Semaine 7, samedi 12 octobre

C’est le renouveau à Austin. Les Longhorns restent sur deux saisons positives dont la dernière avec un bilan de 10-4 et une victoire éclatante lors du Sugar Bowl face à Georgia. Emmenés par le quarterback Sam Ehlinger (25 TDs à la passe et 16 TDs à la course en 2018), les fans de UT formeront une mer orange au Cowboys Stadium d’Arlington. En face, Oklahoma et ses quarterbacks remportant consécutivement le trophée Heisman (Baker Mayfield puis Kyler Murray).

C’est au tour du transfuge d’Alabama, Jalen Hurts, de porter l’attaque explosive de coach Lincoln Riley, aidé en cela par le receveur CeeDee Lamb, le tight-end Grant Calcaterra et deux coureurs efficaces. Cette rivalité a un nom : Red River Showdown. 114 rencontres ont déjà eu lieu entre ces deux universités, la première le 10 octobre 1900.

2. Michigan-Ohio State. Semaine 14, samedi 30 novembre

Ce match, cette rivalité a un nom : The Game. En toute simplicité. La première rencontre a lieu en octobre 1897 ! En plus de l’aspect historique, cette affiche oppose chaque année deux universités en lice pour le titre dans la conférence B1G (Big Ten). Le plus imposant stade de football du pays sera une nouvelle fois rempli à ras bord et une nouvelle fois tous les scouts seront présents pour évaluer quelques-uns des meilleurs joueurs NCAA : Chase Young, JK Dobbins ou le quarterback 5 étoiles Justin Fields coté Buckeyes (Ohio State) face à l’impressionnant trio de receveurs des Wolverines ainsi que leur duo sur le coté gauche de la ligne offensive (Jon Runyan-Ben Bredeson).

1. Auburn-Alabama. Semaine 14, samedi 30 novembre

Iron Bowl. Le bol de fer en raison du passé métallurgique de l’état d’Alabama. Cette rencontre est souvent l’occasion de matchs renversants comme celui de 2013 et le fameux « kick six ». Comme énoncé précédemment, Auburn possède la meilleure ligne défensive en NCAA alors que l’attaque du Crimson Tide est composée de futures stars NFL : Tua Tagovailoa, Jerry Jeudy, Jaylen Waddle, Najee Harris, Henry Ruggs.

Qui remportera le 84e Iron Bowl de l’histoire ? Réponse le samedi 30 novembre ou plutôt dans la nuit de samedi à dimanche pour nous Français.

Nota bene : si vous êtes habitué aux matchs NFL, les trois différences majeures dans les règles sont : 1- un pied dans le terrain suffit à valider une réception (et non deux). 2- une faute pour interférence de passe donne une pénalité de 15 yards à partir du dernier point d’engagement (et non un engagement à l’endroit de la faute comme en NFL). 3- Deux joueurs ont le droit de porter le même numéro, un en attaque et un en défense, cependant les deux ne peuvent pas jouer ensemble en équipe spéciale.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Oct à 2:15 GB 1.45 pariez 2.3 DET
18 Oct à 2:20 DEN 2.25 pariez 1.48 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.2 pariez 1.5 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR