Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Jets Preview 2019

Preview NFL 2019 – New York Jets : Darnold airways, saison 2

Le Jet est-il dans le bon couloir aérien ?

La présentation équipe par équipe de la saison 2019 continue ! Au programme aujourd’hui : les New York Jets. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Avec Sam Darnold, les Jets ont connu une saison pénible d’un point de vue comptable avec seulement 4 victoires, soit une de moins qu’en 2018. Du coup, et malgré un quarterback rookie, Todd Bowles a été limogé.

Mais, comme de plus en plus de franchises persuadées d’avoir le bon quarterback sous contrat rookie, les Jets ont décidé de mettre la seconde en 2019 pour accompagner Sam Darnold. Le bon choix ?

La saison dernière : 4 victoires – 12 défaites

Mouvements à l’intersaison

Beaucoup de mouvements durant l’intersaison du côté des Jets que ce soit en coulisses ou sur le terrain. Au revoir Todd Bowles et le manager général et bienvenue à Adam Gase. Une arrivée qui s’est fait remarquer d’entrée de jeu.

Côté terrain, les Jets ont décidé de profiter de leur faible masse salariale et du contrat rookie de Darnold pour aller chercher de gros poissons sur le marché. Au menu, cela donne : Le’Veon Bell (RB) pour enfin apporter le playmaker offensif qu’il manque tant à cette franchise depuis des années, Kelechi Osemele (G) pour renforcer la ligne offensive, Jamison Crowder (WR) qui doit se relancer et CJ Mosley (ILB) pour insuffler de la régularité au centre de la défense. Sur le papier, il y a du talent.

À la draft, les Jets ont, comme souvent, jetés leur dévolu sur un joueur de ligne défensive en la personne de Quinnen Williams. Espérons pour lui que cela se passe mieux que pour ses prédécesseurs.

Arrivées notables : Le’Veon Bell (RB), Ty Montgomery (RB), Jamison Crowder (WR), Josh Bellamy (WR), Kelechi Osemele (G), C.J. Mosley (ILB), Brian Poole (CB), Ryan Kalil (C)
Re-signatures : Henry Anderson (DE)
Draft : Quinnen Williams (DE/DT), Jachai Polite (OLB/DE), Chuma Edoga (OT), Trevon Wesco (TE), Blake Cashman (LB).
Pertes notables : Josh McCown (QB), Isaiah Crowell (RB), Andre Roberts (WR), Morris Claiborne (CB), James Carpenter (C)

Le(s) point(s) fort(s)

Chose rare ces dernières années chez les Jets, l’un des points forts se situe en attaque. Il s’agit de Le’Veon Bell. Si certains fans/lecteurs peuvent s’interroger sur son comportement, son lien avec Gase ou encore son niveau après une saison hors de terrains, Bell n’a aucune raison de ne pas être le même playmaker que par le passé.

Le coureur pourra apporter sa science du jeu et de la course, mais également être une ressource de grande qualité dans le jeu de passe. Avec ce coureur en sortie de backfield, les possibilités dans le playcall offensif des Jets sont multiples. De plus, Bell a pu reposer son corps des chocs et autre traumatismes.

Sans surprise, il y aura encore du talent et des qualités côté défense chez les Jets.

D’abord, la ligne défensive sera un ancrage utile pour l’équipe avec des joueurs de qualité comme Leonard Williams, Henry Anderson et le rookie Quinnen Williams, annoncé comme une terreur. Passer ce premier rideau ne sera aisé pour personne. Sur le deuxième rideau défensif, la paire de safeties Jamal Adams (16 matchs, 115 plaquages, 3,5 sacks, 12 passes défendues, 1 interception et 3 fumbles forcés) et Marcus Maye est plus qu’une satisfaction. Avant la saison 2018, nous écrivions que ces deux-là devaient confirmer leurs bonnes saisons rookies. Ce qu’ils ont fait, et même dépassé au cours de la saison 2018. Adams s’est affirmé comme un des tous meilleurs safety de la ligue et Maye, sur ses 6 matchs joués, a élevé son niveau de jeu. Pour 2019, ce duo est un point fort incontestable de la franchise et s’affirme de plus en plus comme un des meilleurs de la ligue.

Enfin, mentionnons Trumaine Johnson (CB) qui, gêné par les blessures, n’a pas été terrible en 2018, mais dont les qualités doivent lui permettre de faire une bien belle saison en 2019.

Le(s) point(s) faible(s)

À une époque où les tight ends peuvent devenir des armes de destruction massive (Kelce, Ertz, Kittle…), on ne peut pas dire que les Jets soient sur cette lignée. Loin de là… La franchise commencera la saison avec Ryan Griffin, Daniel Brown et le rookie Trevon Wesco. Difficile de croire que l’un de ses hommes peut représenter une menace pour l’adversaire ou, a minima, une soupape de sécurité pour le quarterback de l’équipe. Le groupe de receveurs mené par Robby Anderson (50 rec, 752 yards, 6 TDs) et Quincy Enunwa (38 rec, 449 yards, 1 TD) est solide, mais tout de même loin des meilleurs de la ligue. Jamison Crowder pourrait apporter une nouvelle dimension à cette escouade s’il évite l’infirmerie.

Côté défense, quelques éléments sont susceptibles de causer des dommages à l’équipe. D’abord, l’équipe doit mieux jouer. 7e plus mauvaise défense de la ligue contre la course (en yards/match) et avec seulement 39 sacks, l’équipe n’exprime pas tout son potentiel. Les arrivées de Quinnen Williams (pour le pass-rush) et celle de CJ Mosley (pour la course) peuvent-elles changer la donne ? A voir.

Ensuite, la profondeur d’effectif dans l’escouade de cornerback est douteuse. Bryan Poole et Daryl Roberts en cornerbacks 2 et 3 ? Cela pourrait vite coincer en cas de blessure de Trumaine Johnson.

Enfin, le coaching staff. Cela peut paraître dur pour un staff qui n’a pas encore fait son premier match, mais l’historique de ces hommes ne rassure pas. Greg Williams (coordinateur défensif), s’il a eu des résultats corrects par le passé, est une bombe à retardement et pourrait bien lorgner sur le poste de Gase. Dowell Loggains n’a jamais eu de résultats probants en tant que coordinateur offensif. Quant à Gase, son incapacité à créer un lien avec ses joueurs et son incapacité à développer Ryan Tanehill peuvent laisser songeur. Le tout à New-York et avec ses tabloïds, cela peut vite tourner au cauchemar.

Facteur(s) X

Sam Darnold est-il le héros tant attendu par les fans des Jets ?

Comme pour de nombreux rookies, le joueur a connu des hauts et des bas. Les bas se sont ses premières prestations qui l’ont conduit à arriver en bye week avec 11 touchdowns lancés pour 14 interceptions. Le « haut », ce sont plutôt ces quatre derniers matchs de la saison avec 6 touchdowns et 1 interception lancée, 3 matchs au-dessus des 63 % de passes complétées et deux évaluations au-dessus de 100.

L’espoir, c’est donc que Darnold semble avoir progressé entre le début et la fin de saison. Ajoutons qu’il est le plus jeune quarterback à avoir débuté un match NFL, qu’il a affronté le 3e calendrier le plus difficile en défense et que le playcalling offensif était douteux. Il avait donc des circonstances défavorables.

Avec une saison de plus et des nouvelles pièces offensives, Darnold pourrait bien élever grandement son niveau de jeu en 2019. Le joueur en a-t-il la capacité ? Ce sera à vérifier, mais son niveau de jeu sera à coup sûr le facteur X de la saison des Jets.

Le joueur à suivre : Le’Veon Bell

Il revient d’une saison blanche, il était l’un des playmakers les plus spectaculaires de NFL… Difficile de ne pas attendre Bell au tournant. À New-York les feux des projecteurs seront braqués sur lui et il est certain que les médias locaux se feront un plaisir de créer une rivalité entre lui et la pépite Saquon Barkley. Un duel qu’il aura forcément envie de gagner.

Au-delà de ça, son niveau jeu permettra de faire décoller l’avion en apportant stabilité au sol et solution de repli dans le jeu aérien.

En résumé

Les Jets seront en grande partie pendus à la progression (ou non) de leur quarterback.

Sur le papier, les ajouts de l’intersaison peuvent apporter un vrai plus à cette équipe. Cela, sera-t-il suffisant pour passer un palier ? Peut-être. Le coaching staff saura-t-il en tirer le meilleur ? On a un doute dessus.

Calendrier

Bills, Browns, @Patriots, @Eagles, Cowboys, Patriots, @Jaguars, @Dolphins, Giants, @Redskins, Raiders, @Bengals, Dolphins, @Ravens, Steelers, @Bills

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
9 Déc à 3:20LAR1.7pariez1.88SEA
10 Déc à 3:15PHI1.18pariez3.65NYG
13 Déc à 3:20BAL1.06pariez5.6NYJ
15 Déc à 20:00DET2.3pariez1.45TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR

Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1