Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

2019, saison historique ? Les records défensifs ou sur équipes spéciales qui pourraient tomber

Il n’y a pas que l’attaque dans la vie, les autres secteurs de jeu ont leurs références. Certaines moins enviables.

Après les nombreuses marques qui sont en passe d’être battues au niveau offensif, direction la défense et les équipes spéciales, qui peuvent aussi nous offrir de nouvelles références en 2019.

Le plus de sacks sur une saison

Le record : 22,5
Le détenteur : Michael Strahan, New York Giants (2001)
Les challengers : Aaron Donald (Los Angeles Rams), Von Miller (Denver Broncos), Khalil Mack (Chicago Bears)

Voilà peut être la plus belle distinction pour un joueur défensif, qui plus est dans l’âge d’or des pass rushers. Rien que sur l’année 2018, 22 joueurs ont au moins eu 10 unités dans cette catégorie statistique. Parmi les prétendants, trois se détachent du lot.

Le maitre en la matière ? Aaron Donald, qui a échoué à deux petits sacks du record de Michael Strahan. Et contrairement aux autres, Donald vient de l’intérieur de la ligne, excusez du peu ! À 28 ans, il représente la menace la plus crédible pour s’emparer de la couronne avec 59,5 sacks et 149 quaterback hits en 78 matchs depuis ses débuts en 2014. Mais il n’est pas le seul, quelque-uns faisant de ce record un objectif. Khalil Mack représente son plus grand rival. Du même âge, l’outside linebacker est légèrement en retrait avec « seulement » 53 sacks et 102 quarterbacks hits pour un nombre équivalent de rencontres. Le duel s’annonce épique, sur la saison et les années à venir. À ce rythme, les deux peuvent aussi aller chercher le record absolu en carrière détenu par Bruce Smith (200). C’est l’objectif annoncé par Von Miller. Plus vieux de deux ans, l’ancien Aggie de Texas A&M est dans les temps de passage pour dépasser Bruce avec 98 sacks pour le moment. Décrocher le record annuel lui ferait prendre de l’avance.

Ces dernières années, plusieurs joueurs ont tutoyé le sommet sans jamais l’atteindre. En 2011, Jared Allen (Vikings) a échoué pour 0,5 sack, tout comme Justin Houston (Chiefs) trois ans plus tard. J.J Watt (Texans) n’a pu faire mieux que 20,5 en 2012 et 2015. Pour rappel, en janvier 2002, Michael Strahan s’est emparé de la marque de Mark Gastineau des Jets, qui avait compilé 22 sacks en 1984, avec plus ou moins d’aide de Brett Favre. L’ancien Packer ayant changé le jeu au moment du snap pour se laisser attraper.

Le plus de yards concédés sur une saison

Le record : 7 042
Le détenteur : New Orleans Saints (2012)
Les challengers : Cincinnati Bengals, Miami Dolphins

Celui-là, personne n’en veut. En 2012, les Saints sont devenus la première équipe à concéder plus de 7 000 yards sur une saison, avec une moyenne hallucinante de 440 yards par match. Pour le moment, personne n’a atteint ce « but », bien que quelques équipes s’en soient rapprochées.

L’an dernier, la pire défense appartenait aux Bengals avec 6 618 yards concédés. Pendant une bonne partie de la saison, elle était sur les bases pour devenir les numéros 1 en la matière. L’escouade 2019 dirigée par le coordinateur défensif de première année Lou Anarumo n’est pas forcement meilleure sur la papier et peut prétendre à pire. Mais ce ne sont pas les seuls dans ce cas.

Si Kansas City a apporté du sang frais dans ce secteur de jeu, les lumières sont braquées vers la Floride dans cette lutte. En difficulté depuis plusieurs années, les Buccaneers ont perdu des joueurs importants durant l’intersaison et devront faire sans Jason Pierre-Paul pour une bonne partie de l’exercice dans une division remplie de quarterbacks de talent. Plus au Sud, Miami fait figure de concurrent le plus sérieux dans cette bataille. Les Dolphins ont encaissé plus de 390 yards par match l’an dernier et sont aux prémisses d’une énième reconstruction en profondeur.

Le plus de field goals tentés en carrière

Le record : 709
Le détenteur : Morten Andersen (New Orleans Saints, Atlanta Falcons, New York Giants, Kansas City Chiefs, Minnesota Vikings)
Le challenger : Adam Vinatieri (New England Patriots, Indianapolis Colts)

L’éternel prodige et futur hall of famer entame sa 24ème saison dans la ligue à 46 ans. Déjà détenteur du plus de field goals marqués en carrière (582) devant Morten Andersen, il peut à nouveau passer devant le danois au nombre de tentatives. Il ne lui manque que 20 coups de pied pour cela et, à moins d’une blessure, on peut s’attendre à ce qu’il s’empare de la première place. Il n’est passé qu’une fois sous la barre des 25 tentatives, c’était en 2009, année tronquée par les blessures où il n’a joué que 6 matchs.

Le plus de transformations à 1 points inscrites sur une saison

Le record : 75
Le détenteur : Matt Prater, Denver Broncos (2013)
Le challenger : Harrison Butker (Kansas City Chiefs)

Tout comme un punter n’est pas responsable pour avoir dégagé le ballon, le kicker n’est que partiellement responsable de sa production. Son équipe doit d’abord atteindre la zone d’en-but et ensuite choisir de ne pas convertir à deux points pour rendre cette réalisation statistique possible. Pour qu’Harrison Butker puisse dépasser les 75 points supplémentaires inscrits par Matt Prater, les Chiefs devront marquer au moins 76 touchdowns en 2019 (soit 5 de plus que l’an dernier) et ne tenter aucune conversion à deux points (deux en moins). Ensuite, il devra montrer qu’il mérite ses 20 millions de dollars sur 5 ans en transformant toutes ses tentatives. Chose qu’il n’a pu réaliser en 2018, en manquant la cible à 4 reprises.

Le plus de yards dégagés sur punt en une saison

Le record : 5 209
Le détenteur : Dave Zastudil, Arizona Cardinals (2012)
Les challengers : Matt Haack (Miami Dolphins)

Probablement un honneur dont un punter se passerait volontiers, n’étant pas une vraie indication de la technique du joueur. C’est plutôt la faiblesse de son attaque et de son équipe de manière générale qui sont à pointer du doigt. Aucun des 10 « meilleurs » joueurs de cette liste n’a joué dans une équipe avec un bilan supérieur à 50% de victoire, seul Brian Colquitt (4 783 yards en 2011) a joué dans une équipe (Broncos) dont la balance était équilibrée (8 victoires, 8 défaites).

Matt Haack des Dolphins a le potentiel pour établir une nouvelle marque. En progression sur ses deux premières années, il était deuxième en 2018 derrière l’Arizonien Andy Lee, dont les 4 568 yards « gagnés » lui ont permis de décrocher la 17ème place de tous les temps avec Josh Rosen à la baguette. Rosen est désormais à la lutte pour diriger une attaque floridienne qui risque de brûler quelques rétines cette saison, à mi-chemin entre le démantèlement et le rafistolage. De quoi donner l’opportunité à un joueur jusque là inconnu de rentrer dans l’histoire de la ligue. Mais pas par la grande porte.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
9 Déc à 3:20LAR1.7pariez1.88SEA
10 Déc à 3:15PHI1.18pariez3.65NYG
13 Déc à 3:20BAL1.06pariez5.6NYJ
15 Déc à 20:00DET2.3pariez1.45TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR

Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1