Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New England Patriots Preview 2019

Preview NFL 2019 – New England Patriots : en route vers le back to back ?

Les Steelers sont la seule équipe qui a réussi deux fois à gagner deux titres à la suite. Une nouvelle étape pour la dynastie Patriots ?

La présentation équipe par équipe de la saison 2019 continue ! Au programme aujourd’hui : les New England Patriots. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Encore une fois, les Patriots ont remporté le Graal de la NFL, avec un sixième sacre en moins de vingt ans. Victorieux des Rams lors du Super Bowl, New England avait utilisé la saison régulière pour se mettre en route et être prêt pour les playoffs.

Comme chaque saison, l’objectif de la franchise est la victoire finale. Réussir le doublé est très difficile, mais les Patriots ont déjà effectué cet exploit en 2003 et 2004 avec Tom Brady comme quarterback titulaire. Depuis, ils ont échoué face aux Eagles après avoir battu les Falcons la saison précédente. Un deuxième back-to-back propulserait cette équipe toujours plus loin dans la légende.

La saison dernière : 11 victoires – 5 défaites, vainqueurs du Super Bowl

Mouvements à l’intersaison

Comme très souvent à l’intersaison, les Patriots ont subi plusieurs pertes avec des joueurs souhaitant des plus gros contrats, en capitalisant sur leur passage dans le Massachusetts. Trey Flowers (DE), Trent Brown (OT), Adrian Clayborn (DE), Dwayne Allen (TE), Eric Rowe (DB) et Malcolm Brown (DT) sont les principaux joueurs qui ont trouvé l’herbe plus verte ailleurs. Rob Gronkowski reste le principal départ de la franchise avec sa retraite, et cela risque de laisser un vide dans l’attaque.

Pour combler tous ces manques, Bill Belichick et son staff ont encore été très malins lors de la free agency et la draft.

Michael Bennett a été la recrue phare pour les champions en titre, via un transfert avec les Eagles. Beaucoup de receveurs et tight ends sont arrivés pour remplacer le Gronk via le marché des agents libres ou par un échange : Demaryius Thomas (WR), Matt LaCosse (TE), Lance Fredericks (TE), Eric Saubert (TE), Cameron Meredith (WR) et Michael Roberts (TE). Au final, peu de ces recrues sont restées dans l’effectif. Quelques anciens reviennent également au bercail comme Jamie Collins (LB), Ben Watson (TE) et Brandon Bolden (RB). Pour remplacer David Andrews, le centre qui pourrait manquer toute la saison, trois joueurs de ligne offensive ont été amené par échange du côté des leaders de l’AFC East. Il s’agit de Jermaine Eluemunor qui vient des Ravens, de Korey Cunningham en provenance des Cardinals et de Russell Bodine des Bills.

A la Draft, les Patriots ont ciblé plusieurs postes précis et notamment celui de receveur avec leur choix du premier tour, N’Keal Harry. Joejuan Williams (DB), Yodny Cajuste (OL), Chase Winowich (DE), Damien Harris (RB), Hjalte Froholdt (OL), Jarrett Stidham (QB), Byron Cowart (DL), Jake Bailey (P) et Ken Webster (DB) vont apporter de la profondeur à l’effectif. Certains rookies non draftés ont été également signés et semblent partis pour rester dans l’effectif final. Il s’agit de Jakobi Meyers (WR) et de Gunner Olszewski (WR).

Arrivées notables : Michael Bennett (DE), Demaryius Thomas (WR), Ben Watson (TE), Jamie Collins (LB), Matt LaCosse (TE), Brandon Bolden (RB), Jermaine Eluemunor (OL), Korey Cunningham (OL), Russell Bodine (OL), Cameron Meredith (WR)
Re-signatures : John Simon (DE), Jason McCourty (DB), Matthew Slater (ST), Phillip Dorsett (WR), Jonathan Jones (DB), Stephen Gostkowski (K), Danny Shelton (DT), Cole Croston (OL)
Draft : N’Keal Harry (WR), Joejuan Williams (DB), Chase Winovich (DE), Damien Harris (RB),  Hjalte Froholdt (OL), Jarrett Stidham (QB), Byron Cowart (DL), Jake Bailey (P), Ken Webster (DB), Yodny Cajuste (OL)
Pertes notables : Rob Gronkowski (TE), Trey Flowers (DE), Trent Brown (OT), Adrian Clayborn (DE), Dwayne Allen (TE), Eric Rowe (DB), Malcolm Brown (DT)

Le(s) point(s) fort(s)

Les points forts ce n’est pas ce qu’il manque du côté des Patriots, comme chaque année. Tout d’abord, en attaque, le jeu va se concentrer sur la course, avec un comité de coureurs de qualité et très complémentaires. Sony Michel et James White seront les leaders de l’escouade. Michel a réussi sa saison rookie malgré quelques blessures et aura le plus de ballons, alors que White sera encore très souvent utilisé en sortie de backfield. Rex Burkhead sera le coureur numéro 3 et Damien Harris aura des opportunités pour son année rookie. Brandon Bolden peut avoir des courses en goal line ou sur des tentatives courtes.

Tom Brady reste à lui tout seul un point fort. Malgré son âge, il est encore l’un des tous meilleurs quarterbacks actuels et aura des bonnes cibles en receveurs avec notamment le duo Julian Edelman – Josh Gordon. Ils seront accompagnés par Phillip Dorsett, Demaryius Thomas et un trio de rookies composé de N’Keal Harry, Jakobi Meyers et de Gunner Olszewski.

En défense, New England dispose de l’une des meilleurs escouade de defensive backs de la ligue avec en point d’orgue Stephen Gilmore, tout simplement un des tout meilleurs cornerbacks de la NFL en 2018. Jason McCourty a re-signé un contrat et continuera au poste de cornerback numéro 2. Le duo de safeties Devin McCourty – Patrick Chung apportera toute son expérience et sa science du jeu pour sécuriser le jeu aérien.
Les linebackers ne sont pas en reste avec le retour à la maison de Jamie Collins. Il forme un bon trio avec Dont’a Hightower et Kyle Van Noy. De retour de blessure, le rookie Ja’Whaun Bentley peut bien apprendre derrière ce trio très expérimenté.

Pour finir, les équipes spéciales seront encore efficaces avec le capitaine emblématique, Matthew Slater, et le revenant, Brandon Bolden. Même si son niveau a baissé, Stephen Gostkowski reste un kicker clutch. Malgré un Super Bowl de haut niveau, le punter Ryan Allen a été remercié et est remplacé par le rookie Jake Bailey, qui semble avoir un coup de pied plus puissant. Petit bémol dans ce secteur, la blessure de Brandon King pour toute la saison. Il est l’un des piliers des équipes spéciales.

Le(s) point(s) faible(s)

Parler de point faible est fort, mais la ligne offensive reste une question surtout avec certains événements récents. Avec le problème de santé de David Andrews, qui risque de ne pas jouer de toute la saison 2019, la ligne offensive est une énigme. Pour le remplacer, une promotion interne est fortement probable avec la titularisation de Ted Karras. Ce dernier est un guard de base, mais il peut tout à fait jouer centre. Il connaît le système de jeu de Dante Scarnecchia et dispose d’une belle expérience, car il fait parti des Patriots depuis 2016 et sa Draft par les champions en titre.

La seconde question concerne le poste de tackle gauche. Avec le départ de Trent Brown chez les Raiders, Isaiah Wynn est son remplaçant naturel. Toutefois, le premier tour de draft de 2018 n’a toujours pas joué en saison régulière à cause d’une blessure qui l’a éloigné des terrains lors de la dernière saison. Il a un fort potentiel, mais c’est encore un jeune joueur qui a la lourde tâche de protéger le côté aveugle de Tom Brady.

Facteur(s) X

La ligne défensive semble tout indiquée pour être le facteur X principal des Patriots cette saison : les départs de Trey Flowers, Malcolm Brown et Adrian Clayborn ont été compensés par les arrivées de Michael Bennett et les drafts de Chase Winovich et Byron Cowart. Malgré le départ de Flowers, le pass rush doit rester performant pour que l’ensemble de la défense de New England puisse briller. Michael Bennett et ses 33 ans devra être au niveau, car il sera le titulaire en lieu et place du nouveau defensive end des Lions.

Lawrence Guy est toujours au centre de la ligne et il a réalisé une belle saison 2018 au niveau du run stop avec 59 plaquages. John Simon a été re-signé et est un bon joueur de rotation, notamment dans le pass rush. Chase Winovich et Byron Cowart sont des diamants bruts qui ne demandent qu’à être poli pour exprimer leurs pleins potentiels, mais du temps est requis pour cela.

Le joueur à suivre : Sony Michel

Sony Michel a réussi son année rookie et a été l’une des révélations du côté des Patriots en 2018. L’auteur du touchdown de la victoire lors du dernier Super Bowl contre les Rams a cumulé 931 yards en 209 courses. Ce qui l’a un peu freiné lors de cette saison, ce sont ses blessures, qui l’ont limité à treize matchs.

Avec le nouveau plan de jeu des Patriots qui est basé sur le sol, il risque d’avoir le rôle de coureur numéro un dans le comité de coureurs qu’il forme avec White, Burkhead, Harris et Bolden. Sa marge de progression est intéressante et une année à plus de 1 000 yards au sol est plus qu’envisageable pour l’ancien running back de Georgia.

Il peut être l’un des joueurs déterminants de la bonne santé de l’attaque de New England. S’il continue de s’améliorer, l’attaque du Massachusetts risque d’être compliquée à arrêter par les défenses du pays de l’oncle Sam.

Calendrier

Steelers, @Dolphins, Jets, @Bills, @Redskins, Giants, @Jets, Browns, @Ravens, @Eagles, Cowboys, @Texans, Chiefs, @Bengals, Bills, Dolphins

En résumé

Les champions en titre semblent encore mieux armés dans certains secteurs de jeu et il faudra compter sur eux pour la lutte au Super Bowl. A la draft, ils ont récupéré plusieurs talents bruts qui ne demandent qu’à être polis et ils auront les meilleurs professeurs avec des vétérans de la trempe de Tom Brady ou de Julian Edelman.

Comme chaque année, ils vont se roder pour les playoffs durant la saison régulière et pourront avoir quelques accrochages, comme la saison passée face aux Lions ou aux Dolphins. La saison de New England commence en janvier quand la majorité des autres équipes la terminent.

La ligne offensive reste tout de même une énigme avec le grave problème de santé de David Andrews et le poste de tackle gauche destiné à Isaiah Wynn alors qu’il sort d’un an sans jouer. Dans une division a leur portée, ils devraient s’en sortir. Mais attention à ne pas être trahis par cette ligne en janvier.

Le pronostic : 13 victoires – 3 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
21 Oct à 2:20 DAL 1.5 pariez 2.2 PHI
22 Oct à 2:15 NYJ 3.75 pariez 1.17 NE
25 Oct à 2:20 MIN 1.04 pariez 6.2 WAS
27 Oct à 19:00 DET 1.23 pariez 3.25 NYG

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR