Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Declarations New England Patriots

Rob Gronkowski : « J’étais en larmes dans mon lit la nuit suivant le Super Bowl »

Les Patriots ne pourront pas regarder dans le rétroviseur pour trouver un renfort au poste de tight end.

Rob Gronkowski était devant la presse ce mardi. Mais pas pour annoncer un retour. L’ancien tight end est désormais l’ambassadeur d’une marque qui fabrique des produits à base de cannabis. Il espère d’ailleurs que la plante viendra un jour aider à soulager les joueurs NFL.

Mais il a évidemment été interrogé sur sa retraite et les chances d’un éventuel retour. Ému, il a raconté à quel point il était au bout physiquement au moment de s’arrêter.

« Je veux être clair pour mes supporters. J’avais besoin de me soigner. Je ne me sentais pas bien. Le football me faisait du mal, et je n’aimais pas ça. Je perdais ma joie de vivre », a-t-il expliqué, selon ESPN.

Un retour ?

« Physiquement, je pourrais le faire. Mais mentalement, non. J’apprécie ma vie. Peut-être jamais. […] Je pense vraiment que je peux passer la seconde avec mon corps. Et quand ce moment arrivera dans le futur, si j’ai l’envie, si je suis à nouveau passionné par le football, si je sens que j’ai besoin d’être sur le terrain, je reviendrai. Mais actuellement, ce n’est pas le cas. Cela pourrait être le cas dans six mois, dans deux ans, dans trois ans ou dans trois mois. Mais je ne vois pas ça dans un futur proche, dans une semaine ou un mois. Non. Je veux ouvrir un nouveau chapitre de ma vie. »

Une dernière blessure et des larmes

Il faut dire que les circonstances de sa retraite font mal au coeur. Au Super Bowl, il a subi une blessure à la cuisse, qui a entraîné une hémorragie interne.

« Quand j’ai arrêté de jouer je pouvais à peine marcher. J’ai dormi cinq minutes la nuit qui a suivi le Super Bowl. Je ne pouvais même pas réfléchir. J’étais en larmes dans mon lit après une victoire au Super Bowl. Cela n’avait pas de sens pour moi. Ensuite, pendant quatre semaines, je pouvais à peine dormir plus de 20 minutes par nui. Je me disais, « Purée, ça craint. » Je ne me sentais pas bien. »

À la manière d’un Andrew Luck, sa priorité semble désormais ailleurs.

« J’ai pour objectif d’être joyeux et de vivre avec passion. Je dois être en bonne santé pour ensuite partager ça avec les autres gens. Je sais qu’en NFL les joueurs doivent gérer la douleur. C’était mon cas. Et j’avais besoin d’arrêter parce que je devais faire ce qui était le mieux pour moi. »

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR