Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 1 : Jeu, Seth et match …

Seth Williams capte la passe victorieuse de Bo Nix. Et Auburn renverse la situation …

Le match de la semaine

Oregon (11) – Auburn (16) : 21-27

Un quarterback vedette peut en cacher un autre ! Longtemps en lumière, lors du choc de cette première semaine de College Football version 2019, face à Auburn, Justin Herbert (28/37, 242 yards, TD) s’est retrouvé éclipsé en fin de rencontre par la performance d’un true freshman. Bo Nix, 19 ans à peine, a démontré dans la dernière ligne droite de cette partie ce qui avait fait de lui une recrue 5 étoiles au printemps dernier.

La tension est palpable à l’orée de ce classique opposant deux équipes du top 16 national ! Oregon entend prendre sa revanche face à son bourreau de la finale BCS 2010 et Gus Malzahn, head coach d’Auburn, joue déjà clairement son poste d’entrée. Malheureusement pour lui, les choses ne se passent pas comme prévu dans le premier acte. Grâce à une réception longue distance de Johnny Johnson III (98 yards), les Ducks scorent dès leur premier drive, avec une course plein centre de C.J. Verdell (7-0).

Leurs trois premières séries atteignent d’ailleurs la zone rouge des Tigers, avec deux touchdowns au compteur et un field goal inexplicablement manqué par le kicker Camden Lewis. Son homologue Anders Carlson est plus précis et permet à Auburn de souffler un peu dans un début de match très compliqué (14-3).

Car peu de choses fonctionnent pour le programme de l’Alabama. La ligne défensive, principale force locale, est dominée par la O-Line des Ducks. En attaque, le jeu au sol est parfaitement contenu et Bo Nix (13/31, 177 yards, 2 TD, 2 INT) est condamné à l’exploit perpétuel pour faire avancer les siens. Résultat : deux interceptions en première mi-temps qui cassent constamment le rythme des Tigers. L’une des rares éclaircies sera un fumble chipé et remonté sur 90 yards par le lineman défensif « Big Kat » Bryant. Mais Auburn devra se contenter d’un field goal, puis verra Carlson en manquer un tout fait avant la pause.

Dominateur, Oregon ne mène que 14 à 6 à la mi-temps. Une donnée d’importance au vu des ajustements qui vont suivre. Car si les Ducks inscrivent un touchdown dès le retour des vestiaires, par le running back Darrian Felix (21-6), la machine offensive se dérègle peu à peu. Irrésistible jusque-là, Justin Herbert peine à trouver les fenêtres profondes et se contente de passes courtes, en vain. Tout l’inverse de Tigers qui avancent, notamment au sol. Le coureur JaTarvious Whitlow (110 yards) trouve plus facilement les brèches et décroche près de 80 yards rien que dans le deuxième acte. Le receveur Eli Stove se montre lui aussi décisif. Un premier jeu Jet Sweep pour placer le ballon en zone rouge et une réception dans la foulée pour donner sept points à sa formation. C’est ensuite le quarterback remplaçant, Joey Gatewood, qui va inscrire en force et en position Goal Line le deuxième touchdown de son équipe (21-20).

Le doute s’installe chez les joueurs de Mario Cristobal et le head coach ne fait rien pour apaiser la situation. En milieu de dernier quart, Oregon doit jouer une 4e et 1 dans la moitié de terrain adverse. Au même moment, Justin Herbert doit sortir pour une douleur au genou. S’en suit une séquence catastrophique où deux temps morts sont brûlés de manière assez confuse. Pourquoi ? Pour une course latérale ultra-prévisible et stoppée pour un turnover on downs.

Auburn a repris le momentum mais doit encore porter le dernier coup de collier. Avec l’éclosion de son quarterback, au meilleur des moments. Sur une 4e et 3, Bo Nix sauve d’aborde la patrie sur une course, puis trouve son receveur Seth Williams  (41 yards, TD) pour faire avancer les chaines, en territoire ennemi. Sur le jeu qui suit, il délivre une passe millimétrée de 26 yards, que Williams convertit en touchdown. L’AT&T Stadium d’Arlington est en fusion et voit Auburn réaliser un comeback détonnant, fort de ses ajustements.

Oregon revit le cauchemar de 2010 et n’a plus le droit à l’erreur dans la course aux playoffs. Au vu du rendement de Justin Herbert et de sa défense, cela ne parait pas impossible. Auburn a clairement les mêmes espoirs, si son jeune quarterback continue d’étonner de la sorte …

Autres principaux résultats

Globalement peu de surprises pour les équipes du top 25 en ouverture de la saison. Grâce aux 205 yards et aux 3 touchdowns du coureur Travis Etienne, Clemson (1) n’a fait qu’une bouchée de Georgia Tech, ce jeudi (52-14). Longtemps freiné par Duke, Alabama (2) a aussi bien démarré sa saison (42-3) derrière les 336 yards et 4 touchdowns à la passe de Tua Tagovailoa.

Dans son duel intra-SEC, Georgia (3) a été facile sur le terrain de Vanderbilt (6-30) avec 156 yards et un touchdown du quarterback Jake Fromm. Celui qu’il a chassé d’Athens, Justin Fields, s’est bien refait la cerise à Ohio State (5). Quatre touchdowns dès le premier quart, cinq au total, lors de la victoire des Buckeyes contre Florida Atlantic (45-21). On notera enfin la sortie tranquille d’LSU (6) devant Georgia Southern (55-3) avec 278 yards et 5 touchdowns pour le quarterback Joe Burrow.

Les cadors de la Big Ten sont là, et ils comptent bien le faire savoir. Outre Ohio State, Michigan (7), Penn State (15), Michigan State (18), Wisconsin (19), Iowa (20) et Nebraska (24) se sont tous imposés. Les Wolverines ont battu Middle Tennessee (40-21) à domicile, les Nittany Lions ont fessé Idaho (79-7) avec 673 yards offensifs, pendant que les Spartans ont dominé Tulsa (28-7), dans une rencontre comme souvent cadenassée. A l’Ouest, Jonathan Taylor crève déjà l’écran, avec 183 yards et 4 touchdowns cumulés avec les Badgers à South Florida. Les Hawkeyes et les Cornhuskers ont respectivement dompté Miami (OH), 38-14, et South Alabama, 35-21. La grosse désillusion de la conférence est en revanche venue de Purdue, surpris à Nevada, vendredi, 34-31.

Dans la Pac-12, Oregon n’est pas la seule équipe à faire la grimace. Car si USC a battu Fresno State, 31-23, grâce à une interception du safety Isaiah Pola-Mao, les Trojans ont sans doute perdu leur quarterback J.T. Daniels pour la saison. A Stanford (25), le Cardinal s’est imposé contre Northwestern (17-7) dans un match hideux qui a vu le quarterback KJ Costello sortir sur blessure. Jeudi, Chip Kelly et UCLA ont subi la loi de Cincinnati, dans l’Ohio (24-14) et la semaine passée, Arizona a chuté à Hawaii (52-45) dans une partie très animée dans les airs. Pour remonter le niveau de la conférence, Washington (13, 47-14 contre Eastern Washington) et Washington State (23, 58-7 contre Montana) se sont imposés, de même que Utah (14) chez le rival local BYU (12-30).

La SEC a-t-elle du souci à se faire en 2019 ? Elle a en tout cas été chahuté pour cette première sortie. Si Texas A&M (12) a dominé Texas State (41-7) avec 194 yards et 3 touchdowns du quarterback Kellen Mond, Florida (8) a souffert la semaine dernière pour venir à bout de Miami (24-20). Kentucky (contre Toledo), Mississippi State (à Louisiana) et Arkansas (face à Portland State) ont aussi galéré. Défaites cuisantes en revanche pour Tennessee, contre Georgia State (30-38), pour Missouri à Wyoming (37-31), pour Ole Miss à Memphis (15-10) ou encore pour South Carolina, dans le derby de Charlotte, contre North Carolina (24-20).

Texas (10) n’a guère tremblé contre Louisiana Tech (45-14) de même que Baylor, face à Stephen F. Austin, programme de deuxième division (56-17) ou Oklahoma State à Oregon State (36-52). On ne peut pas en dire autant d’Iowa State (21), qui a dû s’arracher au terme de trois prolongations pour venir à bout de Northern Iowa, autre équipe de I-AA (29-26).

Dans l’ACC, les choses vont de mal en pis pour Florida State. Malgré un avantage de 12 points, à l’entame de la dernière ligne droite, les Seminoles se sont écroulés contre Boise State et s’inclinent 31-36 à Tallahassee. Le freshman des Broncos, Hank Bachmeier, a sorti le grand jeu, avec une fiche de 407 yards et un touchdown. Dans les confrontations internes, Virginia a quitté Pittsburgh en vainqueur (14-30) et Boston College a pris le dessus sur Virginia Tech (35-28) grâce aux 81 yards et au touchdown d’A.J. Dillon. Peu de suspense pour Syracuse (22) qui a maîtrisé Liberty (24-0) sous les yeux du head coach des Flames, Hugh Freeze. Ce dernier, souffrant, coachait d’ailleurs depuis les tribunes … dans un lit d’hôpital !

Candidat annoncé du Group of Five pour un bowl du Nouvel An, UCF (17) démarre fort face à Florida A&M (62-0). L’ancien quarterback de Notre Dame, Brandon Wimbush, en a profité pour inscrire deux touchdowns à la passe. Deux équipes classées doivent encore jouer cette semaine. Ce dimanche, Oklahoma (4) accueille Houston, et ce lundi, Notre Dame (9) rendra visite à Louisville.

Actions de la semaine

Cette première semaine a mis en valeur le jeu aérien. Jugez plutôt avec cette passe millimétrée et en mouvement de Kellen Mond pour son receveur Quartney Davis. De quoi faciliter le large succès de Texas A&M (12) face à Texas State.

On l’a dit : Justin Herbert a rendu une belle copie contre Auburn. Cette improvisation réussie face à l’agressive défense des Tigers a permis à Spencer Webb d’inscrire un touchdown autoritaire.

Réception spectaculaire, suite, avec ce catch à une main d’Aaron Fuller, lors de la large victoire de Washington (13) face à Eastern Washington.

Dyami Brown, cible de North Carolina, s’est lui aussi distingué à une main, contre South Carolina.

A la grande joie de son head coach, la légende Mack Brown …

A ne pas manquer en semaine 2

Après une première semaine « d’observation », les choses sérieuses vont clairement commencer la semaine prochaine. Avec un déplacement périlleux pour deux grosses écuries de la conférence SEC. Le champion national, Clemson (1) accueille en effet Texas A&M (12) dans un duel revanche de la saison passée, où les Tigers s’étaient imposés d’une courte tête, malgré un bon match de Kellen Mond. La tâche sera tout aussi compliquée pour LSU (6) avec un rendez-vous précoce à Texas (10) dans un match qui oppose deux candidats annoncés aux playoffs. Parmi les autres confrontations à suivre : la rivalité annuelle de la Pac-12 entre USC et Stanford (25), l’opposition entre Colorado et Nebraska (24), deux programmes en espoir de rédemption, ou encore le voyage de Miami à North Carolina, dans un match qui pèse déjà lourd pour The U. Enfin, coach Luke Fickell effectuera son retour à Ohio State (5) avec sa dangereuse formation de Cincinnati.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
18 Oct à 2:20 DEN 2.3 pariez 1.45 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.25 pariez 1.48 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR