Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Buffalo Bills New York Jets Résumés

Jets – Bills (16-17) : New York s’écrase

17 points consécutifs en fin de match ont permis aux visiteurs de l’emporter.

New York Jets (0-1) – Buffalo Bills (1-0) : 16-17

Dans une rencontre où les deux escouades défensives ont été à la hauteur, les joueurs d’Adam Gase ont frappé les premiers en profitant de chaque erreur adverse pour marquer 16 points consécutifs. Et puis Buffalo s’est réveillé dans le money time. Et les verts ont perdu pied.

Buffalo a été meilleur en attaque, mais a été pénalisé par ses pertes de balles en première mi-temps. Ils n’ont pas paniqué et se sont toujours appuyé sur une excellente défense, n’encaissant que 223 yards au final. Avec l’élan et la fatigue, ils ont enfin pu concrétiser leurs efforts sur la fin avec deux drive productifs.

Des attaques anémiques

En confiance après une présaison sans défaite, les Bills optent pour une stratégie agressive d’entrée. Le jeu au sol est abandonné au profit de la voie aérienne. Pas une grande réussite. Les Jets concèdent de petits gains, mais réalisent des actions décisives. Un sack conduisant à un fumble récupéré par Steve McLendon, puis une interception de C.J Mosley remontée jusqu’au touchdown sur 18 yards (6-0).

Ce même Mosley a ensuite récupéré un autre fumble à moins de quatre minutes de la pause, suite à une mauvaise transmission entre Josh Allen (24/37, 254 yards, 1 touchdown, 2 interceptions, 2 fumbles perdus) et son centre. Neville Hewitt intercepte même une seconde fois le quarterback trois minutes plus tard. Première mi-temps cauchemardesque pour le joueur de deuxième année avec 4 pertes de balle.

Un premier acte qui n’a pas vu les verts produire grand chose offensivement. Le plan de jeu est simple: trouver Le’Veon Bell, au sol ou dans les airs (17 portées, 60 yards au sol + 6 réceptions, 32 yards, 1 touchdown dans les airs). Mais celui-ci se casse les dents sur la redoutable défense adverse, obligeant les hommes d’Adam Gase à se dégager sur chaque série. Sam Darnold (28/41, 175 yards, 1 touchdown), bien mis sous pression, ne parvient pas à trouver ses cibles et encaisse trois sacks dans ce premier acte où la production balle en main dépasse à peine les 100 yards après 30 minutes de jeu.

Comme attendu, les deux escouades défensives ont pris le contrôle de la partie, ne laissant que quelques miettes et maigres gains. Les Jets auraient tout de même pu accroitre leur avance sans la contre-performance du kicker Kaare Vedvik. Pas dans un grand soir, il a raté la transformation du touchdown , ainsi qu’un field goal de 45 yards juste avant le retour aux vestiaires. De précieux points qui se sont révélés être manquant à la fin.

Un safety salvateur

Une pause qui n’a pas remis les attaques sur de bons rails immédiatement. Sur un nouveau dégagement de 53 yards, New York accule Buffalo sur ses deux yards. L’escouade de Gregg Williams en profite et plaque Frank Gore (11 courses, 20 yards) dans sa end-zone, rajoutant deux points précieux au tableau d’affichage (8-0). Un tournant, ce safety a le mérite de réveiller Darnold et compagnie. Dans la continuité, le jeune quarterback parvient à faire avancer son attaque dans la série la plus prolifique. Une remontée de 60 yards bien maitrisée qui se conclue par le touchdown de Bell dans les airs. Le premier sous ses nouvelles couleurs. Le running back se charge également de réceptionner miraculeusement la transformation à deux points (16-0).

Un coup derrière la tête des visiteurs… qui se réveillent aussi. Stephen Hauschka offre les trois premiers points, avant deux touchdowns consécutifs pour prendre les devants sur deux séries de 85 et 80 yards rondement menées.

Allen se charge d’inscrire le premier au sol, puis trouve John Brown (7 réceptions, 123 yards, 1 touchdown) sur sa gauche sur une passe de 38 yards (16-17). Les Bills ont enfin décidé de s’appuyer sur leur jeu au sol et d’utiliser Devin Singletary (4 portées, 70 yards + 5 réceptions et 28 yards). Cela a payé. Ils ont aussi su utiliser le momentum et profiter du faible rendement offensif adverse.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
18 Oct à 2:20 DEN 2.3 pariez 1.45 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.25 pariez 1.48 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR