Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 1 : Lamar Jackson étincelant, DeSean Jackson de retour

Les hommes qui ont brillé pour la première semaine sont là.

L’équipe type de la semaine 1 : Lamar Jackson étincelant, DeSean Jackson de retour

Attaque

Quarterback : Lamar Jackson, Baltimore Ravens (17/20, 324 yards, 5 touchdowns, 158,3 d’évaluation)
Progression ou exception ? Les haters choisiront la deuxième possibilité, mais Lamar Jackson a été extrêmement précis face à Miami. Il s’agit maintenant de devenir régulier et les Ravens pourraient commencer à se frotter les mains. Il faudra toutefois attendre une opposition un peu plus féroce pour juger le niveau du quarterback

Running back : Marlon Mack, Indianapolis Colts (25 portés, 174 yards, 1 touchdown)
Après avoir terminé l’année 2018 en fanfare, Marlon Mack a enchaîné directement avec une performance de choix lors de la 1e semaine 2019. Orphelin d’Andrew Luck, le running back des Colts a percé la défense Chargers tout au long de la partie et a dû donner quelques sueurs froides aux fans de Los Angeles.

Receveur n°1 : Sammy Watkins, Kansas City Chiefs (9 réceptions, 198 yards, 3 touchdowns)
Watkins a crevé l’écran en semaine 1. Il devra continuer sur sa lancée avec la blessure de Tyreek Hill ou du moins ne pas se blesser lui-même car il est assez coutumier du fait. L’ancien n°4 de la Draft a trouvé des espaces derrière la défense de Jacksonville à deux reprises pour s’en aller vers la end zone.

Receveur n°2 : Marquise Brown, Baltimore Ravens (4 réceptions, 147 yards, 2 touchdowns)
Beaucoup de spécialistes le définissaient comme meilleur playmaker de la Draft 2019 et Marquise Brown l’a prouvé dès son premier match professionnel. L’ancien Sooner a martyrisé la défense des Dolphins en première mi-temps pour (déjà)  quasiment assurer la victoire des siens.

Receveur n°3 : DeSean Jackson, Philadelphia Eagles (8 réceptions, 154 yards, 2 touchdowns)
DeSean Jackson sait toujours comment jouer au Lincoln Financial Field, c’est une certitude. Le receveur possède toujours une vitesse incroyable à 32 ans et la défense des Redskins en a fait les frais en ouverture de saison. Quelle façon de se refaire une réputation a Philadelphie !

Tight end : T.J. Hockenson, Detroit Lions (6 réceptions, 131 yards, 1 touchdown)
Il avait impressionné par sa polyvalence à Iowa l’an passé et c’était un peu comme s’il n’avait pas changé de niveau de compétition durant l’intersaison. Excellent sur le run block, il a également su trouvé les espaces entre les lignes défensives des Cardinals pour ses débuts chez les professionnels.

Ligne offensive : Oakland Raiders
Impressionnante performance de la ligne offensive des Raiders lors du Monday Night Football. Aucun sack autorisé par la bande à Tom Cable face au gros pass rush de Denver et une victoire pour Oakland en ouverture de saison.

Défense

Interior defensive lineman : Geno Atkins, Cincinnati Bengals (2 plaquages)
Comme son coéquipier Sam Hubbard, Geno Atkins a été très efficace sur le pass rush. Il n’a pas réussi de sack, mais a été un vrai poison pour la ligne offensive de Seattle. Il a notamment réussi 5 pressions sur Russell Wilson.

Interior defensive lineman : Grady Jarrett, Atlanta Falcons (5 plaquages, 1 sack, 1 fumble forcé)
Prolongé durant l’intersaison, Grady Jarrett démontre déjà qu’il a l’intention d’honorer la confiance que les Falcons lui ont accordée. Il notamment réussi un sack où il a forcé un fumble de Kirk Cousins et a été capable de mettre la pression continuellement sur le quarterback des Vikings.

Edge : Cameron Wake, Tennessee Titans (3 plaquages, 2,5 sacks)
Les Titans ont très bien commencé la saison face aux Browns et Cameron Wake a été l’un des premiers à faire sortir les joueurs de Cleveland de leur match. L’edge rusher a sacké 2 fois en début de rencontre un Baker Mayfield bien emprunté pour ce début de saison 2019.

Edge : Sam Hubbard, Cincinnati Bengals (10 plaquages, 2 sacks)
Très efficace face à la course et dangereux sur le pass rush, Hubbard a été l’un meilleurs joueurs des Bengals lors du « presque » exploit de Cincinnati à Seattle. Le defensive end représente très bien ces edge rushers polyvalents sortis d’Ohio State à l’image des frères Bosa, de Tyquan Lewis ou de Cameron Heyward.

Linebacker n°1 : Bobby Wagner, Seattle Seahawks (9 plaquages)
Bobby Wagner fait toujours du Bobby Wagner. Saison après saison, le linebacker des Seahawks fait partie des meilleurs joueurs à son poste semaine après semaine. Cette fois-ci, il a stoppé l’attaque de Cincinnati à 4 reprises et a été très efficace sur le blitz.

Linebacker n°2 : Cory Littleton, Los Angeles Rams (14 plaquages, 2 passes déviées, 1 interception, 1 fumble forcé)
Excellent en couverture, les statistiques de Cory Littleton ne sont pas mal non plus puisque le linebacker termine la rencontre avec un stop défensif, une passe déviée et une interception.

Linebacker n°3 : Thomas Davis, Los Angeles Chargers (14 plaquages)
Quel volume de jeu pour le nouveau linebacker des Chargers dans un match piège face aux Colts. Davis a évité de gros gains à plusieurs reprises et a été l’un des artisans principaux de la victoire, difficile certes, de Los Angeles sur Indianapolis.

Cornerback n°1 : Jourdan Lewis, Dallas Cowboys (1 plaquage, 1 passe déviée)
Les Hot Boys sont de retour. Excellent en couverture, Lewis a bien muselé les receveurs des Giants. Il n’a autorisé qu’une réception pour 6 yards et a dévié une passe d’Eli Manning.

Cornerback n°2 : James Bradberry, Carolina Panthers (4 plaquages, 1 sack, 2 passes déviées, 1 interception)
Malgré la défaite des siens, James Bradberry a été impeccable pour les Panthers face aux Rams. Il n’a autorisé que 11 yards en 44 snaps défensifs. Ajoutez à ça une passe déviée et une interception et vous avez un match quasiment parfait pour un cornerback et cela faisait un bout de temps que Carolina attendait un réveil de son secondary.

Free safety : Xavier Woods, Dallas Cowboys (11 plaquages, 1 fumble forcé)
Le secondary des Cowboys a bien terminé la saison 2018 et il commence également bien la saison 2019. Woods a été très propre sur ses plaquages où il était souvent le dernier rempart de la défense de Dallas. Il a également forcé un fumble


Strong safety : Anthony Harris, Minnesota Vikings (5 plaquages, 2 passes déviées, 2 interceptions)
Le safety des Vikings a intercepté deux fois Matt Ryan en ouverture de saison et recouvert un fumble. Harris était constamment proche de la balle durant cette première partie de la saison et pourrait bien augmenter son total d’interception rapidement s’il attire autant le ballon dans les semaines à venir.

Équipes spéciales

Kicker : Wil Lutz, New Orleans Saints (3/4 aux field goals, 3/3 aux extra points)
Certes, Lutz a manqué un field goal, mais il a fait preuve de beaucoup de sang froid au moment de gagner le match pour les Saints. Un field goal de 58 yards est d’autant plus difficile à réussir avec la pression de la victoire sur le dos.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
24 Sep à 2:15 WAS 2.7 pariez 1.33 CHI
27 Sep à 2:20 GB 1.38 pariez 2.5 PHI
29 Sep à 19:00 ATL 1.4 pariez 2.45 TEN
29 Sep à 19:00 BAL 1.27 pariez 3 CLE

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR