Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Texans – Jaguars (13-12) : Gardner Minshew a presque été un héros, mais son coach n’en a pas voulu

Le duel d’AFC Sud a accouché d’une rencontre terne qui a failli basculer en fin de match.

Houston Texans (1-1) – Jacksonville Jaguars (0-2) : 13-12

Houston a eu chaud. Très chaud. Ils peuvent surtout remercier le mauvais appel de Doug Marrone. Revenu miraculeusement à un point à 30 secondes de la fin sur un touchdown de D.J Chark (7 réceptions, 55 yards, 1 touchdown), l’entraineur des Jaguars a décidé de tenter la conversion à deux points. Leonard Fournette a été choisi pour faire appliquer la sentence mais, à l’image de son match (15 portées, 47 yards), il s’est une nouvelle fois cassé les dents sur le premier rideau adverse. Tout ça alors que Gardner Minshew venait de mener l’attaque de manière héroïque.

Dans une rencontre essentiellement défensive, où aucune équipe n’a passé la barre des 300 yards, la seule erreur s’est payée cash. Après deux ballons échappés mais conservés par ses hommes de ligne, le troisième fumble a été fatal à Gardner Minshew qui a perdu la possession dans ses 20 yards au début du quatrième quart. Dans la continuité, Houston a saisi sa meilleure occasion de l’après-midi pour marquer sur une course de Deshaun Watson (16/29, 159 yards, 1 touchdown au sol). Le quarterback des Texans a surtout lutté pour rester sur ses deux jambes avec une nouvelle fois 4 sacks concédés. Il a aussi perdu son récent tackle gauche Laremy Tunsil dans ce drive décisif. Sans être fantastique, les Texans ont pris les points quand il le fallait.

Cruelle deuxième rencontre pour Minshew (23/33, 213 yards, 1 touchdown). Sacké à quatre reprises, relativement propre dans ses lectures, il aurait pu être le sauveur de son équipe avec cette remontée au quatrième quart-temps. Il a au moins eu le mérite de ne rien lâcher et montrer que Jacksonville peut compter sur lui en l’absence de Nick Foles. Il a fait avancer son équipe sur de petits gains aériens et il a terminé meilleur coureur des Jaguars dans un  jeu au sol inexistant : 56 yards sur les 103 yards de son équipe. Dommage, car sa défense a bien tenu le choc. Mais les appels frileux de John DeFilippo n’ont pas été à la hauteur.

Parole à la défense

Le jaune était la couleur du premier quart-temps, avec pas moins de 5 pénalités signalées. 15 minutes fermées au cours desquelles Houston parvient à ouvrir la marque sur un field goal de 39 yards, après une longue série de plus de 7 minutes (3-0). Le reste n’est qu’une succession de punts et d’imprécisions. Comme attendu, les défenses prennent le pas sur les attaques, qui optent chacune sur un plan de match équilibré entre jeu au sol et aérien. Mais elles ont surtout du mal à avancer. 94 yards pour Jacksonville, 166 pour Houston, les Jaguars pêchant par un manque de réalisme sur troisième tentative (1/6).

Une vraie rivalité de division avec deux formations qui se rendent coup pour coup et sack pour sack. Watson lutte toujours derrière une ligne poreuse et arrose sur tracés profonds. Minshew, moins en vue que face à Kansas City, manque par deux fois de perdre le cuir sur des fumbles concédés. Véritable bataille de lignes, les quarterbacks peinent à gagner du terrain. Et quand ils y arrivent, ils ne parviennent pas à concrétiser au-delà d’un field goal. Ka’imi Fairbairn et Josh Lambo rajoutent chacun trois points et les deux équipes regagnent les vestiaires avec une courte avance pour les locaux (6-3). Jusqu’à présent, le duel de la soirée entre DeAndre Hopkins (5 réceptions, 40 yards) à Jalen Ramsey tourne à l’avantage du cornerback. Bien cadenassé, le receveur a du mal à se défaire de la couverture tenace, ce qui laisse le champ libre à Will Fuller (4 réceptions, 40 yards) et Kenny Stills (2 réceptions, 38 yards) à l’opposé pour engranger du terrain. Un Ramsey qui s’est aussi fait remarquer sur le bord du terrain, suite à un accrochage avec son entraineur Doug Marrone.

Le retour des vestiaires est dans la même veine. Watson et Minshew goûtent à la pelouse du NRG Stadium et les punters sont de sortie, contraignant les deux équipes à démarrer loin dans leur camp. Un troisième quart-temps vierge de point, qui file à toute allure, mais où les running backs parviennent à trouver quelques brèches. Le tournant du match intervient en début de dernier acte. Sur ses 11 yards, Minshew est sacké par Whitney Mercilus. Sur le contact, il perd le ballon que J.J Watt récupère. Une erreur qui coûte cher. 4 jeux plus tard, Watson se charge lui-même de marquer le touchdown qui donne 10 points d’avance à son équipe à 11 minutes du terme (13-3). Après un nouveau field goal, Jacksonville a espéré sur un dernier drive bien emmené, le meilleur de la soirée. 14 actions, 68 yards et un touchdown de Chark. La tentative à deux points échouant, Houston s’en sort avec la victoire et peut remercier sa défense contre la course qui a été impériale.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Oct à 2:15 NYJ 3.65 pariez 1.18 NE
25 Oct à 2:20 MIN 1.06 pariez 5.6 WAS
27 Oct à 19:00 ATL 2.6 pariez 1.35 SEA
27 Oct à 19:00 BUF 1.7 pariez 1.88 PHI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR