Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

[preview] Semaine 3 : Patrick Mahomes ou Lamar Jackson ? La NFL entre dans une nouvelle ère

Les jeunes quarterbacks prennent le pouvoir en NFL.

Le renouvellement est lancé ! En quelques jours, Ben Roethlisberger, Eli Manning et Drew Brees ont, pour des raisons diverses, laissé leur place. Aux jeunes ! Mason Rudolph, Daniel Jones et, dans une moindre mesure, Teddy Bridgewater, ont le champ libre pour faire leurs preuves.

Une page qui se tourne, c’est toujours un peu de nostalgie. Mais c’est aussi beaucoup d’excitation. Et une bonne raison de ne pas manquer la troisième semaine de la saison 2019. À leur manière, même s’ils sont déjà en place depuis la saison dernière, Patrick Mahomes et Lamar Jackson vont aussi participer à l’écriture d’un épisode de l’arrivée de cette nouvelle vague de lanceurs.

Le match à ne pas manquer : Star Wars !

Dimanche 19h : Kansas City Chiefs (2-0) – Baltimore Ravens (2-0)

Les deux étoiles les plus brillantes des deux premières semaines se retrouvent. Après avoir marché que les Dolphins et Cardinals, Lamar Jackson (7 TDs, 0 int) va avoir droit à un véritable test de très haut niveau. Pas tant que la défense de Kansas City soit terrible. Mais si Patrick Mahomes passe la seconde, Jackson et son attaque n’auront pas le droit à la moindre erreur pour rester dans le coup.

Encore faudra-t-il que Mahomes et son attaque carburent. Personne ne semble pouvoir les arrêter, mais Baltimore est deuxième sur les yards encaissés (274,5 yards/match). Pour les rouges aussi, ce match sera un test.

Le joueur : Daniel Jones

Dimanche 22h05: Tampa Bay Buccaneers (1-1) – New York Giants (0-2)

Enfin. Eli Manning a mené les Giants à deux titres. Il ne méritait pas de se faire mettre sur le banc au profit de Geno Smith il y a deux ans. Mais lorsqu’on sélectionne un quarterback en sixième position de la Draft, c’est parce qu’il est censé représenter le futur. Dans une équipe en reconstruction, il était donc logique de lancer Daniel Jones. L’effectif est incomplet autour de lui, mais son plafond est désormais plus élevé que celui de Manning. Peut-il souffrir ? Oui. Aucune équipe qui sélectionne un quarterback dans le Top 10 n’a une équipe en béton autour. Mais les bons savent s’en tirer. Demandez à Baker Mayfield, Deshaun Watson ou Carson Wentz. Un rookie qui va réussir, cela se voit vite, quel que soit le contexte.

Les débuts de Jones font donc de cette rencontre un détour immanquable de cette troisième semaine. Cela ne sera pas simple. Les Buccaneers sont huitièmes sur les yards autorisés cette saison, bien menés par le nouveau coordinateur défensif Todd Bowles (304 yards/match).

En présaison, Jones a rendu un superbe 29/34 pour 416 yards, 2 touchdowns et aucune interception. Il n’y a plus qu’à enchaîner.

Une nouvelle ère ?

Dimanche 22h25 : San Francisco 49ers (2-0) – Pittsburgh Steelers (0-2)

La situation à Pittsburgh n’est pas tout à fait la même qu’à New Orleans. Il semble quasiment impossible de voir Teddy Bridgewater prendre la place de Drew Brees en six semaines. Mais Mason Rudolph a toute une année pour faire ses preuves. Il a été sélectionné au troisième tour de la Draft 2018, ce qui rappelle que les dirigeants des Steelers voient en lui un possible successeur.

Rudolph a été tout sauf ridicule dans sa sortie contre Seattle. Son interception est la cause d’une erreur immonde de son receveur. Si on la retire, cela lui donne une fiche de 12/18 pour 112 yards et 2 touchdowns. Grand et costaud, bon dans la poche, plutôt précis… S’il n’a pas un énorme bras, il a de très nombreuses qualités et pourrait s’établir en tant que titulaire. Avec une ligne correcte, même s’il y a moins de playmakers, il a sa chance. Surtout si la défense évolue à son plein potentiel, en réussissant notamment à intégrer rapidement Minkah Fitzpatrick.

Attention pour Rudolph, les Californiens ont enfin retrouvé leurs mains en défense. Après seulement deux interceptions en 2018, ils en ont déjà 4 cette année.

La stat : 4

Dimanche 22h25 : Seattle Seahawks (2-0) – New Orleans Saints (1-1)

Pour la quatrième fois de sa carrière de coach principal, débutée en 2006, Sean Payton va mener une équipe sans Drew Brees au poste de quarterback. En 2009 et 2018, le quarterback vedette avait été laissé au repos en fin de saison car les Saints étaient déjà en playoffs. En 2015, il avait manqué son seul match avec les Saints pour blessure. Il était touché à l’épaule. À l’époque, New Orleans s’était incliné contre 27-22 contre les Panthers de Cam Newton. En relève de Brees, Luke McCown s’en était tiré avec une fiche de 31/38 pour 310 yards et une interception.

Embauché pour son brillant esprit offensif, Payton va avoir l’occasion de le rappeler à tout le monde pendant les semaines à venir. Une défense dirigée par Pete Carroll fait office de très beau premier challenge. Surtout avec un Teddy Bridgewater pas forcément convaincant sur le match qui lui a été offert en fin de saison dernière, tout comme sur celui perdu dimanche dernier contre les Rams. Taysom Hill aura sûrement droit à quelques actions originales. Mais c’est bien l’esprit et le plan de jeu de Sean Payton qui vont devoir faire la différence.

Le duel : Matt LaFleur vs. Vic Fangio

Dimanche 19h : Green Bay Packers (2-0) – Denver Broncos (0-2)

Deux coachs débutants. Deux spécialités différentes. L’attaque pour Matt LaFleur. La défense pour Vic Fangio. Et à chaque fois, des attentes qui restent à satisfaire.

Green Bay gagne, mais plutôt grâce à sa défense. Aaron Rodgers a des stats très correctes (62,5% de passes complétées, 412 yards, 3 TDs, 0 int) mais l’attaque a été poussive la majorité du temps.

En face, se présentera une défense de Denver qui, elle, devait être encore plus forte avec l’expertise de Fangio. C’est honorable sur les yards autorisés (10e, 315 y/match), mais aucune interception, aucun fumble arraché et surtout aucun sack en deux matchs ! Indigne d’une équipe évoluant avec Von Miller et Bradley Chubb. Les Broncos sont la seule équipe qui n’a pas encore réussi le moindre sack. Comme LaFleur, Fangio a donc des choses à prouver.

Retour de hype ?

Mardi 2h20 : Cleveland Browns (1-1) – Los Angeles Rams (2-0)

Après deux semaines, on ne sait toujours pas grand chose des Browns. Se faire marcher dessus par les Titans dans un bon jour ou écraser des Jets dépeuplés, ce n’est pas vraiment révélateur. Affronter les Rams, champions NFC en titre, par contre, c’est autre chose.

Les Rams ne sont pas encore à plein régime, avec 364,5 yards par match (13e), mais il y a tout de même suffisamment d’armes offensives pour mettre à l’épreuve Myles Garrett et sa bande. En défense, LA a aussi de quoi perturber un Baker Mayfield (60,3%, 610 yards, 2 TDs, 4 int) loin d’être serein sur le début de campagne.

Condamnés à l’exploit

New England Patriots (2-0) – New York Jets (0-2) / Dallas Cowboys (2-0) – Miami Dolphins (0-2)

Deux des attaques les plus léchées de la saison contre deux des équipes les plus en difficulté. Miami va d’abord se battre contre la honte. Avec un départ supplémentaire, celui de Minkah Fitzpatrick, les Dophins vont essayer de ne pas avoir l’air ridicules. Pas vraiment la faute des joueurs, mais l’espoir sera d’avoir l’air un peu plus accrocheurs. Pas facile face à des Cowboys qui tournent à plein régime avec le nouveau coordinateur offensif Kellen Moore.

Pauvres Jets. Eux voulaient jouer cette saison, mais leur infirmerie se remplit tellement vite que Luke Falk est désormais leur lanceur. Face à Tom Brady et une défense des Patriots qui n’a lâché que 3 points en deux semaines, cela risque d’être compliqué.

Les surprises potentielles

Philadelphia Eagles (1-1) – Detroit Lions (1-0-1) / Minnesota Vikings (1-1) – Oakland Raiders (1-1) / Indianapolis Colts (1-1) – Atlanta Falcons (1-1) / Arizona Cardinals (0-1-1) – Carolina Panthers (0-2)

Une série de matchs sur lesquels il ne vaudra mieux pas parier. Tous les outsiders ont un coup à jouer. Les Lions ont les playmakers pour profiter des nombreuses blessures des Eagles. Les Raiders vont tenter de stopper le jeu au sol des Vikings. S’ils y arrivent, la balle est à Kirk Cousins. Et ces derniers temps, ce n’est pas le scénario idéal, d’autant que la ligne l’a laissé sous pression sur 60% de ses tentatives de passe, selon ProFootballFocus.

Les Falcons ont frappé fort contre les Eagles, mais leur défense doit confirmer, ce qui ne sera pas facile face à l’excellente ligne offensive des Colts. Enfin, la blessure au pied de Cam Newton jette un peu plus le doûte sur l’attaque de Carolina. L’occasion pour Kyler Murray et Kliff Kingsbury de gratter leur premier succès ?

Le reste

Los Angeles Chargers (1-1) – Houston Texans (1-1) / Buffalo Bills (2-0) – Cincinnati Bengals (0-2) /  Washington Redskins (0-2) – Chicago Bears (1-1)

L’opposition entre les Chargers et les Texans a beaucoup de potentiel en terme de spectacle. La faiblesse de la ligne des Texans devrait ouvrir des occasions à la défense de Los Angeles. Mais Philip Rivers et son attaque devront, cette fois, limiter les erreurs.

Les Bills et Bears sont favoris grâce à leur défense. Attention à progresser en attaque, surtout du côté de Chicago.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (2-0) – Cincinnati Bengals (0-2)
Philadelphia Eagles (1-1) – Detroit Lions (1-0-1)
New England Patriots (2-0) – New York Jets (0-2)
Minnesota Vikings (1-1) – Oakland Raiders (1-1)
Kansas City Chiefs (2-0) – Baltimore Ravens (2-0)
Indianapolis Colts (1-1) – Atlanta Falcons (1-1)
Green Bay Packers (2-0) – Denver Broncos (0-2)
Dallas Cowboys (2-0) – Miami Dolphins (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Tampa Bay Buccaneers (1-1) – New York Giants (0-2)
Arizona Cardinals (0-1-1) – Carolina Panthers (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (2-0) – Pittsburgh Steelers (0-2)
Seattle Seahawks (2-0) – New Orleans Saints (1-1)
Los Angeles Chargers (1-1) – Houston Texans (1-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Cleveland Browns (1-1) – Los Angeles Rams (2-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Washington Redskins (0-2) – Chicago Bears (1-1)

Les cotes

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 2:20 MIN 1.06 pariez 5.6 WAS
27 Oct à 19:00 ATL 2.7 pariez 1.33 SEA
27 Oct à 19:00 BUF 1.7 pariez 1.88 PHI
27 Oct à 19:00 CHI 1.38 pariez 2.5 LAC

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR