Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints Résumés Seattle Seahawks

Seahawks – Saints (27-33) : victoire opportuniste pour New Orleans

Les Seahawks ont connu un trou d’air fatal en milieu de rencontre où chaque erreur commise a profité aux Saints.

Seattle Seahawks (2-1) – New Orleans Saints (2-1) : 27-33

Sans paniquer et finalement assez tranquillement, les Saints se sont offerts un second succès cette saison en exploitant la moindre erreur commise par Seattle. Marquant sur toutes les phases de jeu, ils se sont appuyés sur une défense efficace qui a cédé du terrain mais s’est montrée efficace au moment opportun, récupérant le ballon trois fois sur quatrième tentative. Offensivement, Teddy Bridgewater (19/27 ,  177 yards, 2 touchdowns) a été sérieux et appliqué, s’appuyant sur les deux leaders que sont Alvin Kamara (16 courses, 69 yards, 1 touchdown + 9 réceptions, 92 yards, 1 touchdown) et Michael Thomas (5 réceptions, 54 yards, 1 touchdown) pour minimiser les prises de risque. Stratégie gagnante, Sean Payton s’offre son premier succès en quatre rencontres avec un quarterback autre que Drew Brees aux manettes de son attaque depuis sa prise de fonction.

À l’inverse, Seattle subit sa première défaite à domicile en septembre depuis les débuts de l’ère Pete Carroll en 2010. Les Seahawks avaient à cœur de confirmer un bon début d’exercice. C’est raté. Au four et au moulin, Russell Wilson (32/50, 406 yards, 2 touchdowns + 7 courses, 51 yards, 2 touchdowns) a livré une prestation solide mais n’a pas été aidé par des appels de jeux douteux, notamment sur troisième tentative (5/14). Les 20 points encaissés entre le deuxième et troisième quart temps ont été fatals.

Dominer n’est pas gagné

Les Seahawks dominent ce premier quart temps et pourtant ils se retrouvent menés jusque dans les deux dernières minutes. La faute à Deonte Harris auteur d’un retour de punt gagnant de 53 yards. Seule éclaircie dans le ciel pluvieux de Seattle. L’attaque emmenée par Teddy Bridgewater doit se contenter des miettes laissées par la défense. Au total, une seule première tentative et 34 yards gagnés en 15 minutes de football.

Dans la lignée de son bon début de saison, Russell Wilson prend les choses en main. Il enclenche la seconde après une entame délicate et permet à son équipe de revenir au score en se connectant avec Tyler Lockett (11 réceptions, 154 yards, 1 touchdown) dans le coin de la end-zone (7-7). Les défenses prennent alors le pas pendant quelques séries, et les punts se multiplient. Dans un match fermé, la moindre erreur se paie cash. Arme principale pour Seattle au sol jusqu’à présent, Chris Carson (15 portées, 53 yards, 1 fumble perdu) est devenu le héros malheureux de cette fin de mi-temps. Sur une échappée côté droit, Eli Apple lui déloge le cuir à l’aide d’un coup de poing. Von Bell récupère et remonte les 33 yards pour le second touchdown de la soirée des visiteurs.

Sur la série suivante, il se casse les dents sur la redoutable défense de New Orleans, qui le stoppe sur une quatrième tentative et un yard à parcourir. À mi-terrain, l’occasion est belle pour les Saints. 7 actions et 2 minutes plus tard, Alvin Kamara s’amuse de la défense et s’en va franchir la end zone pour porter l’avance des siens à 13 points à quelques secondes de la pause (7-20). Impuissant offensivement (115 yards au total, 1/4 en troisième tentative), où seul Kamara a brillé, les hommes de Sean Payton regagnent les vestiaires en tête, en ayant maximisé la moindre occasion laissée.

Russell Wilson sonne la charge

L’entame du deuxième acte prend la même tournure. Démarrant en attaque, les Saints ratent un field goal de 53 yards, mais les locaux sont pénalisés pour une formation illégale, offrant ainsi un nouvelle série à leurs adversaires. Sans trembler, Bridgewater s’appuie sur Kamara et Michael Thomas pour remonter la distance. Il offre ensuite à son receveur le touchdown sur une passe courte d’un yard (7-27). Deux coups derrière la tête qui font mal. Plus prolifiques offensivement (515 yards contre 265 pour les Saints), les coéquipiers de Russell Wilson parviennent enfin à prendre le dessus. Jamais mieux servi que par soi-même, le numéro 3 s’en va chercher au sol le touchdown de l’espoir par deux fois, au terme de remontées éclairs dans le dernier quart temps (78 yards en 3 minutes 09 et 75 yards en 1 minute 31). Sans paniquer, New Orleans s’est contenté de gérer la fin de match, privilégiant le jeu au sol pour faire tourner l’horloge. Alors qu’il n’avait pas inscrit le moindre touchdown sur les quatre derniers matchs de son équipe, Kamara s’est offert un doublé, au sol cette fois-ci; inscrivant ses six points entre les deux touchdowns de Wilson. Ce même Wilson s’est démené une dernière fois dans un ultime raid, offrant un touchdown à son tight end Will Dissly (6 réceptions, 62 yards, 1 touchdown) sur la dernière action du match. Pour l’honneur.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Déc à 20:00CAR2.85pariez1.3SEA
15 Déc à 20:00CIN4pariez1.15NE
15 Déc à 20:00DET2.45pariez1.4TB
15 Déc à 20:00GB1.38pariez2.5CHI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR

Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1