Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Leçons de la semaine

Les 10 leçons de la Semaine 3 : Dalvin Cook est arrivé ! Les Giants enfin intéressants

Minnesota, les Giants, les Saints et les Colts sont les vainqueurs du week-end. Moins de chance pour les Falcons ou Browns.

Dalvin Cook est arrivé !

Choix du second tour, Dalvin Cook devait être le successeur d’Adrian Peterson dans le Minnesota. Il a fallu deux saison, mais cela commence enfin à être le cas. Premier joueur à plus de 100 yard sur chacun des trois premiers matchs de la saison depuis DeMarco Murray en 2014, il est aussi le premier coureur des Vikings avec trois matchs de suite à plus de 100 yards au sol depuis Adrian Peterson en 2015.

Cook a déjà 375 yards en trois sorties. 4 touchdowns, aussi. Minnesota est la deuxième équipe au sol avec 193,7 yards par match, derrière Baltimore (216,7y/match). La différence, c’est que le quarterback violet est loin d’être aussi mobile que celui des Ravens. Pour les Vikings, actuellement, c’est bien le coureur qui est la star.

Les Giants ont eu raison (même s’ils ont trop attendu)

Voilà ! Enfin ! À ceux qui réclamaient encore une dose d’Eli Manning, Daniel Jones a montré ce qu’un jeune quarterback capable d’échapper à une tortue sur un soixante mètre peut apporter à une équipe en reconstruction : de l’énergie ! 364 yards au total, 2 touchdowns à la passe, 2 autres au sol. Ouf !

Manning s’est retrouvé mené de 18 points ou plus à 44 reprises dans sa carrière. Il n’a jamais gagné. Daniel Jones a réussi du premier coup. Ce n’était pas parfait. New York aurait pu perdre à la dernière seconde si Tampa avait réussi son field goal, mais les Giants sont de nouveau intéressants à regarder, et c’est bien ça l’essentiel. La franchise peut enfin espérer progresser à nouveau.

Les Colts seront dans la course aux playoffs

Une grande équipe, c’est souvent un grand quarterback et un grand coach. Les Colts ont perdu le premier ingrédient avec la retraite surprise d’Andrew Luck, mais ils ont toujours Frank Reich, qui semble s’inscrire dans la catégorie des meilleurs techniciens. Sans Luck, sans un Darius Leonard blessé, avec un T.Y. Hilton qui a quitté la partie à cause d’une blessure au quadriceps, Indianapolis est tout de même allé chercher la victoire.

Il faut aussi rendre à Jacoby Brissett ce qui lui appartient. Non seulement sa fiche est propre (28/37, 310 yards, 2 TDs), mais il a réussi les actions décisives pour boucler le match. Il n’est plus un doute ou un handicap. Il n’est pas Luck, mais on ne complète pas 16 passes de suite en NFL sans raison. La ligne est solide. Le jeu au sol aussi. La défense est bien dirigée. Dans une AFC Sud ouverte, désormais, c’est sûr, les Colts sont dans la course.

Les Saints vont survivre sans Drew Brees

Ils n’ont pas Drew Brees pour quelques semaines, mais ils ont Alvin Kamara (16 courses, 69 yards – 9 rec, 92 yards – 2 TDs) et Sean Payton. C’est déjà beaucoup. Et tant que Teddy Bridgewater (19/27, 177 yards, 2 TDs) assure les minima en prenant soin du ballon, tout devrait aller bien.

Surtout, les Saints peuvent compter sur la faiblesse de leur division. Les Falcons ne savent plus ce qu’il font, les Buccaneers se cherchent encore et Carolina s’approche d’une incertitude jamais sereine au poste de quarterback. D’ici le retour de Brees, New Orleans devrait toujours être en tête de la NFC Sud.

Lamar Jackson est meilleur quand il est mauvais

Forcément, quand on n’affronte pas une des pires équipes de la ligue, que la marge d’erreur se réduit, les mauvaises habitudes reviennent. La précision s’effrite.

Plus que 51,2% de passes complétées face aux Chiefs. Aucun touchdown, quelques interceptions évitées de justesse. 2 sacks. La soirée a été difficile pour Lamar Jackson. Et pourtant, tout n’est pas à jeter. On est déjà loin de la prestation apocalyptique des derniers playoffs face aux Chargers. Même dans la difficulté, Jackson a progressé, et ses jambes sont toujours incroyables.

Les deux pires équipes de la ligue sont en AFC Est

Ils étaient 30e et 32e du classement mercredi dernier. A priori, après la victoire des Giants, les Dolphins et Jets vont se retrouver seuls dans les bas-fonds de la ligue.

Les blessures ont décimé des Jets qui ont livré une prestation pathétique en attaque, avec seulement 105 yards gagnés au total. La défense des verts a marqué plus de points (15) que l’attaque (11) depuis le début de la saison. Heureusement qu’Adam Gase est un génie offensif. Évidemment, l’absence de Sam Darnold n’aide pas. Mais à ce point, c’est tout de même embarrassant.

Du côté de Miami, si Josh Rosen a apporté une petite étincelle, l’effectif est simplement trop court pour se battre sur 60 minutes.

Freddie Kitchens continue de ramer

Les Browns avaient l’occasion de frapper un grand coup. Les Rams sont prenables depuis le début de la saison, mais battre le finaliste du dernier Super Bowl, c’est toujours bon à prendre.

Sauf que Freddie Kitchens n’a pas été à la hauteur. Dans le dernier quart, il a appelé une course sur une 4e et 9 yards. Pourquoi ? Sur le drive qui aurait pu donner la victoire à son équipe, il a, à l’inverse, complètement oublié la course, même lorsque son équipe a eu quatre tentatives dans les cinq yards adverses. Il va aussi devoir adapter son plan de jeu pour permettre à Baker Mayfield de se débarrasser plus vite du ballon. Son quarterback vedette s’est retrouvé trop souvent à lancer le ballon en tentant d’échapper à la pression.

Cam Newton pourrait avoir chaud ?

Ron Rivera l’a rapidement assuré, Cam Newton reste le titulaire des Panthers lorsqu’il est en bonne santé. Mais à sa place, on ne trainerait pas trop longtemps sur le banc. Parce que Kyle Allen a livré un match bien plus tranchant (19/26, 261 yards, 4 TDs) que ce que l’ancien MVP a proposé depuis longtemps.

L’an dernier, il avait déjà livré un bon match contre les Saints (16/27, 228 yards, 2 TDs). Allen n’a pas les jambes, les muscles ou la capacité d’improvisation de Newton, mais il déroule proprement le plan de jeu. Et parfois, c’est déjà une bonne base. Il ne faut pas enterrer un joueur comme Newton, mais Carolina a désormais une doublure solide pour lui mettre un coup de pied aux fesses.

Dan Quinn aussi

Et si c’était lui, le premier coach viré ? Pendant que Gardner Minshew sauve la tête de Doug Marrone, Dan Quinn s’enfonce à Atlanta. Son équipe a complètement raté son début de match dimanche contre les Colts et elle n’est jamais sortie du trou. Le contraste avec un groupe d’Indianapolis magistralement coaché par Frank Reich était d’ailleurs saisissant.

Tous les principaux assistants de Quinn ont été virés après la saison dernière. Le prochain, c’est lui. Et ça ne se présente pas bien.

Les Chiefs sont tellement fun !

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 2:20 MIN 1.06 pariez 5.6 WAS
27 Oct à 19:00 ATL 3 pariez 1.27 SEA
27 Oct à 19:00 BUF 1.7 pariez 1.88 PHI
27 Oct à 19:00 CHI 1.38 pariez 2.5 LAC

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR