Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

49ers – Steelers (24-20) : oui, c’est possible de gagner en perdant cinq fois le ballon…

La preuve avec les 49ers.

San Francisco 49ers (3-0) – Pittsburgh Steelers (0-3) : 24-20

Et de trois ! Invaincus depuis le début de la saison, les 49ers ont enchaîné un troisième succès consécutif ce dimanche, le premier à domicile, face à une équipe de Pittsburgh qui est sur une trajectoire complètement opposée.

Cette victoire, elle relève presque du miracle puisque San Francisco a multiplié les pertes de balle (cinq au total dans ce match). Mais grâce à une défense solide et une fin de match à leur avantage, les 49ers ont assuré l’essentiel. Les Californiens ont quand même été dominateurs globalement avec 36 minutes de possession, et 436 yards au compteur (268 à la passe, 168 à la course) contre seulement 239 pour Pittsburgh.

San Francisco multiplie les cadeaux

Habituellement, quand une équipe perd cinq ballons dans un match, elle ne gagne pas. Alors quatre turnovers sur les cinq premiers drives de la rencontre, c’est défaite assurée non ? La preuve que non. Les 49ers ont enchaîné les cadeaux en début de match, avec deux interceptions et deux fumbles. Et encore, heureusement que San Francisco a recouvert un autre fumble sinon ça aurait été la totale pour les Californiens. Mais malgré toutes ces maladresses, les 49ers n’ont pas coulé et ils peuvent remercier leur défense, très solide durant ce passage vraiment compliqué.

Les Steelers, guidés par le jeune quarterback Mason Rudolph (14/27 à la passe, 174 YDS, 2 TD, 1 INT) en l’absence de Ben Roethlisberger, n’en profitent pas vraiment et repartent avec seulement six points au compteur. Oui, deux petits field goals alors qu’il y avait moyen de véritablement prendre les commandes de la rencontre. Pittsburgh galère notamment à convertir ses troisièmes downs et doit donc se contenter du minimum.

Les attaques se révoltent

Après une première mi-temps dominée par les défenses avec un score de 3-6 pour les Steelers, le troisième quart-temps est plus à l’avantage des attaques. Pourtant, ça commence avec une interception de K’Waun Williams, qui donne un coup de boost aux 49ers. Suite à ce turnover, San Francisco inscrit le premier touchdown du match grâce à Jeff Wilson Jr. (8 courses, 18 YDS, 2 TD), qui trouve la end zone sur une course d’un yard (10-6).

Trois drives plus tard, c’est l’attaque des Steelers qui se réveille avec LE big play de cette rencontre. Dans le dur depuis le début du match, Mason Rudolph lance JuJu Smith-Schuster (3 REC, 81 YDS, 1 TD) et ce dernier fait alors la différence. Le receveur numéro un de Pittsburgh trouve l’ouverture dans la défense adverse et finit sa course dans la end zone pour un superbe touchdown de 76 yards (10-13).

La réaction des 49ers arrive directement. Jimmy Garoppolo (23/32 à la passe, 277 YDS, 1 TD, 2 INT, 1 fumble perdu) et ses coéquipiers de l’attaque réalisent un drive de dix jeux pour 75 yards grâce à une belle alternance course – passe. Et encore une fois, c’est Jeff Wilson Jr. qui se retrouve à la conclusion et qui redonne l’avantage à son équipe (17-13).

Une fin de match à rebondissements

Ceux qui aiment le suspense et les retournements de situation ont été gâtés avec la fin de match entre les 49ers et les Steelers. Cette fin de match, c’est un peu un mix des trois autres quart-temps, avec des turnovers, des touchdowns et deux équipes qui se répondent.

D’abord, il y a les Steelers qui reprennent les devants. Le cornerback de San Francisco Jason Verrett est dominé à deux reprises, avec d’abord une pass interference de 32 yards, puis un touchdown de 39 yards accordé au receveur Diontae Johnson (3 REC, 52 YDS, 1 TD). En tête 17-20, Pittsburgh prend une toute petite option sur le match quand les 49ers perdent un nouveau ballon sur un mauvais snap. Mais les hommes de Mike Tomlin sont incapables de gérer leur avance.

En effet, les Steelers perdent le ballon à leur tour sur le drive suivant à travers un fumble de James Conner (13 courses, 43 YDS, 1 fumble perdu). Et derrière, San Francisco en profite grâce notamment à une pénalité qui permet à la série de se poursuivre. Deux jeux plus tard, Garoppolo trouve Dante Pettis (4 REC, 20 YDS, 1 TD) dans la end zone. 24-20 pour les 49ers à une minute de la fin, Pittsburgh n’arrivera pas à s’en remettre.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Déc à 20:00CAR2.85pariez1.3SEA
15 Déc à 20:00CIN4pariez1.15NE
15 Déc à 20:00DET2.5pariez1.38TB
15 Déc à 20:00GB1.38pariez2.5CHI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR

Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1