Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Los Angeles Rams Résumés Tampa Bay Buccaneers

Rams – Buccaneers (40-55) : Jameis Winston et Shaq Barrett font exploser Los Angeles

Les Rams ont failli arracher un match fou, mais ils ont été crucifiés par un de leurs anciens joueurs.

Los Angeles Rams (3-1) – Tampa Bay Buccaneers (2-2) : 40-55

Une soirée D’abord largement devant au score, les Buccaneers d’un très bon Jameis Winston (28/41, 385 yards, 4TD, 1INT) ont progressivement vu les Rams revenir au score. Une remontée telle que les Rams ont eu la balle d’égalisation à près de deux minutes de la fin.

Sauf que sous la pression de l’inarrêtable Shaq Barrett (1 sack, 1 fumble forcé, 1 interception, 2 passes déviées), Jared Goff (45/68, 517 yards, 2TD, 3INT) perd la balle et voit Ndamukong Suh la récupérer et parcourir 37 yards pour offrir la victoire aux siens. Une victoire éclatante et surprenante sur le score de 55 à 40 !

Départ canon

Il faut dire que les Buccaneers ont démarré à fond. Tampa Bay marque sur sa première série, conduite parfaitement par Winston, et conclue par Peyton Barber au sol (0-7). Mais c’est surtout la défense des Floridiens qui fait la différence avec coup sur coup deux interceptions dans le 2e quart. A chaque fois l’attaque récompense la défense en marquant deux touchdowns (0-21) par l’inévitable Chris Goodwin (12 rec, 172 yards, 2TD).

En étant agressifs en défense et appliqués en attaque, les Buccaneers mènent alors 21 à 0 à la surprise générale et c’est amplement mérité.

Il faut attendre cinq minute avant la mi-temps pour voir l’attaque des Rams enfin se réveiller. Jared Goff fait avancer les siens de manière express et après 3 minutes de possession, c’est Todd Gurley (5 courses, 16 yards, 2TD) qui profite de bon blocs pour parcourir les 13 yards jusqu’à la end zone (7-21).

Les Rams confirment leur regain de forme offensive en revenant à une possession d’écart sur leur série suivante quand Gerald Everett est trouvé pour le touchdown (14-21). Le souci vient en revanche de la défense et du backfield défensif. Celui-ci se fait découper par Winston et surtout Goodwin, qui continue de maltraiter ses vis à vis et accumule les yards. Cela permet aux Buccaneers de marquer un nouveau touchdown (14-28) après 11 jeux et 75 yards par l’intermédiaire de Ronald Jones (19 courses, 70 yards, 1TD) et à une minute de l’entracte.

Mais Los Angeles parvient encore à attaquer vite et remonter suffisamment de terrain pour ajouter un field goal et revenir à 17-28 au moment de rentrer aux vestiaires.

Pour débuter la seconde mi-temps, les Rams pensent trouver la bonne solution en privant leur adversaire de la balle avec un drive de plus de 6 minutes, même si la conclusion est un peu ratée avec juste un field goal (20-28). Ceci étant, cela ne perturbe pas tant que ça les Buccaneers qui répondent avec un coup de pied (20-31) de 58 yards sur la série suivante !

Encore mieux, la défense répond de nouveau présent avec une interception sur 4e&2 de Shaq Barrett (9 sacks cette saison). Un turnover que l’attaque de Tampa bonifie avec un nouveau touchdown lancé par Winston et capté par Cameron Brate. A 15 minute de la fin, les visiteurs mènent 38 à 20 face aux Rams.

Un quatrième quart-temps de folie

Les Rams n’ont plus le choix et doivent se lancer à toute vitesse s’ils veulent remonter leur retard. Un constat qu’ils parviennent en partie à mettre en place dès la série suivante avec un touchdown de Gurley en à peine deux minutes (27-38).

Le soucis c’est qu’encore une fois les locaux se font avoir par leur défense et un Marcus Peters parti à la pêche aux crabes, en voyant un Winston, parfait ce soir, régler la mire et trouver Mike Evans pour un touchdown (27-45) de 67 yards… Et c’est bien dommage car offensivement les Rams maintiennent l’espoir avec un touchdown de 29 yards (34-45) de Cooper Kupp à 9 minutes de la fin.

Alors qu’il était parfait jusque là (évaluation parfaite, 4TD…), c’est le moment choisi par Winston pour connaître sa déconnexion hebdomadaire et envoyer une bien vilaine passe dans les bras de Marcus Peters qui transforme le turnover en touchdown (40-45 car conversion à deux points ratée).

Pas le temps de ressasser pour le quarterback qui est de nouveau sur le terrain. Cette fois la série se passe mieux et les visiteurs ajoutent un field goal (40-48) pour se donner une chance de gagner à 2 minutes et 35 secondes de la fin.

Les efforts offensifs de Tampa sont récompensés par une nouvelle grosse action défensive et le touchdown de Ndamukong Suh pour assurer la victoire sur le score de 55 à 40 après un 4e quart avec 44 points marqués au total ! Si depuis le début de la saison l’effet Todd Bowles était visible en défense, cette fois c’est bien l’effet Arians qui s’est vu avec une attaque explosive menée parfaitement par Jameis Winston et ses cibles.

Côté Rams, c’est une soirée cauchemar : les rivaux de division (49ers et Seahawks) passent devant ou reviennent à égalité, la défense a perdu ses bonnes résolutions et Jared Goff continue d’inquiéter…

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
9 Déc à 3:20LAR1.7pariez1.88SEA
10 Déc à 3:15PHI1.18pariez3.65NYG
13 Déc à 3:20BAL1.06pariez5.6NYJ
15 Déc à 20:00DET2.3pariez1.45TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu


Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1