Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type 0

L’équipe type de la semaine 4 : Nick Chubb s’échappe

Le running back des Browns grimpe de plus en plus dans la hiérarchie de son poste

L’équipe type de la semaine 4 : Nick Chubb s’échappe

Attaque

Quarterback : Jameis Winston, Tampa Bay Buccaneers (28/41, 385 yards, 4 touchdowns, 1 interception)
Et si Bruce Arians avait trouvé la formule ? Il ne faut pas s’enflammer trop tôt, Mais Jameis Winston a réussi en semaine 4 l’une des meilleures performances sa carrière. Certes, il reste quelques vilaines passes à effacer, mais la performance générale était très intéressante. À confirmer.

Running back : Nick Chubb, Cleveland Browns (20 courses, 165 yards, 3 touchdowns)
Nick Chubb a été très performant sur toute la rencontre en trouvant 3 fois la end zone, mais c’est avec son touchdown de 88 yards qu’il a fait littéralement exploser le run stop des Ravens. Chubb confirme match après match qu’il est une valeur sûre au poste de running back.

Receveur n°1 : Davante Adams, Green Bay Packers (10 réceptions, 180 yards)
Gros match du receveur des Packers lors de cette semaine 4, mais cela n’a pas suffi pour faire gagner son équipe face à Philadelphie. Adams a su se rendre disponible pour Aaron Rodgers, mais ce dernier ne l’a pas trouvé dans les moments importants ni dans la end zone.

Receveur n°2 : Chris Godwin, Tampa Bay Buccaneers (12 réceptions, 172 yards, 2 touchdowns)
Godwin Devient un joueur de plus en plus intéressant au fil des semaines. Désormais, avec Mike Evans à ses côtés, c’est un peu comme si les Buccaneers avaient deux receveurs numéro 1.

Receveur n°3 : A.J. Brown, Tennessee Titans (3 réceptions, 94 yards, 2 touchdowns)
Comme depuis plusieurs années, Tennessee est sur courant alternatif depuis le début de la saison. L’une des bonnes surprises reste le receveur A.J. Brown qui a bien aidé les Titans à démarrer le match sur les chapeaux de roues. Il est en train de rapidement devenir la cible préférentielle de Marcus Mariota.

Tight end n°1 : Austin Hooper, Atlanta Falcons (9 réceptions, 130 yards)
Si Julio Jones et les autres receveurs n’ont pas particulièrement brillé cette semaine 4, Austin Hooper a lui su se glisser entre les lignes des Titans et se rendre disponible pour Matt Ryan. Belle performance du tight end qui est malheureusement insuffisante pour ramener la victoire son équipe.

Ligne offensive : Philadelphia Eagles
Critiquée depuis le début de l’année, la ligne offensive des Eagles a réussi avec brio à stopper le pass rush très en forme des Packers. De plus, elle a permis au jeu au sol de véritablement s’installer pour la première fois de cette saison.

Défense

Interior defensive lineman : Cameron Heyward, Pittsburgh Steelers (6 plaquages dont 2,5 sacks, 1 fumble forcé)
Heyward a martyrisé la ligne offensive des Bengals lors du Monday Night Football. 2,5 sacks et un fumble forcé, une performance plutôt rare depuis l’intérieur de la ligne défensive. Les années passent, mais Cameron Heyward ne semble pas baisséer de niveau ni d’intensité.

Interior defensive lineman : Eddie Goldman, Chicago Bears (2 plaquages)
Absolument dominant face à la course, Goldman a également permis Nick Williams et Khalil Mack de trouver des brèches dans la ligne offensive des Vikings. Il fait parti de ces joueurs qui ne noircissent pas toujours la feuille de statistiques, mais dont le travail est absolument primordial à la réussite de leur équipe.

Edge : Mario Addison, Carolina Panthers (4 plaquages dont 2 sacks)
L’impression que Mario Addison est depuis toujours dans la défense de Panthers, l’impression également qu’il est toujours performant. L’edge rusher en est en effet à sa sixième saison consécutive à plus de 5 sacks (5,5 en 2019). Il fait preuve d’une rare régularité à son poste et c’est pourquoi les Panthers le garde depuis si longtemps.

Edge : Kyle Van Noy, New England Patriots (8 plaquages dont 2 sacks, 2 fumbles forcés)
Kyle Van Noy est semble-t-il de retour à son niveau des playoffs 2018. Il réussit l’action du match en déviant le bras de Matt Barkley, ce qui permettra à Jamie Collins d’intercepter le ballon.

Linebacker n°1 : Jamie Collins, New England Patriots (4 plaquages dont 1 sack, 1 interception)
Extrêmement bien employé dans le système défensif des Patriots, Il est très dangereux sur le blitz et très discipliné en couverture. Toutefois, sa plus grande qualité semble être le fait d’avoir toujours les yeux au bon endroit. Il a en effet réussi l’interception qui a scellé la victoire des Patriots et son utilisation en tant qu’espion de Josh Allen a été redoutable car le quarterback des Bills a été incapable de battre les Patriots depuis sa poche.

Linebacker n°2 : De’Vondre Campbell, Atlanta Falcons (17 plaquages, 2 fumbles forcés)
Malgré la mauvaise performance de son équipe, De’Vondre Campbell a été énorme pour la défense des Falcons. En plus de ses 17 plaquages, Il a été excellent en couverture n’autorisant qu’un yard sur les 3 fois où il gardait la cible d’une passe et a forcé 2 fumbles.

Linebacker n°3 : Joe Schobert, Cleveland Browns (17 plaquages dont 1 sack)
Si vous regardez un match de Cleveland et que vous cherchez le ballon, regardez Joe Schobert car il en est rarement très loin. Encore une fois, le linebacker des Browns a été une machine à plaquer, ce qui a bien aidé les Browns à décrocher une victoire importantissime dans la course à l’AFC Nord.

Cornerback n°1 : Quinton Dunbar, Washington Redskins (3 plaquages, 2 interceptions)
Cibler trois fois, le cornerback des Redskins n’a autorisé aucun yard et à intercepté Daniel Jones à deux reprises. À défaut de voir un Josh Norman flamboyant, Dunbar répond présent en ce début de saison pour Washington.

Cornerback n°2 : J.C. Jackson, New England Patriots (2 plaquages, 2 interceptions)
Et oui, encore un défenseur de New England, mais il faut bien dire que sans une défense de fer, les Patriots auraient concédé leur première défaite de la saison à Buffalo. J.C. Jackson a été particulièrement efficace en interceptant deux fois Josh Allen en début de match.

Free safety : Jermaine Whitehead, Cleveland Browns (8 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception)
Deux big plays pour le safety des Browns. Une interception et un fumble forcé qui ont été décisif dans la victoire des Browns en terrain rival. À noter, il ne s’est pas fait enrhumé par Marquise Brown, ce qui est déjà une performance en soi.


Strong safety : Vonn Bell, New Orleans Saints (10 plaquages, 1 fumble forcé)
Absolument partout sur le run stop, Vonn Bell a été l’un des artisans principaux de la victoire des Saints face aux Cowboys lors du Sunday Night Football. Il est resté très discipliné et a stoppé à plusieurs reprises Ezekiel Elliott, son ancien coéquipier d’Ohio State sur lequel il a notamment forcé un fumble.

Équipes spéciales

Punter : Wil Lutz, New Orleans Saints
Wil Lutz est de facto le meilleur joueur d’équipe spéciale de cette semaine car il a marqué tous les points de son équipe. En effet, les 12 points inscrits par les Saints ont été l’oeuvre de leur kicker.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR