Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Arizona Cardinals Cincinnati Bengals Résumés

Bengals – Cardinals (23-26) : Première victoire pour les oiseaux du désert

Les Cardinals ont su garder le contrôle d’une partie où les Bengals ont cru au comeback. Le réveil tardif des tigres a été éteint par Kyler Murray dans les dernières secondes.

Cincinnati Bengals (0-5) – Arizona Cardinals (1-3-1) : 23-26

C’est trop peu trop tard pour des Bengals qui se sont réveillés en fin de partie et ont recollé au score pour offrir un semblant de suspens à deux minutes du coup de sifflet final. Mais les mauvais démons trainent, surtout en défense. Grâce à un Kyler Murray (QB, 20/32, 253 yards, 1 TD au sol) décisif, les Cardinals ont profité des faiblesses de Cincinnati et réussissent à remporter la confrontation même si c’est sans réellement briller. L’adversaire du jour a été très faible des deux côtés de la balle, se montrant apathique et impuissant le plus souvent. Malgré tout Arizona a su conclure quand il le fallait, ne tremblant pas au moment fatidique après avoir fait la course en tête tout le match. A la limite de devoir disputer des prolongations, les phoenix ont appuyé là où ça fait mal et sont resté lucides. Cela vaut la première victoire en NFL à Cliff Kingburry et à son jeune protégé.

Le match a été emballé à 50 secondes du terme. Les Cardinals sont sur les 40 yards de Cincinnati, 2e tentative et 6 yards à parcourir. Ils doivent avancer afin de se placer à porter de points, pour tuer le match. Les tigres doivent stopper le drive mais ont été inefficaces en défense toute la partie. Le jeu se lance, la couverture se déploie, et… le cœur de la défense s’ouvre, immense et vide. Kyler Murray s’engouffre dans le trou béant, court pour 24 yards et place son équipe pour la gagne. La bévue qui tue.

Une histoire de coups de pied

Les défenses contre la course sont faibles des deux côtés dès le début de match, les équipes offensives en profitent et n’ont pas à forcer leur stratégie. Ce qui vaut mieux car les deux escouades ne sont pas exemptes de faiblesses. Les Bengals ouvrent le score de trois points grâce à une série construite sur les épaules de Joe Mixon (RB, 19 courses, 93 yards), et restent dans le match avec un second field goal en ayant principalement progressé grâce à une bonne relance de coup de pied. Les Cardinals répondent par un drive de 70 yards conclu à la course par Kyler Murray lui-même, puis prennent l’avantage en rajoutant deux coups de pied.

Cincinnati a du mal à trouver la moindre efficacité aérienne et joue craintivement. L’attaque ne produit que 50 yards en première période. La défense souffre sur tous les aspects du jeu, laissant David Johnson (RB, 17 courses, 91 yards, 3 rec, 65 yards) s’exprimer à son aise. De son côté Arizona manque un field goal courte distance après quelques pénalités et passes relâchées. Pourtant, avec un meilleur coaching, une envie et un allant plus prononcés, une meilleure efficacité, et les oiseaux du désert rentrent aux vestiaires dotés d’une avance de sept points. 6-13 à la mi-temps.

Toujours pas complètement réveillés après la pause, les tigres montrent une nouvelle fois leurs approximations en marquant un field goal plutôt qu’un touchdown. Puis une pénalité de Bobby Hart (OL) annule une bonne réception de Damion Willis (WR, 4 rec, 38 yards). La performance est brouillonne. Même si Tyler Boyd (WR, 10 rec, 123 yards, 1 TD) et Tyler Eifert (TE, 2 rec, 14 yards) trouvent un peu de rythme cela n’empêche pas Cinci de se faire arrêter sur une 4e&1 sur ses propres 40 yards. Une passe de 28 yards pour Pharoh Cooper (WR, 2 rec, 3 yards) en plein milieu du terrain, un nouveau coup de pied, et Arizona retrouve son avance d’un touchdown à l’ouverture de la dernière période, 16-9.

Un réveil tardif

L’électrochoc intervient sur une course extérieure de Chase Edmunds (RB, 8 courses, 68 yards, 1 TD). Le coureur déborde, enquille le long de la touche sur 37 yards et laisse derrière lui la défense tigrée. 23-9, il reste 7 minutes à jouer. C’est maintenant ou jamais pour les Bengals. Alors ils enclenchent le comeback. Andy Dalton (QB, 27/38, 262, yards, 2 TD) se réveille et réduit rapidement l’écart à un score grâce à un touchdown lancé vers Auden Tate (WR, 3 rec, 26 yards, 1 TD). L’excellent B.W. Webb (CB, 2 plaquages, 2 passes défendues) interrompt tout de suite la série de relance d’Arizona, et les Bengals tiennent leur chance de revenir dans la partie. Le momentum a basculé, les tigres sont en colère et ça se voit. D’un coup Boyd déchire la couverture, touchdown égalisateur de 42 yards !

Le stade est plein d’espoir, le public y croit. Mais Kyler Murray décide de conclure. Il dispose du temps suffisant et a compris les faiblesses adverses. Il profite des erreurs de marquages et s’échappe pour 24 yards, laisse l’horloge s’écouler et place Zane Gonzalez (K, 4/5 aux field goals, 2/2 aux transformations) pour une tentative de 31 yards. L’horloge s’écoule, la balle passe entre les poteaux, et Arizona assure sa première victoire, à l’extérieur. De leur côté, les Bengals s’enfoncent.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Oct à 2:15 GB 1.45 pariez 2.3 DET
18 Oct à 2:20 DEN 2.3 pariez 1.45 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR