Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NFL à Londres

Tottenham est un vrai stade NFL, il ne lui manque qu’une équipe

Contrairement à Wembley, Tottenham est totalement prêt à héberger une franchise.

Il y avait un sentiment contradictoire dimanche dernier à Londres, et ce sera probablement encore le cas ce dimanche pour l’affrontement entre les Panthers et les Buccaneers. Contrairement à Wembley, le Tottenham Stadium ressemble à une véritable enceinte NFL. La différence, c’est le pelouse spécialement prévue pour le football américain, située en-dessous de celle des footballeurs de Tottenham. Contrairement à Wembley, pas de glissades, pas de morceaux de terre qui volent et des appuis biens meilleurs.

« Je me sentais rapide sur la pelouse », a expliqué Josh Jacobs dans le vestiaire après le match.

Une remarque qui fait toute la différence tant les joueurs ont semblé souffrir sur la pelouse naturelle de Wembley ces dernières années.

Lors de son point presse, Derek Carr a même assuré que le stade, dans son ensemble, était peut-être le meilleur qu’il ait jamais vu, grâce notamment à un soin extrême apporté à tous les détails.

« Chaque pièce dans la laquelle vous entrez est incroyable », a expliqué le quarterback. « Et c’est clairement un des meilleurs stades dans lesquels j’ai mis les pieds au cours de ma vie. Jouer à Wembley était très cool avec les souvenirs des différents matchs joués sur place. Mais c’était incroyable de voir tout ce qu’ils ont fait ici. Première classe. »

« Le stade est magnifique. Même le vestiaire. Tous les petits détails sont soignés », confirmait Jacobs.

Contrairement à Wembley, le Tottenham Stadium dispose de deux véritables vestiaires NFL, capables d’accueillir 53 joueurs avec beaucoup d’espace. Ce n’est pas le cas à Wembley, ou les équipes doivent composer avec deux petits vestiaires, le premier aménagé pour l’attaque, et l’autre pour la défense. Les deux sont reliés par un petit couloir. Rien de bien pratique.

Une foule qui irait dans le même sens

Plus intime que Wembley, l’enceinte à une sacré allure. Les jeux de lumière à chaque touchdown apportaient presque une ambiance de salle de basket.

Ce qui manque, maintenant, c’est une équipe. Car dans les tribunes, l’impression était plus mitigée. Étant donné qu’il y avait à la fois des supporters des Bears et des Raiders, on avait l’impression que chaque équipe était sifflée lorsqu’elle était en attaque.

« Nous sommes entrés sur la pelouse et nous avons été sifflés. Parce qu’il y avait 50% de supporters des Bears. Cela n’avait pas l’air d’un match à domicile », a reconnu Derek Carr lors de son point presse.

Jon Gruden est même allé un peu plus loin, avec humour.

« C’était super. C’était vraiment fun. Mais j’ai trouvé que le public était plutôt pour les Bears, et j’étais très déçu. À tous les gens de Londres, nous allons revenir. »

C’était bien le cas dans le troisième quart lorsque Chicago a enchaîné 21 points. La stade a produit un boucan d’enfer. Imaginez si l’ensemble des supporters avait poussé derrière les mêmes couleurs ?! L’ambiance derrière une franchise NFL locale pourrait être incroyable.

Malheureusement, cela ne semble pas au programme dans un avenir proche. La NFL a pérennisé les rencontres à Londres et regarde désormais vers l’Allemagne et le Canada. Dommage, le potentiel est là.

photo : Tiffany Amisse / TDActu

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR