Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Résumés

Patriots – Giants (35-14) : toujours la défense et les équipes spéciales

Sans un grand Tom Brady mais encore une fois avec une défense de haut niveau et des équipes spéciales capables d’apporter des points, les Patriots restent invaincus.

New England Patriots (5-0) – New York Giants (2-3) : 35-14

Il n’y avait pas une grande attaque des Giants, ni même un bon Daniel Jones (15/31, 161 yards, 1 TD, 3 int), et vraiment pas beaucoup de playmakers en face, mais la défense des Patriots continue d’être le moteur des champions en titre.

New York a été limité à 213 yards, mais surtout les Patriots ont volé quatre ballons. Le dernier a tué le match. Avec un peu moins de 9 minutes à jouer, avec une avance de seulement un touchdown pour les Patriots (21-14), Jamie Collins a arraché le ballon des mains de John Hilliman (11 courses, 38 yards), avant que Kyle Van Noy ne récupère le cuir et file inscrire le touchdown décisif (28-14).

Un KO confirmé par un nouveau stop défensif et un touchdown au sol de Tom Brady (31/41, 334 yards, 1 int, 1 fumble perdu) (35-14).

L’attaque toujours en rodage

S’il a fallu attendre si longtemps la décision, c’est que l’attaque de New England n’a pas livré un grand match. Elle a débuté le match avec un échec de Sony Michel (22 courses, 86 yards) sur quatrième tentative, un punt, une interception, puis deux autres punts. Dans l’intervalle, c’est Chase Winovich qui a ouvert le score en retournant un punt bloqué pour un touchdown (7-0). Car les équipes spéciales, comme la défense, continuent de carburer.

Il a fallu une interception de la défense pour rendre le ballon à Brady à 20 yards de la end zone et lui offrir sa première série offensive bouclée par un touchdown de la soirée (14-0). Mais les Giants ont réagi avec une superbe passe de Daniel Jones pour un touchdown de Golden Tate (6 rec, 102 yards, 1 TD) (14-7) puis en arrachant un ballon à Tom Brady pour aller égaliser (14-14).

Réponse immédiate des champions en titre, avec un long drive bouclé par un touchdown au sol de Brady juste avant la pause (21-14). Les absences de Rex Burkhead et Phillip Dorsett ou la blessure en cours de match de Josh Gordon n’ont pas aidé, mais l’attaque a surtout manqué de rythme et Brady a subi beaucoup de pression, avec trois sacks et six quarterbacks hits. Un field goal manqué par Mike Nugent à 40 yards en deuxième mi-temps n’a pas aidé non plus. Heureusement, Julian Edelman (9 rec, 113 yards) est toujours là.

En deuxième mi-temps, après deux offensives sans résultat, il a donc fallu attendre que Van Noy délivre son équipe.

Intercepté trois fois, Jones n’a pas complété 50% de ses passes. Pas facile quand Saquon Barkley, Wayne Gallman, Sterling Shepard et Evan Engram étaient tous à l’infirmerie.

Même s’il n’a pas été étincelant dans ce match, Tom Brady rentre dans l’histoire en dépassant Peyton Manning sur les yards à la passe en carrière. Il est désormais numéro deux dans l’histoire, derrière Drew Brees.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu