Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 7 : LSU confirme et Georgia tombe de haut

Les matches de la semaine

Oklahoma (6)-Texas (11) : 34 – 27

Hier avait lieu la 115e édition de la rivalité nommée « Red River Showdown » opposant l’université de Texas et celle de Oklahoma. Un stade de Dallas (Cotton Bowl) divisé en deux : un coté orange (Texas) et un autre rouge (Oklahoma). L’occasion d’y voir de nombreux joueurs qui animeront la draft 2020, avec notamment le receveur des Sooners CeeDee Lamb (10 réceptions pour 171 yards, 3 TD), étincelant et incontestable homme du match dans une victoire cruciale d’Oklahoma.

C’est d’ailleurs ce dernier qui va ouvrir le score dans le premier quart-temps, suite à un drive maîtrisé de 66 yards en 10 actions des Sooners (7-0). Si Oklahoma va passer l’intégralité de la partie en tête, les Longhorns font mieux que se défendre et posent de gros problèmes à la défense des Sooners.

Profitant d’un début de match compliqué pour le quarterback Jalen Hurts, coupable d’une interception et d’un fumble en première mi-temps, ils égalisent au troisième quart-temps à 10 partout avec Roschon Johnson (8 courses pour 95 yards et 1 TD) et 2 minutes à jouer. La défense d’Oklahoma, imperméable depuis le début du match vient de céder une première fois.

C’est à ce moment là que le match s’emballe, et que Jalen Hurts redevient décisif (16/28, 235 yards et 3 TDs pour une interception, 17 courses pour 131 yards et 1 TD). Auteur d’une passe magnifique pour CeeDee Lamb, il redonne l’avantage à son équipe (17-10), qui prend 10 points d’avance avec un nouveau field goal. Si Texas répond avec un nouveau touchdown à la course du quarterback Sam Ehlinger (25/37 pour 210 yards, 23 courses et 2 TD), la défense des Longhorns ne répond plus et Oklahoma prend le large 34 à 20 avec deux nouveaux touchdowns (34-20). Texas sauvera l’honneur mais c’est bien l’ancienne faculté de Kyler Murray qui l’emporte logiquement dans une deuxième mi-temps folle.

Flea flicker et touchdown de CeeDee Lamb

LSU (5)-Florida (7) : 42-28

Confrontation entre équipes de la conférence SEC, la plus relevée du pays. Les Tigers de LSU recevaient les Gators de Florida pour un match importantissime dans la course aux playoffs (quatre places qualificatives).  Et le choc a tenu toutes ses promesses. Dans un Tiger Stadium en fusion, les deux équipes se rendent coups pour coups. LSU ouvre le score sur son second drive alors que le premier s’est terminé par un field-goal manqué. Florida égalise avec une réception de Trevon Grimes. Puis LSU reprend les devants avec une passe de Joe Burrow pour sa cible numéro 1 : le joueur de seconde année Ja’marr Chase (127 yards et 2 touchdowns). L’intensité montre encore d’un cran avec l’égalisation de Florida grâce à une réception acrobatique, et un brin chanceuse, de son coureur Lamical Perine.

A quatre minutes de la mi-temps, une course de Clyde Edwards-Helaire donne à nouveau l’avantage aux Tigers : 21-14. Et alors que quelques minutes plus tôt, le safety Grant Delpit évite un touchdown en éjectant le ballon des mains du tight-end Kyle Pitts (108 yards), il ne peut rien sur le dernier drive de Kyle Trask : il reste quatre secondes à jouer au moment où Van Jefferson attrape le cuir dans la zone décisive. 21 partout. Mi-temps. Et quelle mi-temps !

La seconde repart sur les même bases avec un touchdown de Florida sur leur première possession. Une seconde réussite pour le receveur Van Jefferson. Les deux attaques continuent de prendre le dessus sur les défenses et le chassé-croisé se poursuit jusqu’au premier sack de la soirée signé Marcel Brooks pour LSU. Un tournant dans ce match suivi d’un autre, toujours par la défense des locaux avec une interception de la nouvelle sensation de DBU : Derek Stingley jr. LSU s’impose finalement 42 à 28 avec un Joe Burrow montant encore sa cote auprès des scouts NFL avec un impeccable 21 sur 24 et trois touchdowns.

Autres principaux résultats

La grosse surprise nous vient de la conférence SEC, où les Gamecocks de South Carolina sont venus gagner chez les Bulldogs de Georgia, classés pourtant 3e du pays. Victoire en prolongation 20 à 17 grâce notamment à une défense ultra efficace, symbolisée par l’interception retournée pour touchdown d’Israel Mukuamu. Georgia et Jake Fromm (28/51, 295 yards et 1 TD pour 3 interceptions), auteur d’une prestation catastrophique, viennent peut-être de perdre tout espoir de disputer les phases finales du championnat.

Dans la conférence ACC, Miami s’impose face à Virginia (20). Pour les Hurricanes Floridiens, N’Kosi Perry connaissait sa première titularisation de la saison : 182 yards, un touchdown à la passe et un autre à la course. En milieu de second quart-temps, alors que le score est toujours nul et vierge, Miami orchestre sa victoire avec une course après réception de DeeJay Dallas. La défense de Miami faisant le reste : 17 à 9. À noter la sortie sur blessure du cornerback star de Virginia, Bryce Hall. Toujours en ACC, Duke a facilement disposé des Yellow Jackets de Georgia Tech (41-23) malgré un Quentin Harris décevant (11/20, 176 yards).

Toujours en conférence ACC, Clemson (2) recevait Florida State. Si les Tigers de Caroline du sud sont devenus un ogre depuis une décennie, l’université de Tallahassee (à l’ouest de Jacksonville) ne l’est plus. Et cela s’est une nouvelle fois vu : 45 à 14 en faveur de Clemson. Le quarterback Trevor Lawrence (17/25 pour 170 yards, 3 TDs et une interception) et le coureur Travis Etienne (17 courses pour 127 yards) confirmant leur statut de superstar. Clemson a fait tourner en utilisant trois quarterbacks : Trevor Lawrence mais aussi Chase Brice et Taisun Phommachanh.

Deuxième match avancé, Colorado à Oregon (13) s’est joué dès vendredi. Cette confrontation entre équipes de la Pac 12 (côte ouest) permettait d’une nouvelle fois jauger du niveau du quarterback Justin Herbert. Si les 18 passes complétées sur 34 tentées ne lui donnent pas un pourcentage avantageux, certains de ses lancers ont une nouvelle fois confirmé son statut de possible numéro un de la prochaine draft.

Le match ? Quel match ? Oregon s’impose 45 à 3. Deux touchdowns à la passe dont un en direction du talentueux tight-end Jacob Breeland. La défense de Colorado s’est également littéralement fait marcher dessus avec 171 yards à la course pour CJ Verdell alors que son compère coureur Cyrus Habibi-Likio inscrivait 3 touchdowns au sol. Et ce, malgré une nouvelle performance de l’excellent linebacker des Buffaloes, Nate Landman et ses 14 plaquages. Justin Herbert reste sur une impressionnante série de 34 matchs avec au moins un touchdown à la passe.

En conférence Big Ten, Michigan State et sa défense se rendait dans le Wisconsin (8) pour tenter d’y stopper l’inarrêtable coureur Jonathan Taylor (deux touchdowns). En vain. Défaite sans appel 38 à 0. Malgré un nouveau bon match de son middle linebacker avec 7 plaquages dont un pour perte : Joe Bachie tourne à une moyenne de 10 plaquages par match et en six matchs 2019, il en a réussi 8,5 pour pertes dont 3,5 sacks. La défense des Badgers elle, n’a concédé que 149 yards et provoqué 2 pertes de balles, dont une interception retournée pour touchdown. La défense de Wisconsin est la première depuis 1993 à n’autoriser que 29 points en six matchs.

Dans un autre match de la conférence Big Ten Michigan a battu Illinois 42 à 25, malgré un retour incroyable des Fighting Illini de 28-0 à 28-25. Toujours dans le nord du pays, ce sont les universités de Penn State (10) et de Iowa (17) qui tentaient de rester dans la course derrière les intouchables de Ohio State (en bye week). Match défensif, 17 à 12 pour les Nittany Lions de Pennsylvanie, avec néanmoins la course après réception au final spectaculaire de l’explosif KJ Hamler.

En plus de la confrontation entre LSU et Florida, la SEC proposait un autre duel entre programmes classés : Alabama (1) sur le terrain de Texas A&M (24). Le fameux douzième homme des Texans n’aura pas suffit à stopper l’armada des Crimson Tide : Tua Tagovailoa (21/34, 293 yards et 4 TDs, pour une interception) et ses receveurs ont eu raison d’une valeureuse équipe des Aggies qui s’incline 45 à 28.

En AAC Cincinnati a tenu son rang face à Houston (38-23), avec un Desmond Rider décisif (14/24 pour 263 yards, 3 TDs pour une interception). Mais la surprise du soir dans la conférence est la défaite de Memphis (23) face aux Temple Owls. Première défaite de la saison, sur le score de 30 à 28, notamment à cause de 4 pertes de balles des Tigers, les Owls capitalisant par l’intermédiaire d’Anthony Russo (20/33, 224 yards et 2 TDs) pour faire la différence. Le cornerback Harrison Hand a fait parler de lui avec 9 plaquages, une interception et un fumble forcé.

Encore une rivalité historique avec la 91e rencontre entre les universités de Notre Dame (9) et les Californiens de USC. Ce sont les catholiques qui s’imposent : 30 à 27. La connexion Quarterback-TightEnd entre Ian Book et Cole Kmet fonctionne de mieux en mieux. Et si la blessure tôt dans la saison du coureur titulaire Jafar Armstrong semblait un coup dur, Tony Jones prouve encore une fois qu’il est mieux qu’un remplaçant (176 yards). Chaque équipe a eu sa mi-temps avec 24 points inscrits en deuxième période par les Trojans de USC.

Historique et non anecdotique : pour la première fois de son histoire, l’université de BYU (dans l’Utah) a aligné un quarterback afro-américain. Jaren Hall et son touchdown n’a cependant pu empêcher la défaite des siens à South Florida 27-23.

Actions de la semaine

North Carolina State s’impose à domicile contre Syracuse avec notamment ce joli jeu feinté :

Jason Huntley alias « la toupie de New Mexico State » qui donne le tournis à la défense de Central Michigan.

Jouons à « Où est Charlie ? » (version facile)

La réception de Tyler Lockett contre les Rams était magnifique. Denzel Mims en donne sa version.

Israel Mukuamu rend hommage à Stephon Gilmore, un ancien de South Carolina, avec une interception retournée pour un touchdown.

La semaine prochaine

La conférence SEC sera en feu avec les confrontations entre Florida et South Carolina, LSU à Mississippi State, Kentucky à Georgia et Ole Miss recevant Texas A&M. Jim Harbaugh jouera peut-être sa place à la tête de Michigan avec un déplacement toujours périlleux à Penn State et son stade de 106 000 places. Justin Herbert devra lui confirmer face à la défense de Washington, un match décisif dans la course au titre de conférence. Toujours dans la Pac 12, Arizona State se déplace à Utah dans un match décisif pour le classement de division.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
19 Nov à 3:15 LAC 2.85 pariez 1.3 KC
22 Nov à 3:20 HOU 1.4 pariez 2.45 IND
24 Nov à 20:00 ATL 1.35 pariez 2.6 TB
24 Nov à 20:00 BUF 1.35 pariez 2.6 DEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une