Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New England Patriots New York Giants Super Bowl

Super Bowl XLVI – Les pronostics de la rédaction

A la veille du grand match, notre équipe a étudié le Super Bowl dans tous les sens. Il est donc temps pour tout le monde de livrer son pronostic. N’hésitez pas à nous laisser les vôtres dans la section commentaires.

Alain Mattei (newseur, podcast) – New England Patriots
Sur le papier, les Giants semblent avoir légèrement plus d’atouts. C’est pour cette raison que je mise sur New England. Bill Belichick et Tom Brady ont gagné des Super Bowl accrochés par le passé. Tous les deux vont aussi avoir envie de venger l’affront subi en 2008. Ils auront beau dire le contraire, cette défaite est un élément de motivation supplémentaire. Le coach va donc s’appliquer comme jamais sur son plan défensif pendant que le quarterback va vouloir disséquer la défense des Giants. Brady a l’avantage cette fois de s’appuyer sur un jeu de passe courtes et donc plus rapides qui lui permettra de subir un tout petit peu moins la pression du pass rush adverse. Ça ne sera pas facile, mais les Patriots pourraient remporter ce match à l’arrachée juste pour que j’ai le plaisir de voir Raphaël porter un maillot de Tom Brady pour le prochain podcast. 24-17 New England.

Eli Manning et les Giants semblent être les favoris sur le papier mais ils ne sont pas les plus choisis dans les pronostics.

Raphaël Masmejean (newseur, podcast) – New York Giants
Le coeur dit Giants et la raison aussi ! En effet je vois les Giants de nouveau battre les Patriots comme en saison régulière. L’équipe de New-York me semble plus équilibrée dans tout les compartiments de jeu : son attaque est bonne avec un quarterback de plus en plus solide, des receveurs très bon et sa défense est portée par un pass rush quasiment aussi féroce que leur dernier Super Bowl. Le match risque de se joueur sur la capacité des défensives backs de chacune des deux équipes à limiter le jeu de passe de l’autre. Les Giants compteront en plus sur l’aide de leurs coureurs, meilleurs que ceux des Patriots. Encore une fois le match serra serré et encore une fois les Giants l’emporteront, score : 17-21 en faveur des Giants.

Johan Devaux (newseur) – New England Patriots
Bien que la raison se range dans le camp des Giants, je vais y aller avec leurs adversaires de la Nouvelle-Angleterre. Je veux pouvoir dire que « Certains ont eu la chance de connaître la période dorée des 49ers, d’autres celle des Patriots. » Et préciser que je suis de la 2ème génération.
Sur le papier, les Giants ont l’avantage dans la majorité des secteurs de jeu et sont, à mon sens, les favoris de ce Super Bowl. Malgré tout, Tom Brady n’a plus la pression d’une saison parfaite à 19 victoires et le système offensif de la Nouvelle-Angleterre a changé depuis 2007 et repose aujourd’hui sur leurs TE’s. Aaron Hernandez et Rob Gronkowski feront la différence dans ce match, offrant des opportunités à Wes Welker et BenJarvus Green-Ellis de tromper la défense des Giants.

Benoit Jamet (chroniqueur) – New England Patriots
La grosse majorité des acteurs ont changé mais les principales stars sont toujours là. Brady vs Manning, Belichick vs Coughlin, le pass-rush des Giants vs Matt Light, le match ne devrait finalement pas être très éloigné de celui de février 2008. Mais si l’attaque des Patriots reposait beaucoup sur la relation Brady/Moss, celle de cette année est fondée sur la capacité des Tight-Ends des Patriots à recevoir la balle et à gagner des yards ensuite dans le dos des linebackers (zone où allait rarement Moss). La capacité d’Hernandez (MVP du match) à jouer comme un véritable receveur devrait aussi faire mal à une arrière-garde New Yorkaise faible. Enfin, de moins grandes distances sur passes veulent aussi dire moins de temps dans la poche pour Brady, ce sera peut-être l’argument salvateur pour New England contre le pass-rush ultra-performant des Giants. De l’autre côté, Manning est à son meilleur niveau et il devrait pouvoir trouver ses receveurs sans trop de problèmes. Néanmoins, Kyle Arrington devrait pouvoir voler au moins un ballon et les linebackers devraient pouvoir tenir la route, si Bradshaw ne commence pas à faire son show. Un shoot-out gagné par les Patriots 34-31 sur un coup de pied de Gostkowski à quelques secondes de la fin, ce serait la signature des Patriots autant que le retour de karma pour la victoire des Giants au Superbowl XXV.

Philippe Barcellona (chroniqueur) – New England Patriots
Objectivement, les Giants partent favoris. Ils sont plus complets, disposent d’un meilleur pass-rush, et d’un jeu au sol qui reste dangereux même si cette saison n’a pas été géniale de ce côté là. New York est sur une meilleure série, après avoir gagné deux matches compliqués à l’extérieur, et a comme en 2008 ce supplément d’âme qui lui permet de ne jamais rien lâcher. Du coup, ils me paraissent globalement mieux armés pour l’emporter. Mais je vais pencher du côté des Patriots malgré tout. Ils arrivent sur la pointe des pieds, en toute humilité, et à les écouter on en oublierait presque qu’ils ont survolé leur conférence. A l’inverse des Giants, débarqués en playoffs un peu à l’arrache, et qui plastronnent après leurs belles victoires. Belichik et Brady ne le disent pas, mais il y a forcément un sentiment de revanche qui les anime. Leur talent est immense, et je pense que cela influera sur le déroulement du match. Je ne serais pas surpris s’ils tentent une quatrième compliquée. Si ça rentre, c’est gagné. Et puis il y a Chad Ochocinco. Si transparent cette saison, je le vois bien être impliqué et déstabiliser le plan de jeu défensif des Giants. Victoire de New England 31-24.

Tom Brady va-t-il résister à la pression défensive des Giants ?

Camille Saraben (réalisateur du podcast) – New York Giants
Je ne crois plus à un match de favoris ; dès qu’on pense tenir le favoris, on trouve un moyen d’éprouver son concurrent. Si j’avais vu la victoire des Giants lors du dernier Superbowl, je me trouve bizarrement plus démuni cette fois-ci. Je penses que la différence pourrait venir du game-plan des deux défenses. Comment chacune d’elles va combler ses lacunes sur ce « simple » match. Comment empêcher l’attaque adverse, aérienne et spectaculaire dans les deux cas, de répondre coup sur coup à tout écart de point. Cependant, il me semble qu’il est plus simple dans ce genre de match, de contrôler deux top tight end plutôt que trois top receveur. De même, Tom Brady restera plus sensible et fragile à la pression défensive qu’Eli Manning qui a montré contre les 49ers, qu’il faut presque un Ben Roesthlisberger sur ce point.
Pour le score, je prédis un peu plus de point au total ainsi qu’un plus grand écart au final, toujours en imaginant un match plus aérien que terrestre. Giants 31-24 Patriots

Guillaume « KLN » Soquet (Podcast) – New England Patriots
Le Super Bowl ne s’est que très rarement joué comme l’annonçait les analyses et les spécialistes et le pronostiquer est plutôt une question d’instinct. Mon instinct me fait choisir les Pats. Belichick est capable de motiver son équipe, il perd très rarement deux fois contre la même équipe. Tom Brady va être en mode rancunier et la ligne défensive peut contrôler le match. Les Giants sont favoris quoi que disent les bookmakers, ils seront en confiance, ils ont déja battu New England. La motivation et du côté de Boston. Les Patriots ont été capable de courir sur Baltimore, ils devraient pouvoir contrôler le match contre NY et le temps de possession devrait faire la différence sur ce match. Etonnamment avec cette bataille des Elite QB, je pense que l’équipe qui courra le mieux gagnera ce match et je pense que New England prévaudra dans ce secteur du jeu. 23-17 Pats

Julien Papachristou (newseur) – New York Giants
Les favoris de ce 46e Superbowl, contrairement à ce que qu’indiquent les bookmakers, sont selon moi les Giants. Après une qualification in-extremis en PO, ils ont enchaîné 3 matchs très convaincants, plus particulièrement au niveau de la rigueur. Eli, cité comme irrégulier les années précédentes n’a fait aucune erreur dans ce parcours et a sans doute passé un cap. Et aidé par les WR de haut niveau des Giants cela continuera probablement dimanche. Le plan offensif des New Yorkais parait simple et identique aux derniers matchs. S’appuyer au maximum sur Bradshaw et Jacobs dans les tranchées et avancer grâce aux espaces créés par Nicks et Cruz. Face au secondary limite des Patriots cela va forcément fonctionner. Coté défense, la ligne ultra agressive parviendra la plupart du temps à limiter Brady et ses TE. Chez les Pats la solution serait de garder le plus longtemps possible sur le terrain la défense des Giants et ainsi la fatiguer au maximum. Mais avec un jeu au sol plus qu’improbable sur toute la durée, Brady devra forcer un peu plus ses passes. Avec un Gronkowski limité cela sera forcement plus risqué.
Pour conclure, la revanche attendue par les fans des Patriots n’aura je pense pas lieu. Le grand match sera très serré comme en 2007 mais les Giants s’auront cette fois-ci construire leur victoire tout au long de la rencontre. Mais le suspens sera présent jusqu’à la fin. Defense wins. Score final : 28-24 pour New York.

Romain Therasse (graphiste, modérateur) – New England Patriots
Objectivement, c’est un match pas évident à pronostiquer, chaque équipe dispose d’armes pour aller chercher le trophée. Au vue de la saison, je ne pensais pas voir les Giants au SB, mais ces derniers ont réussi à très bien jouer durant les PO, ils ont montré qu’ils pouvaient augmenter leur niveau de jeu quand c’est nécessaire. Concernant les Patriots, je pense que le facteur X des Patriots sera la présence de Rob Gronkowski (sans mettre de côté les autres cibles de Brady), si ce dernier est remis à 100%, les Patriots auront un avantage certain face aux Giants. Et puis vu sa saison, j’espère qu’il sera présent ce dimanche et pourquoi pas MVP du SB.
Enfin, j’espère avant tout voir un beau SB. Je mise sur une victoire des …. Patriots pour voir Raphaël avec le maillot de Brady. New England 27 – 21 New York Giants

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4pariez1.12NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.3pariez2.7CHI
17-Déc à 3:25KC1.85pariez1.65
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une