Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Green Bay Packers Oakland Raiders Résumés

Packers – Raiders (42-24) : Aaron Rodgers puissance 5

Aaron Rodgers a retrouvé son niveau MVP, et les Raiders en ont fait les frais.

Rodgers vs Raiders

Green Bay Packers (6-1) – Oakland Raiders (3-3) : 42-24

Lorsque Matt Lafleur a été promu entraîneur principal des Packers, les dirigeants de la franchise avaient l’espoir qu’il redynamise l’attaque et le quarterback star Aaron Rodgers (25/31, 429 yards et 5 TD, 1 TD au sol). Après un début de saison laborieux, les joueurs de Green Bay semblent avoir trouvé leur rythme.

L’ancien MVP a profité de ce match pour marquer 5 touchdowns à la passe, portant son total en carrière à 351, et a donné le tournis à la défense des Raiders tout au long du match.

Oakland, bien que courageux, n’a pas les armes pour répondre et s’incline logiquement face aux Packers qui réussissent un début de saison en fanfare, avec 6 victoires en 7 matches.

Le festival des quarterbacks

Si ce match a démarré par une grosse course de Josh Jacobs, c’est bien dans les airs que s’est joué cette première mi-temps. Après un premier field goal des Raiders, c’est Aaron Rodgers qui va frapper le premier avec une passe inspirée pour son coureur Aaron Jones (7-3).

C’est à ce moment que le festival aérien commence, puisqu’aucun de deux quarterbacks ne va louper une passe pendant plus de 18 minutes ! (de 6:01 au 1er quart à 1:17 au 2e). On assiste alors à une course poursuite folle, les Raiders reprenant l’avantage avec un touchdown de Derek Carr (22/28, 293 yards, 2 TD et 1 INT) pour Foster Moreau, avant que les Packers ne répondent directement par Jamaal Williams (17-14).

Derek Carr, décisif malgré lui

C’est alors qu’intervient l’action du match, de celles qui changent un match. Alors que Derek Carr court pour marquer un nouveau touchdown, il allonge le bras dans l’espoir d’atteindre la ligne. Comme contre Dallas l’année dernière c’est finalement un fumble qui est signalé. Comble du malheur pour le quarterback ce fumble a lieu dans la endzone, ce qui automatiquement redonne la possession aux Packers.

Aaron Rodgers saute sur l’occasion et remonte tout le terrain en moins de deux minutes pour donner un avantage plus conséquent à son équipe. Jake Kumerow est à la réception et Green Bay prend 11 points d’avance à la mi-temps.

Oakland valeureux, mais Green Bay tient bon

Les Raiders sont assommés, et dès le début du second acte les Packers vont enfoncer le clou, avec un nouveau drive chirurgical : 5 actions, 78 yards et un TD de l’inévitable Rodgers (28-10). Échec et mat.

Car si Darren Waller (126 yards et 2 TD) va redonner un mince espoir aux Raiders avec un touchdown en réception, les Packers vont à nouveau accélérer avec 2 touchdowns supplémentaires qui donnent une ampleur plus importante à cette victoire (42-17). Marquez Valdes-Scantling a notamment réussi un touchdown de 74 yards, pour un total de 133 sur la soirée.

Pour l’anecdote, Waller réussira le doublé en fin de match pour réduire le score, pour l’honneur plus qu’autre chose (42-24).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
19 Nov à 3:15 LAC 2.85 pariez 1.3 KC
22 Nov à 3:20 HOU 1.4 pariez 2.45 IND
24 Nov à 20:00 ATL 1.38 pariez 2.5 TB
24 Nov à 20:00 BUF 1.38 pariez 2.5 DEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR