Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Baltimore Ravens Résumés Seattle Seahawks

Seahawks – Ravens (16-30) : Lamar Jackson en mode bulldozer

Immonde dans le jeu aérien, le quarterback a fait la différence au sol pour venir à bout de Seattle.

Seattle Seahawks (5-2) – Baltimore Ravens (5-2) : 16-30

Appliqué et réaliste, Baltimore n’a pas laissé passer sa chance. Les Ravens ont fait fructifier leurs rares occasions pour prendre le dessus dans ce combat de volatiles. Ils ont mis à profit la moindre erreur adverse pour marquer leurs trois touchdowns de la soirée. Le nouveau venue Marcus Peters a tout d’abord intercepté Russell Wilson (20/41, 241 yards, 1 touchdown, 1 interception) pour un pick-6 en première mi-temps, Lamar Jackson (9/20, 143 yards + 14 portées, 116 yards, 1 touchdown) inscrivant au sol un touchdown sur 4ème tentative, juste après un field goal raté de Seattle. C’est d’ailleurs le quarterback lui-même qui a poussé son entraineur à tenter le coup, alors que le score était à égalité et l’unité spéciale sur le terrain. John Harbaugh a écouté son joueur et pris un temps mort pour mettre en place le système idoine. Bien lui en a pris. Baltimore a pris un avantage décisif, que Marlon Humphrey a validé en remontant un ballon relâché par D.K Metclaf pour clore la soirée. Glaçant d’efficacité. Et pourtant tout n’a pas été parfait offensivement pour les visiteurs.

Seattle et Baltimore au coude à coude

Une première mi-temps au cours de laquelle les deux équipes ne se départagent pas. Sous le crachin typique du Nord-Ouest des États-Unis, Baltimore parvient difficilement à gagner du terrain dans un premier acte équilibré, où aucune des deux équipes n’arrive concrètement à prendre le dessus. Malgré quelques actions d’éclat, Lamar Jackson ne peut se défaire de la pression adverse, et ne trouve pas le bon cramponnage pour rester sur ses appuis. Beaucoup de glissades, d’imprécisions et les Ravens ne font pas fructifier leurs deux passages en zone rouge, se contentant de deux field goals, entre le touchdown de Seattle, pour rester au contact.

Car il a fallu pratiquement un quart-temps à Russell Wilson avant de se mettre en route. Ensuite, il a alterné le chaud et le froid, avec une efficacité relative. Dans un premier temps, il a réussi à trouver ses cibles pour faire avancer son attaque. D.K Metcalf  (4 réceptions, 53 yards) pour placer idéalement Seattle sur un long gain de 37 yards, Tyler Lockett (5 réceptions, 61 yards) se chargeant de conclure sur une réception chanceuse. Sur la série suivante, il ne peut que positionner idéalement Jason Myers pour ajouter 3 points supplémentaires (10-6).

Un avantage que sa défense parvient à maintenir, avant qu’il ne commette sa première erreur de la saison. Une mauvaise lecture et une passe qui termine directement dans les mains de Marcus Peters. Le cornerback fraichement débarqué dans le Maryland remonte 67 yards jusqu’au touchdown pour donner 3 points d’avance à sa nouvelle équipe à 5 minutes de la mi-temps (10-13).

Il en faut plus pour déstabiliser le probable meilleur joueur de ce début d’exercice. Le numéro 3 reprend le contrôle des opérations et enchaine les premières tentatives. Une longue possession qui mange le temps restant, marquée par une longue passe de 33 yards pour Lockett, qui permet aux locaux de se placer à porter de tir d’un touchdown. Malheureusement, l’efficacité fait défaut au moment de conclure et ils doivent se contenter d’un nouveau field goal pour recoller au score avant de regagner les vestiaires. Une première mi-temps qui a filé à toute allure, marquée par un manque de réalisme offensif dans les 20 derniers yards (1 touchdown en 5 apparitions en cumulé). Rien n’est joué, mais la moindre erreur sera fatale.

Baltimore glaçant de réalisme

Deux punts pour démarrer la seconde mi-temps, et la pluie qui redouble d’intensité pousse les équipes à un minimum de prises de risque. D’autant plus que les deux escouades défensives ont repris leur travail de sape. Seattle tire son épingle pour se positionner à distance de tir, mais la tentative de 53 yards de Myers passe à droite des poteaux, laissant Baltimore en bonne position sur le terrain. Les corbeaux remontent petit à petit la moitié de terrain adverse et passe au sol grâce à Lamar Jackson sur une 4ème et 2 yards à parcourir, à 8 yards de l’en-but (13-20). Le drive le plus abouti de la soirée, mais aussi le tournant du match.

La défense de Baltimore ayant pris l’ascendant sur un Wilson qui n’arrive plus à toucher à ses cibles, Jackson se charge de faire tourner l’horloge en appuyant exclusivement dans les tranchées. Les secondes s’égrènent et les visiteurs rajoutent 3 nouveaux points par l’intermédiaire de Justin Tucker à moins de 4 minutes du terme (13-23). Sur l’action suivante, les hommes de John Harbaugh posent le dernier clou sur le cercueil des Seahawks. Après réception, Metcalf laisse échapper le cuir, Marlon Humphrey récupère et remonte les 18 yards jusqu’au touchdown (13-30).

Myers ajoute 3 points supplémentaires, mais le mal est fait et Seattle ne s’en relèvera pas, complètement passé à travers de sa seconde mi-temps. Jackson, encore lui, et encore au sol, se charge d’obtenir la première tentative décisive. Il n’a plus qu’à poser genou à terre pour valider la cinquième victoires de la saison.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Nov à 3:20 HOU 1.42 pariez 2.4 IND
24 Nov à 20:00 ATL 1.38 pariez 2.5 TB
24 Nov à 20:00 BUF 1.38 pariez 2.5 DEN
24 Nov à 20:00 CHI 1.27 pariez 3 NYG

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR