Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Bears – Saints (25-36) : New Orleans enchaîne sans Drew Brees, Mitchell Trubisky galère

Toujours privés de Drew Brees, les Saints ont remporté une cinquième victoire consécutive à Chicago.

Chicago Bears (3-3) – New Orleans Saints (6-1) : 25-36

Les semaines passent, on est bientôt à la moitié de la saison NFL, et les Saints continuent de gagner malgré l’absence de Drew Brees. En déplacement à Chicago, les hommes de Sean Payton ont conservé leur étonnante invincibilité avec un cinquième succès de suite sans leur quarterback star.

La formule gagnante ? Une défense solide pendant une grande partie du match, une attaque équilibrée qui domine l’horloge (plus de 37 minutes), une bataille des turnovers remportée (zéro turnover à deux) et des big plays qui font la différence. Les Saints ont notamment pu compter sur un bon Teddy Bridgewater (23/38 à la passe, 281 YDS, 2 TD), un Michael Thomas égal à lui-même (9 REC, 131 YDS) et un excellent Latavius Murray (27 courses, 119 YDS, 2 TD) en l’absence d’Alvin Kamara.

No Brees, no problem

Si les Saints ont remporté autant de matchs sans Drew Brees, c’est notamment grâce à leur défense et leurs équipes spéciales. Dès le début de la rencontre, New Orleans a fait mal dans ces deux secteurs. Un punt bloqué qui se transforme en safety pour commencer (0-2), et puis un fumble provoqué par Vonn Bell pour permettre à l’attaque de trouver la end zone via une passe de Bridgewater pour Josh Hill (3 REC, 43 YDS, 1 TD) (0-9).

Après ce début de match idéal, les Saints ont vu les Bears revenir mais ils ont réussi à vraiment faire la différence en deuxième période. En tête 10-12 au retour des vestiaires, New Orleans a commencé à dérouler en attaque. Une passe de 45 yards de Bridgewater pour Ted Ginn Jr. a permis à Murray de marquer (10-19), et puis derrière c’est Taysom Hill qui a inscrit son premier touchdown du match (10-26). Murray a ensuite enfoncé le clou après un big play de Michael Thomas (10-36).

Le retour peu convaincant de Mitchell Trubisky

Blessé à l’épaule face aux Vikings fin septembre, Mitchell Trubisky a fait son grand retour face aux Saints. Si sa ligne de stats est plutôt correcte (34/54, 251 YDS, 2 TD), on ne peut pas dire que le jeune quarterback des Bears ait été convaincant. En effet, il a surtout soigné ses stats dans les dernières minutes du match, alors que la rencontre était déjà pliée depuis bien longtemps. Le score indiquait 10-36 pour les Saints quand Trubisky a trouvé la end zone pour la première fois (18-36), avant d’enchaîner sur le drive suivant (25-36).

Pendant le reste du match, Chicago a vraiment pataugé offensivement. Le jeu au sol a été inexistant (7 courses, 17 YDS) et on a vu un Mitchell Trubisky en difficulté face à la défense de New Orleans. Le quarterback a été incapable de porter les siens, ce qui a provoqué une grande frustration chez les supporters des Bears. Au niveau du tableau d’affichage, l’attaque de Chicago n’a inscrit que trois points avant les deux touchdowns de la fin de match. Heureusement pour les locaux, Cordarrelle Patterson était là pour mettre le feu à travers un gros retour de kickoff. Mais c’était largement insuffisant pour rivaliser avec les Saints.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Nov à 3:20 CLE 1.55 pariez 2.1 PIT
17 Nov à 20:00 BAL 1.4 pariez 2.45 HOU
17 Nov à 20:00 CAR 1.33 pariez 2.7 ATL
17 Nov à 20:00 DET 2.5 pariez 1.38 DAL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR