Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Leçons de la semaine

Les 10 leçons de la Semaine 8 : les Bills n’ont pas ce qu’il faut en attaque, les 49ers n’ont peur de personne

Une grosse défense, c’est bien, mais une attaque capable de finir le boulot, c’est mieux.

Les Bills n’ont toujours pas ce qu’il faut

On attendait un test pour les Bills face à une équipe plus talentueuse mais moins rigoureuse. Et le scénario du pire s’est produit pour Buffalo. Une fois le jeu au sol neutralisé, Josh Allen n’est pas encore capable d’aller chercher un match. Moins de 50% de passes complétées (16/34), un fumble perdu et une attaque qui n’avance pas.

Les chances de Buffalo dans les deux années à venir seront directement indexées sur la courbe de progression d’Allen. Et il va falloir s’activer. Sinon, le risque de voir la défense se lasser et s’épuiser guète.

Les 49ers s’invitent parmi les favoris

On ne peut plus ignorer les 49ers où mettre leur bon début de saison sur le dos d’un calendrier plutôt souple. Si Jimmy Garoppolo n’enflamme pas vraiment les airs, il n’a pas vraiment besoin de le faire pour que son équipe gagne. La défense est énorme, menée par un Nick Bosa déjà parmi les meilleurs défenseurs NFL. Le jeu au sol est une machine à piétiner l’adversaire.

Si Garoppolo peut tenir dans les moments chauds et aller chercher quelques passes importantes, San Francisco n’aura peur de personne en playoffs. Contrairement à un Josh Allen, Garoppolo semble en mesure de le faire.

Mike Evans mérite mieux que Jameis Winston

Mike Evans est un des meilleurs receveurs de la ligue dont on parle le moins. Dimanche, il est devenu le receveur le plus productif de l’histoire des Buccaneers, en captant sa 430e passe. Il devrait largement améliorer ce score puisqu’il n’a toujours que 26 ans.

Physique et talentueux, Evans a cumulé 198 yards en 11 réceptions, avant de regarder, encore, Jameis Winston perdre 4 ballons. Après en avoir perdu 6 il y a une semaine. 10 en deux matchs, donc. Il est vraiment temps que Tampa donne à Evans le lanceur qu’il mérite.

Et si les Titans ?

Tennessee est toujours dernier d’une AFC Sud finalement très compétitive, puisqu’ils ont tout de même un bilan équilibré à 4 victoires et 4 défaites. Mais avec deux victoires de suite, l’équipe semble avoir trouvé ce qui lui fallait au poste de quarterback avec Ryan Tannehill : un joueur qui ne fait pas trop d’erreurs et trouve quelques solutions en profitant de l’appui du jeu au sol. Avec la neuvième défense de la ligue et une attaque qui n’a perdu que 6 ballons (2e en NFL), les Titans vont être difficiles à jouer toute l’année.

La bataille pour les playoffs va être rude, mais pas impossible.

Eddy Pineiro est une bénédiction pour Matt Nagy et Mitchell Trubisky

Eddy Pineiro a raté le field goal de la gagne et tout Chicago va lui tomber dessus. Les coachs vont encore sonner l’alarme et ne parler que de ça, comme pendant l’intersaison. Quelle chance. Cela leur permettra de ne pas parler des appels de jeu de Matt Nagy, coach à réputation offensive, qui dirige actuellement la 28e attaque NFL.

Cela permettra aussi de dire que Mitchell Trubisky a été assez bon pour mettre Pineiro en position de tir, mais d’occulter le fait qu’il a encore été imprécis pendant les 58 minutes précédentes. Les coachs font tellement confiance à Trubisky qu’ils ont joué une course sur 3e et goal à 9 yards de la end zone. Ils n’ont sûrement pas totalement tort, puisque Chicago n’a tiré qu’un seul touchdown de ses cinq passages dans les vingt yards adverses.

Mais tout est de la faute d’Eddy Pineiro.

Sam Darnold a de quoi avoir peur

Les Jets sont-ils en train de faire dérailler la jeune carrière de Sam Darnold ? Pour s’assurer qu’il ne voit pas des fantômes dimanche, la ligne offensive lui a laissé directement voir des défenseurs, des vrais, en chair et en os. Le quarterback a été sacké huit fois. Et on ne sait plus ce que l’avenir lui réserve.

Il a montré dans le premier quart qu’il peut être très bon, avec 104 yards gagnés. Puis il s’est fait avaler et n’a lancé que 114 yards sur l’ensemble des trois quart-temps restants. Il ne faudrait pas le laisser s’enfoncer dans le doute.

Les Colts apprennent à gagner « moche », et c’est important

On a craint de les voir s’écrouler après des belles victoires contre les Chiefs et les Texans. Affronter les Broncos et leur défense talentueuse avait tout du match piège. Il a fallu un exploit de Jacoby Brissett et T.Y. Hilton pour aller chercher le field goal de la victoire. Et c’est presque tant mieux. Les jeunes équipes ont parfois besoin de victoires difficiles pour compléter leurs fondations. C’est peut-être même exactement ce qu’il fallait à Indianapolis.

Cela fait trois victoires de suite, et toujours la tête de l’AFC Sud.

Deshaun Watson est vraiment magique

Un crampon dans l’oeil ? Pas grave ! Deshaun Watson va quand même lancer un touchdown et faire gagner son équipe. Chaque semaine, le quarterback des Texans prouve un peu plus qu’il fait désormais partie des tout meilleurs de la ligue à son poste.

Saquon Barkley est un monstre

Vivement que les Giants soient compétitifs, qu’on le voit plus souvent.

Baker Mayfield a lancé une des pires interceptions de l’histoire

Woa. Juste, woa. Baker Mayfield est, avec Jameis Winston, le joueur qui a lancé le plus d’interceptions cette saison. Il en est à 12.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.72pariez1.95DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.35pariez1.5GB
25 Oct à 19:00NO1.3pariez3.1CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR