Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Green Bay Packers Los Angeles Chargers Résumés

Chargers – Packers (26-11) : Los Angeles domine un Aaron Rodgers inoffensif

Les Chargers tiennent une victoire référence, et elle ne souffre d’aucune contestation.

Los Angeles Chargers (4-5) – Green Bay Packers (7-2) : 26-11

Pour le premier match de Shane Steichen en tant que coordinateur offensif des Chargers, les joueurs de Los Angeles lui ont offert une victoire de prestige contre les Green Bay Packers. Mais si l’attaque a fait le travail c’est la défense qui a brillé, neutralisant totalement Aaron Rodgers (23/34, 161 yards et 1 TD) et Aaron Jones (30 yards).

Face à un des favori à la course au MVP la défense n’a encaissé que 159 yards et 11 points, laissant le jeu de course des Bolts faire la différence de l’autre côté du terrain. C’est suffisant pour créer la plus grosse surprise de cette 9e semaine et maintenir vivant l’espoir d’accrocher les playoffs.

Los Angeles frappe le premier

Alors que les Packers apparaissaient comme les favoris de ce match, ce sont bien les Chargers qui vont débuter cette rencontre de la bonne manière. Agressif en attaque et en défense, les coéquipiers d’un Philip Rivers (21/28, 294 yards) inspiré vont parvenir à prendre de vitesse la défense des Packers deux fois dans le premier quart-temp.

Mais si les Chargers savent traverser le terrain, ils ont toujours autant de mal à conclure. Ainsi les deux drives finissent en field goal, et Los Angeles n’obtient qu’une avance de 6 points (6-0). SI Keenan Allen n’a toujours pas retrouvé son rayonnement de la saison dernière, le duo Hunter Henry (84 yards) / Mike Williams (111 yards) a fait le travail et offert des alternatives appréciables à Rivers.

À l’inverse les Packers paraissent inoffensifs, Aaron Rodgers étant mis sous pression rapidement sur la plupart des jeux, la ligne offensive étant catastrophique en première mi-temps. Logiquement les stars de la défense des Chargers ont pu en profiter, avec un sack et demi pour Joey Bosa mais également pour Melvin Ingram.

Conséquence directe de cette domination, les joueurs de Green Bay repartent au vestiaire à la mi-temps avec 0 points marqué. Pire, ils cumulent 50 petits yards pour 30 yards de pénalités et une réussite de 20% en 3e tentative. Enfin, ils vont encaisser un nouveau field goal juste avant la mi-temps qui permet aux Chargers de prendre plus d’un score d’avance (9-0).

Green Bay sans solution

Alors qu’on aurait pu s’attendre à une réaction des Packers, ce sont bien les joueurs de la cité des anges qui ont le match en main. Après un nouveau field goal (12-0), les Chargers vont contrer le punt J.K. Scott et récupérer le ballon sur les 26. Et finalement Los Angeles va marquer son premier touchdown pour son cinquième passage en zone rouge, par l’intermédiaire de Melvin Gordon (109 yards, 2 TD).

Ce dernier a été efficace à défaut d’être spectaculaire, et semble retrouver un peu son niveau après un retour compliqué après une longue grève (19-0). Ce nouveau coup de massue a pour conséquence de réveiller les joueurs des Packers qui vont enfin traverser le milieu de terrain pour ouvrir le compteur, et maintenir un mince espoir dans ce match (19-3).

Mike Williams superstar, Melvin Gordon confirme

Les Chargers doivent réagir, et « finir » ce match. C’est exactement ce qu’ils font faire. Tout d’abord avec une nouvelle excellente passe de Rivers pour Williams, qui confirme son importance dans le système de jeu du nouveau coordinateur, qui les positionnent en position de field goal. Mais alors que les Bolts tentent ce coup de pied, une pénalité stupide de Green Bay donne l’opportunité de tenter le touchdown à 1 yard de la endzone. ENcore une fois c’est Melvin Gordon qui s’en charge, avec réussite (26-3).

19 points d’avance à 11 minutes de la fin, la marche est trop haute pour les Packers. Ils vont pourtant jouer leur chance à fond avec un touchdown de Rodgers pour Jamaal Williams, converti à deux points (26-11), mais les Chargers tiennent le bon bout et signent une victoire capitale pour survivre dans la course aux playoffs.

 

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR